Je suis de retour

Je suis restée longtemps plantée devant mon éditeur de texte sans savoir par où commencer. Mon premier hiver en Suède s’est passé comme dans un rêve et j’ai l’impression de ne pas avoir complètement récupéré de toutes émotions. Des journées passées dans l’obscurité, enfermée et à travailler sept jours sur sept, il fait maintenant jour à deux heures trente du matin et tous les Suédois.e.s nous urgent à faire nos plans pour l’été « car c’est une saison qui file à toute vitesse ». Des plans, des plans, des plans. Je ne suis pas encore tout à fait débarrassée de mon sentiment d’urgence, mais revenir sur l’Astroniste et sur les moments doux de cet hiver me fait du bien. Alors aujourd’hui, je vous raconte les souvenirs festifs, tranquilles, créatifs de la dernière saison… Et ensuite je retourne faire un tour dehors, au soleil. Tranquillement, tranquillement.

Alice Auer – Daydreaming

Martin, Seyf, Nathalie et moi installés sur des marches d'escalier
De haut en bas : Martin (Norvège), Seyf (Turquie), Nathalie (Suède). Voilà les Penguins (les Pingouins !), l’équipe avec laquelle j’ai travaillé tout l’hiver. J’aime cette photo prise à la volée, lors de notre dernier jour de travail : on tournait une petite vidéo pour présenter notre projet de fin d’études. Nous avons formé une jolie équipe, très créative et je crois que beaucoup se souviendront de notre petit grain de folie. Lors de notre dernière soirée, une collègue (un peu soûle) essayait de se rappeler de quelques prénoms. Elle m’a regardé, a hésité quelques instants, puis son regard s’est illuminé : « Penguin! ». Je suis très fière.

Ryan m’a emmené dans un joli café à chats appelé Java Whiskers. Décoration un peu rétro et délicieux goûter : c’était le moment où je pouvais encore me permettre de prendre un après-midi le week-end…

Un paysage gelé
Vous vous rappelez de Vinterviken l’automne dernier ? La photo ci-dessus a été prise au même endroit que celle-ci. Autant vous dire qu’avec cette épaisse couche de glace, on a un raccourci très pratique pour accéder aux différentes îles de l’archipel.

Mathieu, un copain parisien, est venu nous rendre visite cet hiver et n’en revenait pas de pouvoir marcher sur la neige. Au milieu de la mer, la sensation de grands espaces est incroyable !

Un paysage gelé
Bon, ce n’est pas gelé partout alors le mieux c’est de suivre les traces de pas pour savoir où se déplacer de manière sûre. Retenez cette image : Ryan et moi sommes revenus nous promener dans les environs il y a quelques semaines et le paysage est complètement différent.

Le 17 mars dernier, nous avons fêté deux ans de relation ! Le 17 mars, c’est aussi le début du premier confinement en France si quelqu’un avait besoin d’un moyen mnémotechnique. J’ai l’impression que nos journées passées sur le toit brûlant de la maison parisienne et soirées passées à jouer à Sea of Thieves avec les copains sont encore très récentes. Depuis, la vie nous a emmenés en Suède, mais aussi en Suisse, en Hongrie, au Danemark et en Estonie ! Nous avons vécu la relation « longue-distance » la moins longue du monde et nous ne sommes jamais à court de projets… Pour célébrer ces deux années, nous sommes allés dîner au Yokohama Blue Light, un restaurant japonais de type « Izakaya » (pub japonais où l’on vous sert de la nourriture à partager). Ah, ces saveurs… Raffinées et (délicieusement) étonnantes ! « Skål » (« cheers », « santé ») à une nouvelle année pleine de surprises !

Parmi nos projets, Ryan et moi enseignons maintenant régulièrement à The Swedish Swing Society. Nous avons des élèves particulièrement surprenants : nous pouvons leur proposer n’importe quel exercice un peu fou et hors-du-commun, et ils s’y plient avec beaucoup d’enthousiasme et d’engagement. Plusieurs fois, je me suis demandé si nous n’allions pas laisser les gens danser sans les interrompre et admirer leur jolie créativité depuis un coin de la salle… (p.s. les photos ci-dessus ont été prises par Joël Höglund !)

Ah et puis voilà les bureaux dans lesquels j’ai travaillé pendant trois mois ! Toutes les photos (sauf celles de la cafétéria) ont été prises le dernier jour, lors de la présentation des projets. Le programme est loin d’être parfait, mais je garderai un très tendre souvenir de mes collègues. J’adore être entourée de tant de nationalités et de personnes créatives et avides d’apprendre. J’ai choisi ce métier pour ces raisons-là en fait.

Un groupe de copains à la sortie d'un escape game
9 avril 2022, j’ai trente ans ! A minuit, j’étais encore dans les bureaux en train de fêter joyeusement la fin du programme et j’ai eu droit à « Joyeux anniversaire » chanté dans toutes les langues (dont l’étonnante version norvégienne, tellement longue que même les Norvégien.ne.s eux-même ont du mal à en retenir toutes les paroles). Quelques heures plus tard, je retrouvai quelques collègues pour un escape game que nous avons résolu en moins de quarante minutes… Wouhou !
Ca y est, j’ai donc trente ans et je suis en vacances ! Petit air fatigué, mais ravi pendant le brunch dominical en amoureux. Nous sommes allés chez Hermans, un restaurant qui fait un buffet entièrement végétalien. J’en rêve encore la nuit tellement c’était bon et j’ai découvert des aliments que je n’avais jamais goûté auparavant ! Le restaurant se trouve juste en face du Fotografiska (toujours au top !) où nous avons ensuite passé l’après-midi. C’est vraiment les vacances !
Changement de pays ! Nous voilà de retour à Nantes pour quelques semaines !
Des randonnées et des moments entre filles, c’est ce dont j’avais vraiment envie et besoin pour me ressourcer ! Alors hop, hop, hop, c’est parti pour une journée pour Brocéliande (forêt de Paimpont) entre copines !
On nous avait dit que la signalétique à Brocéliande était un peu nulle… Ci-dessus, Justine, Alexandra et Laure tentent de découvrir pourquoi le chemin « Le pays des fées » s’est soudainement transformé en « La porte du ciel ». On ne sait toujours pas pourquoi, mais on fait une très belle randonnée malgré tout !

Quand je pense à Brocéliande, je vois du jaune comme les ajoncs en fleurs qui recouvraient les landes.

On fait ami-ami avec la faune locale en partageant les restes de notre pique-nique…

…Et on fait des voeux en face de la fontaine de Barenton.

25° celsius, vive les brunchs en plein air ! Nous sommes allés au Melbourne Coffee pour un brunch australien où j’ai bu un chouette smoothie au lait de coco, concombre et piment d’Espelette (oui, clairement, cette boisson était faite pour moi) !
Petit tour au jardin de l’île de Versailles avec un Ryan ressemblant à un véritable touriste.
On retrouve la sportive Alexandra pour tester quelque chose de nouveau sur l’Erdre : le paddle !

Je suis conquise, j’adore être debout sur l’eau ! On a même tenté de faire un petit yoga sur nos planches, mais certaines positions sont vraiment complexes si on décide de ne garder qu’un point d’appui au centre de la planche.

Trente ans, trente jours de festivités, n’est-ce pas ?

Petit moment paisible à la maison des bois avec la famille. Très traditionnel pour notre famille : les huîtres, les débats politiques, bien trop de desserts, Andréa qui donne la fin de son dessert à qui voudra, et jeux en plein air ! Juste parfait. Je ne reviens pas souvent, mais la nuit, mes rêves se déroulent très souvent à la maison des bois et j’ai appris récemment que c’était également le cas pour certaines de mes cousines. Nous avons joué au frisbee et au spikeball (et je tiens à signaler pour la postérité que mon grand-père et moi étions la meilleure équipe).

Avec Andréa, Camilla, Anne-Claire et Justine : toujours la famille en fait ! J’adore nous voir échanger nos expériences et nous voir grandir en tant que femmes. Justine et moi faisons une drôle de tête, mais pour notre défense, on revenait juste de l’escalade (et d’une séance de hammam…).
Et nous voilà de retour à Stockholm. Stormy m’assiste dans mon travail de designer : ci-dessus, un prototype pour une application que j’ai créée lors d’un « hacking day », une journée dédiée à la création d’un petit projet. Ce n’est pas encore tout à fait abouti, mais cela peut donner des idées à ceux ou celles qui auraient envie de venir faire un tour à Stockholm

Un commentaire sur “Je suis de retour

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :