Recherche

L'Astroniste

Portland : « Exploration du Washington Park en roses, en carpes et en coeurs » (2/3)

 

José était tombé amoureux de Portland et était impatient de voir ce que j’en pensais. Après avoir passé tant de temps ensemble à étudier chez dans le salon de l’un ou de l’autre, Portland est la ville idéale pour s’imaginer à nouveau voisins et aller danser le soir. Ma première journée s’est donc déroulée en plein air (comme toutes les autres !). Le Washington Park abrite toutes sortes de choses tels qu’une roseraie, un amphithéâtre, un jardin japonais, un arboretum, d’autres réservoirs et j’en passe. Situé à deux pas du centre-ville, il y a de quoi tomber sous le charme de Portland certes bizarre, mais où la vie semble un chouïa plus douce qu’ailleurs.

Lire la suite

Portland : « Coucher de soleil sur volcan » (1/3)

Tout d’abord, je voulais voir pourquoi on disait  » Keep Portland weird ». Ensuite, c’était proche de Seattle, ville que j’aime tant. Puis, il y a eu l’idée de retrouver un peu d’humidité (et la peau douce qui va avec), de passer du temps avec un copain qui aime la danse et les sushis. Enfin, on m’a parlé des randonnées, des cascades et des glaces de Salt & Straw. Après Denver avec Callie, voilà donc Portland avec Isaiah. J’ai quitté une Los Angeles étrangement grise et froide pour atterrir dans l’aéroport tout mignon de Portland où il faisait étrangement beau et chaud. Le monde à l’envers, et surtout très vert.

Lire la suite

Jouer les touristes à Hollywood et au Griffith

Je ne suis pas très douée pour visiter les endroits extrêmement touristiques et visiter les grosses villes quand je peux être en pleine nature. Mais lorsque l’on s’aperçoit qu’il est possible de combiner randonnée et « Hollywood Sign », et qu’en plus, il y a un observatoire (des étoiles donc !), affronter la horde de touristes semble un peu moins un obstacle. Je fête donc le 150e articles sur l’Astroniste avec un article spécial « grands classiques » et plusieurs amis pour une nouvelle journée dans la joie, la bonne humeur et le vent.

Lire la suite

Colorado : « Boulder sur fond vert et tonnerre » (3/3)

Pour ma dernière journée dans le Colorado, Callie et moi avons conduit jusqu’à Boulder, à une petite heure de Denver. Denver avait déjà beaucoup de charme avec ses maisons en briques dont la couleur rouge contraste joliment avec la verdure. Boulder a encore plus l’aspect d’un grand village où il fait bon vivre. Nous nous sommes d’abord arrêtées dans une petite gargote mexicaine au milieu de nulle part pour attraper un déjeuner puis, ne dérogeant pas à la règle de la randonnée quotidienne, nous sommes allées sur les hauteurs, au NCAR (National Center for Atmospheric Research) où il existe plusieurs chemins de randonnée. Les montagnes se voient de très loin, et j’ai eu envie de mitrailler depuis la voiture avant de me rappeler qu’on se dirigeait là-bas !

Lire la suite

Colorado : « Staunton State Park après visite chez l’ophtalmo » (2/3)

Un matin, j’accompagnais Callie chez l’ophtalmologiste où elle devait avoir sa première paire de lunettes. Grand moment. Pendant qu’Ann, sa maman, et moi l’attendions, le couple d’à-côté nous raconte leur vie incroyable dans les parcs naturels des Etats-Unis où le mari a travaillé pendant plusieurs années. Ils nous parlent alors de Staunton State Park, qui a ouvert il y a tout juste cinq ans, après un don de M. Staunton qui était propriétaire d’un ranch sur le terrain. Nous partirons donc à la découverte d’un lieu nouveau avec Callie et ses parents !

Lire la suite

Colorado : « The Denver Botanic Gardens » (1/3)

C’est un peu ironique d’écrire sur les jardins botaniques de Denver alors que les pollens volent joyeusement autour de moi… Après mon week-end de camping dans Orange County, j’ai eu le temps de ranger mes affaires à Oldenborg avant de prendre l’avion pour le Colorado ! Après la fin de mon contrat, j’avais très envie de profiter des fameux « 30 jours de grâce » pour voyager un peu, cependant je n’étais pas très motivée à l’idée de partir en exploration seule et au contraire, de passer le plus de temps possible avec des personnes qui me sont chères. Callie m’avait dit que je pouvais venir découvrir Denver, là où elle habite. Alors nouvel Etat à visiter et copine de danse sonnaient très bien à mon oreille…

Lire la suite

« Step Bump, Step Bump Bump! » Un semestre de danse à Claremont et ailleurs

« Dancing is musi » Grete sème son enthousiasme comme à son habitude avec cette petite phrase signifiant que la danse est un baiser (musi en estonien). Il reste une dizaine d’articles sur mon aventure aux Etats-Unis à raconter. Celui-ci est un peu particulier, comme tous les articles de danse, car peu de photos m’appartiennent. Pourtant, la danse aura été une grosse part de mon quotidien et j’espère qu’elle le sera encore pour un moment.

Tom Misch – Crazy Dream

Cette chanson me rappelle une soirée de West Coast Swing à CLU (California Lutheran University). Sous les projecteurs violets, c’est la première fois que je voyais le générique de fin du film de mes années en Californie tout en dansant. « Starring Marina in her own role » avec des images de visages heureux dans un cadrage de film des années soixantes et une atmosphère rétro en néon rose et bleu…

Lire la suite

De Laguna Beach à la Cleveland National Forest: une escapade à Orange County pleine de surprises

J’ai une fois de plus échappé à la remise des diplômes en m’enfuyant avec José et Isaiah en pleine nature. Notre plan initial était d’aller camper à Crystal Cove, mais une fois arrivés sur le site, on nous a dit de rebrousser chemin car la pluie (les quelques gouttes) de la veille avait rendu le chemin impraticable. N’ayant pas du tout envie de rentrer sur le campus, José a appelé les dix campings dans les alentours : complets ou à un prix exorbitant (140 dollars !) pour une nuitée… Gloups. Une des personnes au téléphone a fini par nous indiquer un camping sur le principe « premiers arrivés, premiers servis » dans la forêt de Cleveland. « Sérépendité » aura bien été le mot pour décrire notre week-end dans Orange County…

Lire la suite

Do you speak Oldenborg?

J’ai officiellement clôturé ma dernière semaine de travail à Oldenborg, terminé les examens et au moment où vous lisez ces lignes, je suis probablement à Crystal Cove ou dans les alentours en train de profiter du plein air près du Pacifique. Que dire ? Alors que tout est encore frais dans ma tête, que je vois des visages pour la dernière fois, ces derniers jours ont été très intenses. Je ne suis pas triste, au contraire, j’embrasse avec beaucoup de sérénité tous ces moments. Alors sans s’étaler davantage en longues phrases sentimentales, voilà les dernières images prises d’un Oldenborg qui se trouve également sur le point de fermer un chapitre.

Lire la suite

WordPress.com.

Retour en haut ↑