Maliciosa Deliciosa : du blues et des montagnes

« I’m tired, but happy ». Leigh approuve, me répond que c’est exactement la manière dont elle résumerait son état en ce dimanche matin, après une nouvelle soirée dansante encore bien animée, et qui s’est évidemment terminée très tard (ou très tôt).

Lundi, quelques jours avant le départ, j’ouvre mon agenda et réalise que je pars à Madrid en fin de semaine. Oh secours. J’avais presque oublié, tiens. Et j’ai un million de choses à faire et je ne me sens absolument pas prête. Ce qui signifie aussi que j’ai grandement besoin de me mettre au vert quelques temps et que c’est plus qu’urgent. J’avais été une des premières à m’inscrire à ce petit festival de blues au nom énigmatique (La Maliciosa !) et à ce moment-là, j’ignorais complètement à quel point le printemps serait fort en émotions et que ce microcosme bluesy perdu dans la Sierra deviendrait un pèlerinage salvateur. Bienvenue à La Maliciosa Blues Fest.

Lire la suite « Maliciosa Deliciosa : du blues et des montagnes »

Rattlesnake Ledge : un avant-goût de ce qu’il reste à explorer à Washington

Profitant d’une journée sans pluie, nous avons passé une demi-journée à Rattlesnake Ledge, au Sud-Est de Seattle. Accompagnée de deux de mes randonneurs favoris, nous sommes partis du lac et avons un peu grimpé jusqu’à atteindre un point de vue offrant un panorama inoubliable sur l’eau, les forêts et les montagnes aux alentours. Décidément, il faudra revenir à Washington pour visiter d’autres trésors comme celui-ci, peut-être pendant un été pour profiter des journées plus longues, du soleil et de nuits pas trop froides pour camper.

Lire la suite « Rattlesnake Ledge : un avant-goût de ce qu’il reste à explorer à Washington »

Vert velours et blanche neige à Lena Lake : sur les traces des couguars

Encore un peu de nature sur le blog ! Isaiah et moi sommes cette fois allés nous promener du côté de l’Olympic National Forest. Forêt, mousse, neige, ruisseaux, montagne, lac… Passer du temps dans la nature me rend heureuse et de retour en ville, j’essaie de passer plus de temps dehors, malgré la pluie et le froid. Cependant, cela me manque toujours, alors mes colocataires et moi planifions d’aller explorer les coins de nature de notre région. En attendant, je me replonge avec plaisir dans les images de la verte Washington…

Lire la suite « Vert velours et blanche neige à Lena Lake : sur les traces des couguars »

Moments tout doux dans la bohème Olympia

Jeudi 27 Décembre 2018, Traditions Café, Olympia, WA.

Plus que quelques jours avant 2019. C’est étrange comme le passage vers une nouvelle année nous donne l’impression que nous pouvons prendre un nouveau départ. En tout cas, c’est cette impression que j’ai aujourd’hui. Olympia est un peu plus lumineuse sous les éclaircies et je me suis échappée pour arpenter la ville seule. J’y ai retrouvé l’ambiance des quartiers résidentiels de Seattle, verte et paisible. Le centre-ville est truffé de petites boutiques à l’allure vintage, un brin ésotérique, un chouïa bobo, pour ne pas dire hippie.

Lire la suite « Moments tout doux dans la bohème Olympia »

Sur la route : trois Etats, depuis le Golden Gate en Californie jusqu’à Olympia, Washington.

De Claremont à Olympia, il y a donc 1250 miles, en prenant l’itinéraire touristique le long de l’océan. Je n’ai pas pris beaucoup de photos, attendant d’être arrêtée pour pouvoir prendre le temps de capturer une vue. Nous n’avons pas non plus choisi le meilleur sens pour un road-trip puisque nous avons quitté le désert du sud de la Californie pour les régions plus humides de l’Oregon et de Washington. Cet article commence à San Francisco où nous avons passé un peu de temps pour voir Guillaume et nous emmène le long de la Route 101. J’avais très envie de voir l’océan donc Isaiah m’a laissé planifier l’itinéraire de telle sorte à ce que nous nous arrêtions en bord de mer. J’étais déjà amoureuse des forêts verdoyantes et des pins majestueux ; les vues sur l’océan ne déçoivent pas non plus, malgré la météo particulièrement capricieuse.

Lire la suite « Sur la route : trois Etats, depuis le Golden Gate en Californie jusqu’à Olympia, Washington. »

Un coin de Pomona College au château de Missillac : Chirp! Chirp!

Depuis que je suis revenue à Nantes, je me suis rendue compte que j’ai quitté la ville (ou ses environs) assez peu souvent. Heureusement, Nantes recèle encore de nombreux secrets à découvrir et ses coins de nature atténuent (légèrement) le manque de montagnes californiennes… Néanmoins, comme à Claremont, rester longtemps au même endroit, aussi charmant soit-il est parfois un peu étouffant. Aussi, quand Peggy nous a proposé de visiter « son » château à Missillac dans la Brière, nous avons accepté avec grand plaisir.

Lire la suite « Un coin de Pomona College au château de Missillac : Chirp! Chirp! »

Spring Break (2/2): « Castle Rock Trail & Stanfield Marsh Boardwalk »

Second volet de nos aventures pendant les vacances, qui me semblent déjà loin. En l’espace d’une semaine, nous avons revu les candidatures des étudiants pour Oldenborg l’année prochaine, j’ai eu un study break dans mon lounge spécial fromages et j’ai fait une intoxication alimentaire qui m’a clouée au lit tout une journée. Et au moment où ces lignes sont publiées, je dois probablement être dans le bus pour Pasadena avec étudiants. Pourtant, il suffit d’un coup d’oeil aux photos de Big Bear et c’est avec beaucoup de bonheur que je repense aux endroits magiques que nous avons découverts pendant notre séjour…

Sing Street – Beautiful Sea

Lire la suite « Spring Break (2/2): « Castle Rock Trail & Stanfield Marsh Boardwalk » »

Spring Break (1/2): « Des antilopes et des ours »

J’aurais pu voyager dans un autre pays ou m’exiler dans un autre Etat, mais alors que l’aventure Pomona touche à sa fin, j’avais surtout envie de passer du temps avec mes amis. Oui, le beau temps toute l’année me manquera ainsi que la nature diverse et variée de la Californie, mais pas autant que les gens. Alors que certains étudiants sont partis au Danemark et en Islande, ou à Hong Kong pour la semaine de Spring Break, je suis allée à Big Bear Lake, à deux heures de Claremont où le paysage est pourtant complètement différent de celui de mon quotidien. Et avant cela, j’étais à Lancaster pour une convention de West Coast Swing…

Corinne Bailey Rae – Put your records on

Lire la suite « Spring Break (1/2): « Des antilopes et des ours » »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑