Recherche

L'Astroniste

Tag

blues

De retour à Claremont et au Borg sur fond de swing

J’ai passé beaucoup de temps à imaginer ce que ça ferait d’être de retour. Honnêtement, je m’imaginais souvent que j’allais me mettre à pleurer. En réalité, dans le Metrolink entre L.A. et Claremont, j’étais surtout fatiguée, pour ne pas dire un peu blasée. Une fois dans le village, j’étais toujours chez moi. Bruits de skateboards sur le bitume et odeur de bois séché au soleil. Je suis arrivée à Oldenborg et me suis installée chez José comme si je descendais de mon appartement pour prendre le thé. Pieds nus, assise par terre. La valise en plus, certes. Mais les murs sont toujours roses et mes amis et moi partageons la même impression qu’on ne s’est quittés qu’hier…

Lire la suite

« Step Bump, Step Bump Bump! » Un semestre de danse à Claremont et ailleurs

« Dancing is musi » Grete sème son enthousiasme comme à son habitude avec cette petite phrase signifiant que la danse est un baiser (musi en estonien). Il reste une dizaine d’articles sur mon aventure aux Etats-Unis à raconter. Celui-ci est un peu particulier, comme tous les articles de danse, car peu de photos m’appartiennent. Pourtant, la danse aura été une grosse part de mon quotidien et j’espère qu’elle le sera encore pour un moment.

Tom Misch – Crazy Dream

Cette chanson me rappelle une soirée de West Coast Swing à CLU (California Lutheran University). Sous les projecteurs violets, c’est la première fois que je voyais le générique de fin du film de mes années en Californie tout en dansant. « Starring Marina in her own role » avec des images de visages heureux dans un cadrage de film des années soixantes et une atmosphère rétro en néon rose et bleu…

Lire la suite

« Les vies dansent » à Claremont

Un peu plus absente sur l’Astroniste, j’ai passé moins de temps devant mon écran, un peu plus sur la piste de danse. Grete et moi avons décidé de nous occuper du club de salsa ce semestre, car l’année dernière, les coordinateurs n’étaient pas très présents… Durant mes années de master, malgré mon emploi du temps très chargé entre le mémoire, les cours et les différents jobs, j’avais réussi à caser plusieurs heures de danse, véritables échappatoires et moments d’harmonie avec moi-même. Organiser des soirées dansantes à Pomona, apprendre de nouvelles danses, visiter Los Angeles et ses environs selon les clubs de danse ont été de grands moments de bonheur ce semestre…

Avec Ksenia Parkhatskaya en fond sonore (nous avons regardé tellement de vidéos de danse avec Ariane parce qu’elle danse merveilleusement bien et en plus, voilà qu’elle chante aussi !)

Lire la suite

WordPress.com.

Retour en haut ↑