Un peu plus absente sur l’Astroniste, j’ai passé moins de temps devant mon écran, un peu plus sur la piste de danse. Grete et moi avons décidé de nous occuper du club de salsa ce semestre, car l’année dernière, les coordinateurs n’étaient pas très présents… Durant mes années de master, malgré mon emploi du temps très chargé entre le mémoire, les cours et les différents jobs, j’avais réussi à caser plusieurs heures de danse, véritables échappatoires et moments d’harmonie avec moi-même. Organiser des soirées dansantes à Pomona, apprendre de nouvelles danses, visiter Los Angeles et ses environs selon les clubs de danse ont été de grands moments de bonheur ce semestre…

Avec Ksenia Parkhatskaya en fond sonore (nous avons regardé tellement de vidéos de danse avec Ariane parce qu’elle danse merveilleusement bien et en plus, voilà qu’elle chante aussi !)

DSCF1514
Au Turf Dinner où les clubs et associations se réunissent au début de l’année pour se faire connaître auprès des étudiants.
22047224_1848087315219737_1044008507_o
Mon autre petit bonheur : enseigner la danse ! C’est le moment de communiquer aux gens comment se connecter avec leur propre corps et apprendre à être plus attentif à leur environnement. Chaque instructeur possède sa propre vision des choses et partager la mienne avec les autres est vraiment épanouissant.

N.B. Il y a des photos prises par Ariane, par Grete et aussi par Miah Hardy, une photographe que nous avons engagée pour une de nos soirées. J’essaie de rendre à César ce qui appartient à César, mais il se peut que je m’emmêle un peu les pinceaux à certains moments. En attendant, les extraits vidéos ont été pris par Grete (reconnaissable à sa voix !)

Ci-dessus, les photos ont été prises par Ariane avec son téléphone portable et une application qui imite de vieux appareils photo Kodak. Chaque soirée requiert un peu d’organisation : choix de la date (sachant qu’il ne faut pas empiéter sur les activités des trois autres clubs de danse), du thème (salsa ? bachata ? merengue ?), planification de la leçon, préparation de la playlist, etc.

Nos soirées se passent sur le campus, dans une salle de concert/bar qu’on appelle Doms Lounge (et qu’on a malheureusement longtemps mal orthographié « Dom’s Lounge »…). Super bien équipée, on a même un groupe de techniciens qui vient sonoriser nos événements !

DSCF1751
L’équipe de résidents de langue, toujours solidaire !
DSCF1759
Quand on ne danse pas, il y a le bar où l’on propose de la salsa (de la sauce salsa cette fois !).
22290005_1863044470390688_778556438439496416_o
Je trouve cette photo où je danse la bachata avec Ines très mignonne.
DSCF1768
Fin de soirée avec Ariane et Callie : danser, ça creuse !
DSCF2607
Installation de décor pour une soirée spéciale. On a même quelques bras supplémentaires pour nous aider !

« Salsa’lloween », voilà le petit nom de notre soirée spéciale Halloween, mais qui s’est déroulée début Novembre, du coup c’était un peu difficile d’avoir tout le monde déguisé. Mais ce qui est étonnant, c’est de voir que selon qu’on décide de faire une soirée axée « salsa » ou plutôt axée « bachata », la population qui vient danser est assez différente. Marrant, non ?

23405910_1899229016772233_7837504064554795355_o
A gauche, on voit Sergio qui vient du campus d’à-côté (les Graduate schools ou écoles pour les étudiants en master et doctorat). Le lundi soir, on prend généralement les vélos avec Grete pour aller prendre des leçons avec le club de salsa de KGI, l’université d’à-côté, et qui sont animées par Sergio.

Après Salsa’lloween, on finit la soirée derrière Oldenborg, dans le studio d’art. Le club de blues organisait un autre événement assez original puisque nous avons dansé dans la galerie d’art parmi les oeuvres réalisées par les étudiants en dernière année spécialisés dans cette discipline. Très fun, et surtout unique !

23030664_1553049031420095_1606772912_o
« Dance Family » ! Installés devant les marches de la bibliothèque une nuit d’Octobre…
DSCF2514
« Social Dance3« , c’est le nom donné à un événement que j’avais envie de tester : réunir tous les clubs de danse au même endroit et mélanger les types de danse pour laisser libre cours à la créativité et au mouvement. C’était Halloween, alors on avait en plus les déguisements ! Avez-vous déjà vu un écureuil et une banane danser ensemble ?
Screen Shot 2017-12-17 at 2.38.43 AM.png
Rien que pour le club de salsa… En y repensant, Grete et moi avons vraiment abattu un boulot monstrueux pour faire revivre le club. Planifier les événements (et surtout faire les flyers) faisaient néanmoins partie de mes moments préférés ce semestre.
DSCF3129
En haut à gauche, la photo a été prise la veille du dernier jour de classe dans mon lounge. Il était tard et nous bouclions dossiers, essais et autres réjouissances. Les autres photos ont été prises lors de notre dernière soirée avec les copains des clubs de danse. Mines fatiguées par une semaine de partiels et néanmoins réjouies. Ce soir-là, c’était aussi la pluie d’étoiles filantes des Géminides, de quoi clore ce semestre dansant en fantaisie !