Premiers pas à Stockholm : cannelle, cardamone et code

Tous les ans, pendant les vacances d’été, j’écris la liste des objectifs que j’aimerais accomplir pendant l’année. Par année, je veux dire « année académique ». J’apprécie le démarrage en septembre et la possibilité de faire un bilan à mi-parcours au moment du passage à la nouvelle année. Bon, je vous passe l’échec cuisant concernant l’objectif « Faire un festival de danse par mois ! », c’était très candide de ma part. Parmi les dix objectifs, il y en a un qui tenait en une phrase : « mettre les voiles ». Je n’aurais pas parié sur la Suède. Et pourtant, nous y sommes tous les trois, Ryan, Stormy et moi. Bienvenue à Stockholm, la campagne des capitales européennes au parfum de cannelle et de cardamone.

Lire la suite « Premiers pas à Stockholm : cannelle, cardamone et code »

Traversée express de la Corse (4/4) : sur le sentier des Crêtes à Ajaccio

Dernier stop sur notre petit voyage en Corse : Ajaccio. Justine connaît cette partie-là, car elle y a passé quelques étés, sur le bateau de son grand-mère, quand elle était jeune. Pour cette dernière journée, nous avons décidé de partir à nouveau en randonnée, sous un ciel plus clément que la veille. Au programme, le sentier des Crêtes qui rejoint Ajaccio aux îles sanguinaires (du fait de leur couleur rouge sombre). Nous avons décidé de ne pas faire le sentier en entier pour nous arrêter à la plage de l’Ariadne se trouvant à peu près à mi-chemin… à condition de savoir comment rejoindre la côte alors que nous sommes sur les crêtes. Cela n’a pas été une mince affaire.

Lire la suite « Traversée express de la Corse (4/4) : sur le sentier des Crêtes à Ajaccio »

Traversée express de la Corse (3/4) : Vizzavona sous la pluie

Bye-bye Bastia et Lucciana ! Justine et moi prenons le train à la gare de Casamozza pour aller jusqu’à Ajaccio. Le trajet en train est apparemment très populaire, car il fait voir du paysage ! Nous avions décidé de nous arrêter sur le chemin, à Vizzavona pour faire une randonnée et découvrir un bout du GR20, mythique sentier de randonnée en Corse. Le temps est maussade, ce qui est parfait pour un voyage en train, un peu moins parfait pour une randonnée. Vous verrez…

Lire la suite « Traversée express de la Corse (3/4) : Vizzavona sous la pluie »

Traversée express de la Corse (2/4) : découverte du désert des Agriates

Depuis Bastia, il est possible de rejoindre la côte Ouest de la Corse pour un des sites les plus populaires de l’île : le désert des Agriates. Nous avons rejoint Saint-Florent en voiture, en traversant les montagnes (ah la conduite corse ! Par je-ne-sais quel miracle, nous sommes encore vivantes pour témoigner) puis à partir de là, il n’est pas possible de continuer en voiture. Trois options possibles : le bateau, la marche le long de la côte, ou le quad (ou 4×4) à travers le désert. Initialement, nous pensions prendre bateau pour rejoindre la plage de la Saleccia puis revenir à pied à Saint-Florent en passant par la plage du Lotu. La compagnie de bateau était malheureusement fermée. Anecdote rigolote, la compagnie m’a rappelée trois semaines plus tard en me disant « bonjour, c’est le Popeye, vous nous avez appelé ? » et j’étais incapable de me souvenir de quoi il s’agissait. « Euh, je n’ai pas appelé de restaurant ». Bref. Où en étais-je ? Ah oui, Saint-Florent, pas de bateau. En conséquence, nous avons fait une remise en jambe très correcte pour un post-confinement avec cette petite randonnée d’environ sept heures…

Lire la suite « Traversée express de la Corse (2/4) : découverte du désert des Agriates »

Traversée express de la Corse (1/4) : premier stop à Bastia

Le printemps m’a emmenée en Corse, île que je n’avais encore jamais visité. Justine (devinez laquelle !) avait un chantier de peinture à Rogliano dans le Nord de la Corse et je l’ai rejointe à Bastia pour le week-end de l’Ascension. Nous avons traversé l’île de bout en bout, du moins, de Bastia à Ajaccio, le temps d’avoir un aperçu rapide de tous les trésors qui s’y cachent. Cela fait tout drôle de reprendre l’avion, de s’envoler pour une destination dans le seul but de voyager pour le plaisir d’explorer. Des sensations familières et sur les sentiers de randonnée corses et en plein air, c’est un vrai goût de liberté !

Lire la suite « Traversée express de la Corse (1/4) : premier stop à Bastia »

De Nantes à Poitiers, suite et fin de l’été indien

Sale temps pour les envies de voyages et de sorties. Je viens d’ailleurs de réécrire la phrase précédente qui ressemblait à « Sale temps pour les envies de voyages et de voyages », preuve que ce n’est vraiment pas simple en ce moment. J’ai envie de Bardenas Reales, de Colorado Provençal et de Griffith Observatory. J’ai beau me dire qu’il y a pire, chaque fois qu’un élève au lycée me dit que « ça n’a pas de sens », j’arbore mon plus grand sourire forcé et masqué, mais au fond, je vacille un peu… et la vie continue. Nous pouvons encore sortir, nous rencontrer dans la rue, et au musée, parfois au restaurant, et nous pouvons même encore danser ! Dans cette ambiance de « stand-by », j’essaie de chasser cette pensée que le pire reste à venir même si elle a étonnamment du bon aussi ! Parce oui, si le pire est à venir, autant décomplexer et faire les choses qui comptent vraiment pour nous, non ?

Lire la suite « De Nantes à Poitiers, suite et fin de l’été indien »

Dernier tour à Genève : Nations Unies, jardin botanique et faune locale

Le stage de danse terminé, on profite des derniers jours en Suisse pour (enfin ?) prendre un peu de temps pour visiter la ville. Une fois de plus, la pluie s’immisce dans nos plans et nous devrons remettre nos envies de randonnées à plus tard. En parlant de pluie, nous sommes allés dans un restaurant dîner avec des amis de Ryan et avons vécu une mini-tempête incroyable. La porte du restaurant ne fermait plus à cause du vent, des trombes d’eau ont inondé les routes en l’espace d’une dizaine de minutes. Heureusement, nous étions bien à l’abri en train de boire de la limonade et de manger des burgers aux pains tout vert (colorés aux épinards). Le soleil est de retour, et nous voilà sur la route du jardin botanique, des Nations Unies et de la Jonction.

Lire la suite « Dernier tour à Genève : Nations Unies, jardin botanique et faune locale »

Ebnat-Kappel : après la pluie

« Je respire mieux ici ». J’ai dû répéter cette phrase une bonne quinzaine de fois en l’espace de quelques jours. Pouvoir prendre de grandes bouffées d’air frais et respirer librement est devenu, pour ma part, quasiment un luxe ces derniers mois. A Ebnat-Kappel, chez les grands-parents de Ryan, Sula et Turi, nous nous couchons tôt et nous nous levons tôt. Cela nous va étrangement bien. « Il faut choisir l’emplacement de la maison en fonction de son rythme de sommeil pour profiter de toute la lumière », dira Sula. La vue sur les montagnes et les vallées vertes, le bois odorant qui craque sous les pieds dans le chalet labyrinthique et cosy, la prévenance et la générosité de la famille de Ryan, la découverte des souvenirs familiaux, j’ai tout gardé précieusement pour les jours de grand froid.

Lire la suite « Ebnat-Kappel : après la pluie »

Tillandsia géant et cactus fluffy dans le jardin botanique de Zurich (2/2)

Passons encore un peu de temps dans Zurich et partons à la découverte de ses jardins. Ryan et moi voulions visiter le jardin botanique, mais quel jardin ? Zurich possède un vieux jardin et un neuf, tous les deux gérés par l’université de la ville. Nous sommes passés par l’ancien jardin que vous avez vu dans le précédent article, et nous sommes allés deux fois dans le nouveau ! Les serres étaient fermées lors de notre première visite et rouvraient le lendemain…alors nous sommes revenus le lendemain, tout simplement !

Lire la suite « Tillandsia géant et cactus fluffy dans le jardin botanique de Zurich (2/2) »

Zurich : Uetliberg, les pieds dans l’eau et les guêpes (1/2)

De retour de Noirmoutier, et presque aussitôt repartis en ayant juste le temps de déballer, faire une machine, préparer les nouveaux bagages, et de dîner avec Andréa. On part en Suisse dans un contexte particulier : on part suivre une formation de danse à Genève, je rencontre la famille de Ryan pour la première fois (et pour ça, on visitera Zurich, Ebnat-Kappel et Genève… autrement dit, on traverse le pays), et on teste le digital nomad (travailler et voyager en même temps). Il faut donc un peu de préparation. Premier stop : Zurich. Je ne parle pas un mot de suisse allemand. Je ne parle pas un mot d’allemand tout court. Cela ne m’a pas empêché d’adorer la petite vibe alternative de la ville où l’on peut se mettre au vert facilement, mettre les pieds dans l’eau pendant sa pause déjeuner en centre-ville et manger vegan sans passer pour des extrémistes.

Lire la suite « Zurich : Uetliberg, les pieds dans l’eau et les guêpes (1/2) »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑