Des Américains gourmets : Vérines-Rochefort-Bordeaux (1/2)

Accompagner des étudiants américains expatriés à Nantes pour un week-end pédagogique autour de la gastronomie française ? J’ai connu de pires journées. Au programme pour cette première journée : visite d’une chèvrerie, petit arrêt à Rochefort, promenade épique dans Bordeaux et dîner dans un charmant restaurant au premier étage d’un immeuble. Le professeur de gastronomie était un peu inquiet vis-à-vis de la situation « gilets jaunes », néanmoins tout s’est bien déroulé et nous avions des étudiants au top. Mieux encore, le temps était magnifique et j’ai l’impression d’avoir (re)découvert une partie du patrimoine gastronomique français. Que demander de plus ?

Lire la suite « Des Américains gourmets : Vérines-Rochefort-Bordeaux (1/2) »

« Not all those who wander are lost » : Un hiver tout en couleurs et nuances de blues

On approche dangereusement du printemps en prenant une grande longueur d’avance sur les chaudes températures et en écourtant tristement la saison des raclettes. Laissons toutefois le pamphlet écologique et parlons plutôt de ces belles expériences de ce début d’année. Je ressens encore les répercussions de mes retours en France (celui du mois de mai et celui du mois de janvier) et en même temps, j’ai l’impression que cette étrange période de transition commence à s’achever pour laisser place à un véritable nouveau chapitre de ma vie. Vous me suivez ? Si oui, je vous emmène dans un bel article-patchwork des dernières aventures. Sinon, venez quand même vous perdre dans ce joyeux bazar plein de couleurs !

Lire la suite « « Not all those who wander are lost » : Un hiver tout en couleurs et nuances de blues »

De retour à Seattle : hurler à la mort et explorer les souterrains de la ville (4/4)

« Mais si, vous savez, l’esprit de Seattle, quand vous avez cette idée grandiose, impossible et farfelue, que vous n’avez aucun moyen d’estimer si c’est réalisable ou pas, donc que vous y allez malgré tout ? » Voilà comment nous décrit l’esprit de Seattle la guide des souterrains de la ville. Et je m’y retrouve beaucoup. Sauf que je n’ai pas décidé de construire une ville dans une zone inondable ou de monter le niveau des routes en laissant les commerces aux sous-sols, n’en permettant l’accès que via des échelles…

Lire la suite « De retour à Seattle : hurler à la mort et explorer les souterrains de la ville (4/4) »

De retour à Seattle : chasse aux cochons et visite de la Tour Eiffel américaine (1/4)

Il est temps de quitter la douce et bohème Olympia ainsi que la maison de Michiko dont j’ai gardé des souvenirs d’arc-en-ciels sur les murs, effets donnés par les décorations aux fenêtres. Avant d’aller à l’aéroport, nous allons à la San Francisco Street Bakery à Olympia pour acheter des baguettes au fromage, des bretzels new-yorkais et des scones. C’était un endroit magique, qui ressemblait à une vraie boulangerie. Autrement dit, un vrai miracle, perdu dans un charmant quartier résidentiel ! A Sea-Tac, nous retrouvons une grande voyageuse venue du Colorado, connue à Claremont et qui a passé le semestre dernier en Nouvelle-Zélande : Callie !

Lire la suite « De retour à Seattle : chasse aux cochons et visite de la Tour Eiffel américaine (1/4) »

Olympia sous le soleil d’hiver

Isaiah est toujours malade, cependant je ne résiste pas face aux rayons de soleil qui percent à travers la fenêtre. Il a tellement plu que les journées ensoleillées, presque tièdes, m’ont entraînée dehors pour repartir explorer la belle et bohème Olympia. Je suis allée déjeuner à une adresse conseillée par Isaiah avant d’aller du côté de West Bay et de retourner me promener à Priest Point Park pour explorer la partie que je n’ai pas pu visiter la première fois. Itinéraire par ici !

Lire la suite « Olympia sous le soleil d’hiver »

De retour à Claremont et au Borg sur fond de swing

J’ai passé beaucoup de temps à imaginer ce que ça ferait d’être de retour. Honnêtement, je m’imaginais souvent que j’allais me mettre à pleurer. En réalité, dans le Metrolink entre L.A. et Claremont, j’étais surtout fatiguée, pour ne pas dire un peu blasée. Une fois dans le village, j’étais toujours chez moi. Bruits de skateboards sur le bitume et odeur de bois séché au soleil. Je suis arrivée à Oldenborg et me suis installée chez José comme si je descendais de mon appartement pour prendre le thé. Pieds nus, assise par terre. La valise en plus, certes. Mais les murs sont toujours roses et mes amis et moi partageons la même impression qu’on ne s’est quittés qu’hier…

Lire la suite « De retour à Claremont et au Borg sur fond de swing »

Los Angeles : De Chinatown à Little Tokyo, quartiers aux mille couleurs (2/2)

Voilà donc la seconde partie de mon itinéraire à Los Angeles. J’ai marché jusqu’à Chinatown avant de repasser du côté d’Union Station pour me diriger vers Little Tokyo. Vous êtes perdus ? Mon itinéraire se trouve ici. Je n’étais jamais allée dans le quartier chinois et je suis retournée avec plaisir dans le quartier japonais. Dans les deux cas, nous évoluons dans des rues et des places hautes en couleur !

Lire la suite « Los Angeles : De Chinatown à Little Tokyo, quartiers aux mille couleurs (2/2) »

La pluie et le beau temps à Nantes : connecter les côtes Ouest (2/2)

Nous sommes en 2019, c’est encore l’automne sur l’Astroniste. Nantes a encore ce parfum de neige fondue qui me fascine. Alors que j’ai enfin réussi à me poser un peu dans la ville, je dois être à l’heure qu’il est toujours perdue dans les forêts de Washington. Cet article fait le lien entre les deux pays : aux Etats-Unis, je recherche toujours des bouts de France ; en France, des bouts d’Etats-Unis. J’entretiens cette sensation de frontières abolies et d’un monde connecté, et bizarrement, cela me rend vraiment sereine au quotidien.

Lire la suite « La pluie et le beau temps à Nantes : connecter les côtes Ouest (2/2) »

Un été à Nantes : des tartes et des transitions

Après quelques semaines de pause (deux mois en fait !), me voilà de retour sur le blog qui ne sera pas abandonné, même si mon aventure californienne est terminée. Il y a tant de choses à faire à Nantes et ailleurs, et vous verrez aussi que Claremont n’est jamais loin. J’espère pouvoir retrouver bientôt un semblant de routine, car l’été a été mouvementé. Beaucoup de cuisine, de soleil, de tartes, de joie, d’aventures, de cousins et de jazz. Donc un été mouvementé dans le bon sens, même si le début l’automne a été aussi synonyme de mal du pays. Imaginez une Française ayant le mal de son propre pays. Ironique, non ?

Lire la suite « Un été à Nantes : des tartes et des transitions »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑