« On m’appelle nature et je suis tout art » : « Éloge de la sensibilité » au Musée d’arts de Nantes

Une nouvelle exposition au Musée d’arts de Nantes ! Pour être honnête, je ne m’y attendais pas du tout quand j’ai organisé une sortie au musée pour mes étudiants américains. Je savais que certains étudiants devaient aller au musée suffisamment tôt pour le cours d’histoire de l’art et en conséquence, avant le lancement d’Éloge de la Sensibilité. Néanmoins, le musée est grand et nous allions forcément trouver quelque chose à nous mettre sous la dent surtout qu’il y a souvent des animations pendant les nocturnes. Effectivement ce soir-là, ce n’était rien de moins que le vernissage de l’exposition !

Lire la suite « « On m’appelle nature et je suis tout art » : « Éloge de la sensibilité » au Musée d’arts de Nantes »

Cultiver son jardin ou petite initiation à l’ikebana

Après une année à étudier le japonais quinze heures par semaine, j’essaie vraiment de faire en sorte que ce ne soit pas des efforts vains. Alors, en plus d’ouvrir mes livres de temps et de réviser mes kanjis, je sors voir des expositions et tester des ateliers. J’avais envie de tester l’ikebana, l’art floral japonais et l’Association jeunesse France-Japon proposait un atelier dans ses locaux animé par Christine Gouy. En plein week-end des Folles Journées, pendant que mes colocataires allaient voir des concerts, j’allais de mon côté discuter avec des narcisses et des tulipes.

Lire la suite « Cultiver son jardin ou petite initiation à l’ikebana »

« Not all those who wander are lost » : Un hiver tout en couleurs et nuances de blues

On approche dangereusement du printemps en prenant une grande longueur d’avance sur les chaudes températures et en écourtant tristement la saison des raclettes. Laissons toutefois le pamphlet écologique et parlons plutôt de ces belles expériences de ce début d’année. Je ressens encore les répercussions de mes retours en France (celui du mois de mai et celui du mois de janvier) et en même temps, j’ai l’impression que cette étrange période de transition commence à s’achever pour laisser place à un véritable nouveau chapitre de ma vie. Vous me suivez ? Si oui, je vous emmène dans un bel article-patchwork des dernières aventures. Sinon, venez quand même vous perdre dans ce joyeux bazar plein de couleurs !

Lire la suite « « Not all those who wander are lost » : Un hiver tout en couleurs et nuances de blues »

De retour à Seattle : hurler à la mort et explorer les souterrains de la ville (4/4)

« Mais si, vous savez, l’esprit de Seattle, quand vous avez cette idée grandiose, impossible et farfelue, que vous n’avez aucun moyen d’estimer si c’est réalisable ou pas, donc que vous y allez malgré tout ? » Voilà comment nous décrit l’esprit de Seattle la guide des souterrains de la ville. Et je m’y retrouve beaucoup. Sauf que je n’ai pas décidé de construire une ville dans une zone inondable ou de monter le niveau des routes en laissant les commerces aux sous-sols, n’en permettant l’accès que via des échelles…

Lire la suite « De retour à Seattle : hurler à la mort et explorer les souterrains de la ville (4/4) »

De retour à Seattle : Des papillons et des boules de neige au Pacific Science Center (3/4)

Après notre randonnée à Rattlesnake Ledge, Isaiah, Callie et moi sommes revenus à Seattle pour aller au Pacific Science Center. Nos journées sont chargées et nos soirées aussi puisque nous ne retrouvons notre chambre d’hôtel qu’après avoir été danser le lindy ou le west coast swing. Un musée par jour, découverte de jolis coin de nature, de la bonne nourriture et une scène dansante vraiment cool : autrement dit, je suis vraiment heureuse à Seattle.

Lire la suite « De retour à Seattle : Des papillons et des boules de neige au Pacific Science Center (3/4) »

Rattlesnake Ledge : un avant-goût de ce qu’il reste à explorer à Washington

Profitant d’une journée sans pluie, nous avons passé une demi-journée à Rattlesnake Ledge, au Sud-Est de Seattle. Accompagnée de deux de mes randonneurs favoris, nous sommes partis du lac et avons un peu grimpé jusqu’à atteindre un point de vue offrant un panorama inoubliable sur l’eau, les forêts et les montagnes aux alentours. Décidément, il faudra revenir à Washington pour visiter d’autres trésors comme celui-ci, peut-être pendant un été pour profiter des journées plus longues, du soleil et de nuits pas trop froides pour camper.

Lire la suite « Rattlesnake Ledge : un avant-goût de ce qu’il reste à explorer à Washington »

De retour à Seattle : Splendeurs de verre au Chihuly Garden & Glass museum (2/4)

J’ai vu une oeuvre de Dale Chihuly pour la première fois à Denver avec Callie. A Seattle, au pied de la Space Needle, un musée entier est consacré aux oeuvres de l’artiste américain. Sa spécialité ? Le verre, présenté sous des formes inimaginables. Chihuly expérimente et teste les limites du verre. Ses idées sont simples, les objets auxquels il donne vie assisté d’une ribambelle de souffleurs de verre, beaucoup moins. On se perd dans cette forêt de verre au point d’en oublier le matériau lui-même…

Lire la suite « De retour à Seattle : Splendeurs de verre au Chihuly Garden & Glass museum (2/4) »

De retour à Seattle : chasse aux cochons et visite de la Tour Eiffel américaine (1/4)

Il est temps de quitter la douce et bohème Olympia ainsi que la maison de Michiko dont j’ai gardé des souvenirs d’arc-en-ciels sur les murs, effets donnés par les décorations aux fenêtres. Avant d’aller à l’aéroport, nous allons à la San Francisco Street Bakery à Olympia pour acheter des baguettes au fromage, des bretzels new-yorkais et des scones. C’était un endroit magique, qui ressemblait à une vraie boulangerie. Autrement dit, un vrai miracle, perdu dans un charmant quartier résidentiel ! A Sea-Tac, nous retrouvons une grande voyageuse venue du Colorado, connue à Claremont et qui a passé le semestre dernier en Nouvelle-Zélande : Callie !

Lire la suite « De retour à Seattle : chasse aux cochons et visite de la Tour Eiffel américaine (1/4) »

Vert velours et blanche neige à Lena Lake : sur les traces des couguars

Encore un peu de nature sur le blog ! Isaiah et moi sommes cette fois allés nous promener du côté de l’Olympic National Forest. Forêt, mousse, neige, ruisseaux, montagne, lac… Passer du temps dans la nature me rend heureuse et de retour en ville, j’essaie de passer plus de temps dehors, malgré la pluie et le froid. Cependant, cela me manque toujours, alors mes colocataires et moi planifions d’aller explorer les coins de nature de notre région. En attendant, je me replonge avec plaisir dans les images de la verte Washington…

Lire la suite « Vert velours et blanche neige à Lena Lake : sur les traces des couguars »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑