La rentrée et ses nouveautés

Mon calendrier personnel est basé sur celui des écoliers. Je commence l’année en septembre et profite des vacances d’été pour faire le point et faire de nouveaux projets. Alors, quand je parle de rentrée, je parle de septembre, de l’automne, des derniers rayons de soleil avant l’hiver. Je profite du calme avant la tempête (ou des vacances avant le lancement de nouveaux projets professionnels et non-professionnels ce mois-ci !) pour me remémorer les événements marquants de ces derniers mois et remarquer que sous les couches de fatigue, de stress et des cases non cochées de toutes les choses que j’aurais dû faire (ou pas), il y a eu beaucoup de joie, d’inspiration et d’apprentissages. Et je souhaite que cela continue en 2023 !

Lire la suite « La rentrée et ses nouveautés »

Bye-bye 2022

Repenser à tout ce qu’il s’est passé cette année me donne un peu le tournis. Chaque saison m’a donné l’impression d’être une année complète avec son lot d’aventures, de joies, d’espoir, de découragements, de « mais qu’est-ce que je fiche ici ? », d’anxiété. Un an en Suède, une visite de trois nouveaux pays, un changement de carrière, un nouveau travail, un nouvel appartement… En plein milieu de tout cela, beaucoup de questionnements et beaucoup de fatigue. Cependant, j’ai vécu cette fin d’année à contre-courant de l’agitation habituelle de cette période. J’ai savouré le calme et la solitude, pris le temps de « digérer », de faire le tri et finalement d’apprécier les (petits) problèmes comme des moyens d’apprendre à aimer encore plus chaque petit grain de cette vie. En avant 2023, et hauts les coeurs !

Lire la suite « Bye-bye 2022 »

Vienne (1/2) : brunch et café sur fond de jazz

Il y a un petit contraste entre la photo de couverture et la destination racontée dans cet article. Non, nouns n’étions pas en Asie, mais en Autriche ! Au début de l’automne, Ryan et moi sommes allés à Vienne à l’occasion d’un festival de danse (toujours !). Nous venions de commencer un nouveau boulot et je pense que c’est une très bonne idée de s’offrir un long week-end quelques semaines après avoir démarré une nouvelle activité. J’ai passé mes premières semaines à emmagasiner tout un tas d’informations, me laissant peu de place dans la semaine pour faire autre chose : j’avais envie de dormir tout le temps, et le week-end, je ne voulais rien, mais alors rien faire du tout. Laisser reposer son cerveau quelques jours m’a fait le plus grand bien, et m’a même rendue plus productive ! Vienne, avec sa belle architecture, ses charmants cafés et son soleil y est peut-être pour quelque chose. Mais en général, suivons le conseil donné aux développeur.se.s (et que l’on ne suit quasiment jamais) : en cas de blocage sur un problème, la meilleure chose à faire… c’est d’aller prendre l’air (ou peut-être d’aller manger, je regarde nos photos, et je ne suis plus sûre du tout).

Lire la suite « Vienne (1/2) : brunch et café sur fond de jazz »

Un été à Stockholm: « pizza, dance, repeat »

L’automne. Nouvelle saison, nouvel appartement, nouveau travail. Le 31 août, j’avais déjà envie de bougies, de cannelle et de tarte à la citrouille. Même sensation qu’avec l’arrivée de l’été, j’ai l’impression que quelqu’un appuie sur un bouton la veille et qu’au petit matin, c’est une nouvelle saison ! Dans le métro entre Farsta et le centre-ville de Stockholm, entre le boulot et la maison, c’est agréable de se replonger dans Juillet et ses journées interminables, dans l’Astroniste pour échapper au quotidien certes passionnant, mais parfois un peu trop rapide à mon goût…

Laufey – Falling behind

Lire la suite « Un été à Stockholm: « pizza, dance, repeat » »

Retour à Valencia (1/2) : danser, danser, danser

Retour à Valencia, retour aux sources. Ryan et moi nous sommes rencontrés à Valencia en 2020 et on boucle la boucle en revenant sur nos pas. Initialement, nous devions rejoindre une retraite dansante au milieu de l’Espagne, mais le festival s’est transformé en soirées dansantes dans plusieurs espaces de la ville ou en dehors. Le tourisme dansant, un chouette concept, non ?

Lire la suite « Retour à Valencia (1/2) : danser, danser, danser »

Un printemps à Stockholm : parcs, danse et graffitis

Cet hiver, tout le monde était chez soi, ce qui contrastait fortement avec l’animation des rues de Stockholm que nous avions connue l’été dernier. Avec les températures qui se réchauffent doucement et les journées qui n’en finissent pas, je me suis vite rendue compte que c’est presque instinctif (pour ne pas dire viscéral) : vouloir être dehors à tout prix, rencontrer du monde, vouloir tenter tous les sports en plein air possibles et imaginables… Mon temps de sommeil s’est raccourci et pourtant, j’ai beaucoup d’énergie ! Aller courir au petit matin et terminer sa course en piquant une petite tête dans le lac est devenu un de mes rituels favoris le matin. C’est une bonne période pour se reconnecter à soi, prendre des décisions pour se débarrasser des habitudes qui ne nous vont plus, et apprécier ces moments de joie simples et tranquilles.

Lire la suite « Un printemps à Stockholm : parcs, danse et graffitis »

Petite escapade à Gothenburg

En novembre dernier, Ryan et moi sommes allés visiter la côte Ouest de la Suède pour un festival de danse (évidemment !). Novembre est apparemment le mois le plus triste de l’année en Suède, alors passer quelques jours à Gothenburg, en compagnie de professeurs de zouk brésilien permet de faire le plein de lumière. Nous avons logé chez Heather, Écossaise installée en Suède depuis plusieurs années et je suis heureuse d’avoir pris le temps de rencontrer de nouvelles personnes ! Je dois même dire que Heather a été le petit coup de pouce encourageant dont j’avais besoin pour me mettre un peu plus sérieusement à l’apprentissage du suédois…

Lire la suite « Petite escapade à Gothenburg »

Hej hej 2022 ! Préparer Noël à Stockholm

Après un mois de novembre sacrément tristoune, décembre est arrivé accompagné d’une grande vague de froid, de la neige, et de petits moments festifs pour apprendre à apprécier la saison actuelle. Nous avons survécu à la journée la plus courte de l’année et j’ai donc l’impression (peut-être fausse) que le pire est derrière nous. Alors je profite des décorations lumineuses, de la neige, du jazz de Noël, du parfum du vin chaud et de tout ce qui pourrait nous faire imaginer être dans une comédie romantique de Noël.

Lire la suite « Hej hej 2022 ! Préparer Noël à Stockholm »

Westie in the Wild ou l’intégration suédoise en bonne et due forme

L’automne s’est bien installé à Stockholm : dehors les feuilles ont jauni à vue d’oeil, le jazz d’automne tourne en boucle dans l’appartement et j’ai envie de mettre de la citrouille dans tous mes plats et boissons ! Comme d’habitude, j’ai une saison de retard sur l’Astroniste et voudrais vous raconter un épisode estival dans l’archipel suédois. Bien avant d’arriver à Stockholm, Ryan et moi nous sommes renseignés sur la scène dansante suédoise. Bien entendu, il était hors de question de s’expatrier dans une ville où l’on ne pourrait pas danser ! C’est de cette manière que nous sommes tombés sur un événement dansant en mode « camp d’été » ou colonie de vacances un peu, hum, pittoresque sur une île suédoise (Vindalsö). Coïncidence, les professeurs invités sont français, ce qui faisait beaucoup de Français pour un aussi petit bout d’île et une bonne base pour une comédie française pas forcément des plus raffinées.

Lire la suite « Westie in the Wild ou l’intégration suédoise en bonne et due forme »

De Nantes à Poitiers, suite et fin de l’été indien

Sale temps pour les envies de voyages et de sorties. Je viens d’ailleurs de réécrire la phrase précédente qui ressemblait à « Sale temps pour les envies de voyages et de voyages », preuve que ce n’est vraiment pas simple en ce moment. J’ai envie de Bardenas Reales, de Colorado Provençal et de Griffith Observatory. J’ai beau me dire qu’il y a pire, chaque fois qu’un élève au lycée me dit que « ça n’a pas de sens », j’arbore mon plus grand sourire forcé et masqué, mais au fond, je vacille un peu… et la vie continue. Nous pouvons encore sortir, nous rencontrer dans la rue, et au musée, parfois au restaurant, et nous pouvons même encore danser ! Dans cette ambiance de « stand-by », j’essaie de chasser cette pensée que le pire reste à venir même si elle a étonnamment du bon aussi ! Parce oui, si le pire est à venir, autant décomplexer et faire les choses qui comptent vraiment pour nous, non ?

Lire la suite « De Nantes à Poitiers, suite et fin de l’été indien »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑