Flawil & Stein : joyeux chocolats et fromages roses

« Hapiness is the only thing that doubles when you share it ». C’est de cette manière que nous sommes accueillis au Chocolarium de la marque Maestrani dans la ville de Flawil. Nullement stoppés par la pluie, Ryan et moi avons suivi sa tante Dora sur les routes de montagnes à bord de la petite Zoe. Au lieu des randonnées, nous avons privilégié les sorties en intérieur et avons donc visité une chocolaterie à Flawil et une fromagerie à Stein. Ryan déteste le chocolat, et nous limitons notre consommation de fromage dans le cadre de notre régime végétalien, cependant, pour une escapade gourmande on ne peut plus suisse, on peut bien faire une (deux !) exception(s)…

Lire la suite « Flawil & Stein : joyeux chocolats et fromages roses »

S’aimer à Paris, manger à Nantes

Cela fait trois ans et demi que je tiens ce blog et l’Astroniste n’a jamais connu de pause aussi longue ! Avec un nouveau grand projet dans les pattes qui occupe tout mon temps libre, j’ai dû mettre de côté pas mal de choses. Le blog étant un des derniers sur liste des choses auxquelles je voulais bien renoncer pour un temps, je vous laisse imaginer à quel point c’est le bazar. C’est un bazar passionnant certes, mais je me rends compte que même en faisant des choses passionnantes au quotidien, en faisant des rencontres formidables, j’ai besoin de mes « rituels » à côté pour profiter de ces moments magiques. Alors tout doucement, je me remets en mouvement : voyager, explorer, écrire, étudier, pratiquer une langue étrangère, jouer du piano, tester quelque chose nouveau, faire du sport, s’étirer en regardant une série et danser, toujours danser. Peu importe du moment qu’on bouge et qu’on crée.

Lire la suite « S’aimer à Paris, manger à Nantes »

« Festins Chinois, une exposition qui ne manque pas de piquant »

Manger pour travailler, ou travailler pour manger ? Après avoir vécu sur deux continents et en côtoyant un troisième de très près, je peux vous affirmer que les gastronomies du monde est un sujet de conversation intarissable et des anecdotes, j’en ai à la pelle !  La première fois que j’ai mangé mon hamburger à la cantine d’Oldenborg, les Américains m’ont regardé avec des yeux ronds (« tu manges ça avec des couverts, vraiment ? »). Un Japonais s’est moqué de la manière dont je tenais mes baguettes, et c’est là que j’ai découvert la richesse des formes de ces ustensiles et de leurs utilisations. Les Français sont les seuls à manger et à parler de nourriture en même temps. Il ne faut pas oublier de préciser « sans glaçons » lorsque l’on commande un verre d’eau aux Etats-Unis, car autrement, on nous ramène systématiquement un verre de glaçons.

Après l’exposition « Disgusting Food Museum » à la HAB Galerie, voilà une nouvelle exposition culinaire à Nantes, tout aussi voyageuse, mais cette fois, plus appétissante !

Lire la suite « « Festins Chinois, une exposition qui ne manque pas de piquant » »

Stormy (Weather), ou les histoires félines et tempêtueuses de l’automne

« C’est mon chat et elle s’appelle Stormy. »

« Stormy, comme l’actrice porno ?? »

« Euh non, comme Stormy Weather,  ou Stormy, la petite soeur toute frisée de Pusheen… »

Depuis la rentrée, les semaines sont rythmées par les festivals de danse, les rallyes danse les grands projets, un nouveau travail (en plus du premier) et les miaulements chaque matin de Stormy pour qui « réveil-matin » signifie « levez-vous maintenant et pas dans cinq minutes ! ». L’automne n’est pas de tout repos et j’ai rarement connu autant de stress. Néanmoins, le quotidien reste aussi rempli de moments joyeux, tendres, et de temps passés à ne rien faire (ou presque). Heureusement ! Alors faisons un petit tour parmi ces souvenirs où l’on a pris le temps de prendre le temps.

Lire la suite « Stormy (Weather), ou les histoires félines et tempêtueuses de l’automne »

Une nuit dans Nantes, de nid en nid

« Non, mais ils n’ont pas pu installer un nid sur la Tour LU, on l’aurait vu quand même ! ». Ah. En fait si. Il y a effectivement un nid sur la tour du Lieu Unique. Chaque été, c’est la même chose. Le Voyage à Nantes nous invite à jeter un nouveau regard sur la ville et l’inauguration du festival passe par la fameuse Nuit du VAN, qui a eu lieu le 6 juillet dernier. Cette année, j’y allais accompagnée de ma soeur et nous formions un joyeux duo de vert et de rose corail. Au programme : test d’un nouveau restaurant, passage obligatoire par la Fraiseraie, poursuite de boules de feu et lancement de débats houleux entre la France et l’Amérique…

Lire la suite « Une nuit dans Nantes, de nid en nid »

Ouvrir grand ses oreilles au Château des Ducs de Bretagne : des forêts et du rock

Les expositions qui ont lieu au Château des Ducs de Bretagne sont toujours des valeurs sûres. Je me souviens encore de celle sur les Samouraïs que j’avais même visitée plusieurs fois. Ainsi, lorsqu’une nouvelle exposition est annoncée au Château, j’y vais les yeux fermés. Cela tombe bien, car les deux expositions qui ont lieu actuellement, Amazonie : Le Chamane et la Pensée de la Forêt et Rock ! Une Histoire Nantaise invitent autant à écouter qu’à regarder.

Lire la suite « Ouvrir grand ses oreilles au Château des Ducs de Bretagne : des forêts et du rock »

Questions de demain au LU et femmes artistes à la HAB Galerie

Qui dit Ariane dit histoire de l’art, et des aventures en histoire de l’art, on en a eues un paquet ensemble ! Nous nous rappelons encore le cours de Modernisme Européen qui nous fait hérisser les poils des bras à chaque fois que le nom de la professeure est prononcé. Néanmoins, nous sommes toujours partantes pour aller voir une exposition. C’est ainsi que nous sommes tombées par hasard sur Tomorrows, Fictions spéculatives pour l’avenir méditerranéen au Lieu Unique et une rétrospective sur l’Allemande Josephine Meckseper à la HAB Galerie. Une balade sous le signe de l’art contemporain…

Lire la suite « Questions de demain au LU et femmes artistes à la HAB Galerie »

Nostalgie printanière en instantanés et couronnes de fleurs

Des étudiants américains arrivés et aussitôt repartis, quelques instantanés pour figer un anniversaire, une visite d’Ariane à Nantes pour faire des couronnes de pâquerettes, la découverte de jardins aux allures de gravures du 19e siècle,… Les deux tiers du printemps sont passés tellement vite même si j’en garde des souvenirs de lenteur et de flânerie. Un avant-goût de l’été ?

Molly With Charles – Strawberry (que j’écoute en boucle et qui me rappelle un peu les printemps californiens)

Lire la suite « Nostalgie printanière en instantanés et couronnes de fleurs »

Des Américains gourmets : Vérines-Rochefort-Bordeaux (1/2)

Accompagner des étudiants américains expatriés à Nantes pour un week-end pédagogique autour de la gastronomie française ? J’ai connu de pires journées. Au programme pour cette première journée : visite d’une chèvrerie, petit arrêt à Rochefort, promenade épique dans Bordeaux et dîner dans un charmant restaurant au premier étage d’un immeuble. Le professeur de gastronomie était un peu inquiet vis-à-vis de la situation « gilets jaunes », néanmoins tout s’est bien déroulé et nous avions des étudiants au top. Mieux encore, le temps était magnifique et j’ai l’impression d’avoir (re)découvert une partie du patrimoine gastronomique français. Que demander de plus ?

Lire la suite « Des Américains gourmets : Vérines-Rochefort-Bordeaux (1/2) »

« Japonismes » à Nantes : « Synergies entre tradition et modernité »

Maÿlis me disait souvent que je l’emmenais faire des choses un peu folles quand nous étions toutes les deux en Californie, surtout quand il s’agissait de mettre la main à la pâte et de construire quelque chose soi-même. Faire une bath bomb et un savon dehors en pleine nuit ? Réaliser une carte avec un circuit imprimé pour allumer une LED ? Partir s’exiler dans un chalet pour écrire des romans ?  Alors quand j’apprends qu’il y a une exposition sur l’artisanat japonais dans l’espace Cosmopolis à Nantes avec toute une série d’ateliers pour créer des objets utilisant des techniques que je n’ai jamais utilisées auparavant, j’y vais presque les yeux fermés !

Lire la suite « « Japonismes » à Nantes : « Synergies entre tradition et modernité » »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑