« Festins Chinois, une exposition qui ne manque pas de piquant »

Manger pour travailler, ou travailler pour manger ? Après avoir vécu sur deux continents et en côtoyant un troisième de très près, je peux vous affirmer que les gastronomies du monde est un sujet de conversation intarissable et des anecdotes, j’en ai à la pelle !  La première fois que j’ai mangé mon hamburger à la cantine d’Oldenborg, les Américains m’ont regardé avec des yeux ronds (« tu manges ça avec des couverts, vraiment ? »). Un Japonais s’est moqué de la manière dont je tenais mes baguettes, et c’est là que j’ai découvert la richesse des formes de ces ustensiles et de leurs utilisations. Les Français sont les seuls à manger et à parler de nourriture en même temps. Il ne faut pas oublier de préciser « sans glaçons » lorsque l’on commande un verre d’eau aux Etats-Unis, car autrement, on nous ramène systématiquement un verre de glaçons.

Après l’exposition « Disgusting Food Museum » à la HAB Galerie, voilà une nouvelle exposition culinaire à Nantes, tout aussi voyageuse, mais cette fois, plus appétissante !

Cosmopolis Festins Chinois 14
A l’Espace Cosmopolis à Nantes, avec Nathan et Justine qui attendent sagement le début du discours de lancement de l’exposition. Nathan semble perplexe, car c’est la première fois qu’il va à un vernissage d’exposition !
Cosmopolis Festins Chinois 12
Les jolis dessins issus des carnets de voyage de Nicolas Jolivot. Quand tout le monde prend des photos, le dessin nous fait paraître la Chine comme un pays vraiment lointain, presque imaginaire.
Cosmopolis Festins Chinois 13
Le cliché français est quasi-universel.
Cosmopolis Festins Chinois 31
Un joli libre de recette par Monsieur Panda Roux (Wu Xiaozhou & Wang He). On a moins envie de cuisiner que de juste regarder les images !

Les illustrations de ce livre de recettes sont superbes et donnent envie d’encadrer ces recettes pour les accrocher chez soi ! Quant à les tester chez soi, il y a souvent beaucoup de viande dans la cuisine chinoise alors je ne me sens pas trop concernée…

J’ai honnêtement adoré tous les artistes exposés à Cosmopolis (après tout, ils ne sont pas comparables !), mais j’avoue avoir eu un coup de coeur pour les dessins très tendres de Cao Siyu, une artiste pékinoise installée en France après avoir passé du temps dans d’autres pays, et notamment aux Etats-Unis. Elle compare les trois cultures avec beaucoup d’humour, et je me retrouve dans beaucoup des histoires qu’elle raconte ! Vous pouvez découvrir quelques-une de ses histoirespar ici.

Cosmopolis Festins Chinois 48
Song Xiajun, Série « Plein », 2019. C’est une oeuvre assez particulière, et qui tranche avec le caractère joyeux et tendre ou onirique du reste des oeuvres exposées. Autant l’estomac rempli de sushis me fait rire, autant d’autres dessins me serrent le coeur.
Cosmopolis Festins Chinois 32
Nathan teste les baguettes pour cuisiner, trop facile !
Cosmopolis Festins Chinois 33
Je n’avais jamais vu ça auparavant ! Ce dispositif permet aux enfants (ou aux plus grands) d’apprendre à utiliser des baguettes. Je suis étonnée qu’on n’en trouve pas plus dans les restaurants chinois occidentaux.
Cosmopolis Festins Chinois 35
Une dînette spéciale « cuisine chinoise ».

Je suis restée bouche bée devant la dînette ! Les aliments présentés sont très réalistes et vraiment trop mignons ! Je me voyais déjà décorer ma cuisine avec des légumes et des raviolis en feutrine, mais Nathan m’a fait les gros yeux…

Cosmopolis Festins Chinois 39
L’exposition montre aussi trois tables recouvertes de bocaux d’épices et de fruits secs. Certaines épices me sont familières, car dans ma propre cuisine ou celles de ma grand-mère, d’autres me sont totalement inconnues. J’étais prête à faire comme dans le « Disgusting Food Museum » et à tout goûter !
Cosmopolis Festins Chinois 40
Je reconnais les champignons noirs (oreilles de judas) et les graines de coriandre. Et vous ?
Cosmopolis Festins Chinois 42
Justine devant une nouvelle table d’épices. La muséographie est sympathique, mais absolument pas pratique. Pour retrouver un nom d’épice, c’est un vrai jeu de piste !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑