Des Américains gourmets : Vérines-Rochefort-Bordeaux (1/2)

Accompagner des étudiants américains expatriés à Nantes pour un week-end pédagogique autour de la gastronomie française ? J’ai connu de pires journées. Au programme pour cette première journée : visite d’une chèvrerie, petit arrêt à Rochefort, promenade épique dans Bordeaux et dîner dans un charmant restaurant au premier étage d’un immeuble. Le professeur de gastronomie était un peu inquiet vis-à-vis de la situation « gilets jaunes », néanmoins tout s’est bien déroulé et nous avions des étudiants au top. Mieux encore, le temps était magnifique et j’ai l’impression d’avoir (re)découvert une partie du patrimoine gastronomique français. Que demander de plus ?

Lire la suite « Des Américains gourmets : Vérines-Rochefort-Bordeaux (1/2) »

« Japonismes » à Nantes : « Synergies entre tradition et modernité »

Maÿlis me disait souvent que je l’emmenais faire des choses un peu folles quand nous étions toutes les deux en Californie, surtout quand il s’agissait de mettre la main à la pâte et de construire quelque chose soi-même. Faire une bath bomb et un savon dehors en pleine nuit ? Réaliser une carte avec un circuit imprimé pour allumer une LED ? Partir s’exiler dans un chalet pour écrire des romans ?  Alors quand j’apprends qu’il y a une exposition sur l’artisanat japonais dans l’espace Cosmopolis à Nantes avec toute une série d’ateliers pour créer des objets utilisant des techniques que je n’ai jamais utilisées auparavant, j’y vais presque les yeux fermés !

Lire la suite « « Japonismes » à Nantes : « Synergies entre tradition et modernité » »

« On m’appelle nature et je suis tout art » : « Éloge de la sensibilité » au Musée d’arts de Nantes

Une nouvelle exposition au Musée d’arts de Nantes ! Pour être honnête, je ne m’y attendais pas du tout quand j’ai organisé une sortie au musée pour mes étudiants américains. Je savais que certains étudiants devaient aller au musée suffisamment tôt pour le cours d’histoire de l’art et en conséquence, avant le lancement d’Éloge de la Sensibilité. Néanmoins, le musée est grand et nous allions forcément trouver quelque chose à nous mettre sous la dent surtout qu’il y a souvent des animations pendant les nocturnes. Effectivement ce soir-là, ce n’était rien de moins que le vernissage de l’exposition !

Lire la suite « « On m’appelle nature et je suis tout art » : « Éloge de la sensibilité » au Musée d’arts de Nantes »

De retour à Seattle : hurler à la mort et explorer les souterrains de la ville (4/4)

« Mais si, vous savez, l’esprit de Seattle, quand vous avez cette idée grandiose, impossible et farfelue, que vous n’avez aucun moyen d’estimer si c’est réalisable ou pas, donc que vous y allez malgré tout ? » Voilà comment nous décrit l’esprit de Seattle la guide des souterrains de la ville. Et je m’y retrouve beaucoup. Sauf que je n’ai pas décidé de construire une ville dans une zone inondable ou de monter le niveau des routes en laissant les commerces aux sous-sols, n’en permettant l’accès que via des échelles…

Lire la suite « De retour à Seattle : hurler à la mort et explorer les souterrains de la ville (4/4) »

Refaire le tour du monde 47 fois : et maintenant ?

 

Avec un titre en clin d’œil à mon article bilan de l’année dernière de l’année dernière, voilà les dernières images concluant ces deux années de ma vie en Californie. A presque deux mois depuis mon retour, il est bien temps de publier officiellement un article pour raconter les évenements qui ont marqué les dernières semaines du semestre, outre mes deux voyages dans le Colorado et dans l’Oregon.

Kathia & Gvantsa Buniatishvili –  Libertango

Et quoi de mieux que Libertango pour animer cet article, morceau qui m’aura accompagnée d’une drôle de manière réapparaissant dans ma vie de manière inopinée : à Boston dans un club de jazz, dans un duo de pianos par deux amis pendant un concert organisé par ma professeure de piano et dans lequel j’ai joué. Le bourdonnement de l’action, l’énergie de l’exploration et des nouvelles expériences, la tristesse due à ce qu’on laisse aussi derrière soi : tout y est dans ce morceau de Piazzolla exprimant la transition vers une nouvelle vie et vers de nouveaux horizons…

Lire la suite « Refaire le tour du monde 47 fois : et maintenant ? »

« Taking Shape »: Edgar Degas au Norton Simon Museum

J’écris depuis la chambre d’Ariane dans une atmosphère qui frôle celle des douces nuits estivales : la fenêtre est ouverte, juste assez pour laisser entrer une petite brise fraîche. Le moral est donc au beau fixe et c’est avec beaucoup plus de plaisir que la dernière fois que je suis retournée au Norton Simon Museum en emmenant une ribambelle d’étudiants de français avec moi. Le musée présentait une exposition sur Edgar Degas et ses modèles, une série de statuettes de bronze qui nous plonge dans l’univers du sculpteur à la découverte du processus artistique lui-même…

Lire la suite « « Taking Shape »: Edgar Degas au Norton Simon Museum »

Brunch dominical à Smorgasburg, Los Angeles

Après une grosse soirée à Angel City Fusion, un de mes rendez-vous mensuels favoris pour aller danser, je m’extirpais de mon lit tant bien que mal pour retourner à Los Angeles. Le comité étudiant de Pomona College organisait une sortie à Smorsgasburg pour le brunch dominical. Si nous nous levions assez tôt pour réussir à réserver notre place on nous donnait vingt dollars à dépenser en nourriture. Après un an et demi de travail à Pomona College, je n’arrive toujours pas à réaliser qu’il existe des endroits pareils, c’est-à-dire où l’on nous paie pour aller nous remplir la panse. Alors vous comprenez que faire la queue à sept heures le matin, ce n’est finalement pas grand-chose…

Vous en avez assez de La Vie en Rose ?

Lire la suite « Brunch dominical à Smorgasburg, Los Angeles »

Retrouver Marc Chagall au LACMA avec « Fantasies for the Stage »

J’ai redécouvert l’univers de Marc Chagall pour la première fois au printemps dernier au Musée des Beaux-arts de Montréal où était présentée l’exposition Couleurs et Musique. Ce jour-là, j’ai eu un vrai coup de cœur pour l’artiste, sa manière de jouer avec les couleurs et son rapport à la musique. Aussi, je faisais connaissance avec son travail pour l’opéra et le ballet avec de magnifiques pièces réalisées pour les décors ou les costumes. L’exposition a voyagé jusqu’au LACMA à Los Angeles, réduite à ce travail de scène, sous le titre Fantasies for the Stage. Après quelques rebondissements et pas mal de suspense (va-t-on avoir le bus ? les financements ?), Mykyta et moi avons réussi à organiser une sortie au musée pour nos étudiants pour clore un semestre d’activités culturelles en couleur, musique et fantaisie !

Lire la suite « Retrouver Marc Chagall au LACMA avec « Fantasies for the Stage » »

The Beginner’s Guide to Oldenborg: « La Vie en Rose » (1/2)

Tout un semestre d’événements à Pomona, et tout particulièrement à Oldenborg se trouve dans cet article. A l’heure où j’écris, je ne me rappelle pas des dates exactes, mais il doit bien rester quelques anecdotes amusantes à raconter…

La Vie en Rose d’Edith Piaf n’aura jamais été aussi présente dans ma vie que ce semestre, ici la version de Duo Gadjo qui passait pendant une de nos soirées dansantes en blues…

Lire la suite « The Beginner’s Guide to Oldenborg: « La Vie en Rose » (1/2) »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑