L’automne saveur citrouille

Nous avons eu un mois d’octobre magnifique et j’ai probablement vécu le plus bel automne de ma vie (quoique Idyllwyld m’a également laissé une forte impression). Mon quotidien est rythmé par les notes de jazz suédois (parfait pour l’exposition linguistique !), les pumpkin spice latte (du café mélangé à du lait de coco, de la purée de citrouille et de la cannelle) et toutes ces journées d’études passées à la maison me permettent d’observer l’évolution du paysage et des habitudes suédoises. Les Suédois.e.s adaptent leur style de vie aux saisons : dès qu’il commence à faire froid et sombre, tout le monde chez soi ! Prendre l’air au moindre petit rayon de soleil est presque devenu instinctif et on commence à mieux comprendre la pause café sacrée de l’après-midi (le fika !) et de soigner l’éclairage et la décoration de son foyer.

Amanda Ginsburg – En kväll i september (à la maison, l’exposition à la langue suédoise passe mieux avec du jazz local)

Ryan sur un chemin
Au nord de chez nous, il y a un parc immense appelé Vinterviken (baie d’hiver). Le week-end, Ryan et moi essayons de garder une journée tranquille pour aller explorer les environs.
Pour faire face au manque de luminosité, deux conseils : collectionner les lampes et les bougies… et faire du sport (ce que fait Ryan sur la photo est plus dur que ça en a l’air !).
Une scène en plein air qu’on imagine bien comme piste de danse pendant les longues soirées estivales.
Le Vintervikens Trädgårdcafé : un café au milieu du parc et des jardins potagers, digne d’un décor de roman feel-good. J’ai eu l’impression d’atterrir dans un film. C’est peut-être une des choses qui caractérise le plus la culture suédoise d’après moi : le soin accordé aux détails pour créer des atmosphères confortables et jolies.
Drôles de courges !
Alors, va-t-on s’installer sous les cucurbitacées ?
On a finalement choisi l’estrade (et un chouette muffin à la myrtille !)
Au bord de l’eau, sous les nuages (la météo classique de Stockholm).
Au Winterviken, un autre café/restaurant/salle des fêtes avec une atmosphère originale (et un potentiel dansant !) qui a pris place dans une des anciennes usines de dynamite d’Alfred Nobel. Le parc regorge de vestiges de cette activité.
Ryan arbore la panoplie du capitaine avec panache !
Encore une installation commune suédoise : l’esplanade pour piquer une tête. Il y a moins de baigneur.se.s qu’en été, mais il y en a ! Je suis tentée, et en même temps, la gestion de l’après-baignade me semble, pour le moment, un peu trop fraîche à mon goût.
Paysage automnal, carte postale suédoise classique.
On n’est plus tout à fait dans Vinterviken, mais dans Aspuddsparken, paradis des enfants (et « de moi ») pour ses trampolines et ses animaux.
Trombinoscope de la ferme, probablement pour l’appel matinal.
Un chat magnifique, mais qui n’a pas trop sa place près de l’enclos aux lapins…
… et encore moins DANS l’enclos aux lapins. On a fini par appeler quelqu’un, avant qu’un enfant se retrouve traumatisé par une histoire horrifique de lapin chassé par un chat qui commencerait « C’était un dimanche d’automne particulièrement idyllique à Stockholm… ». Bref, ça aurait été vraiment dommage.
Parallèlement aux couleurs flamboyantes des arbres…
…quelques couleurs d’été persistent.
A l’appartement, on profite des journées ensoleillées (et pas trop froides) pour déjeuner dehors. Le bon moment, c’est à partir de midi ! Plus tôt, le balcon est encore à l’ombre et on a beau s’emmitoufler, les courants d’air sont glacials.
Même Stormy fait le plein de vitamine D avec nous !

A bientôt avec un nouvel article sur Stockholm, avant d’aller visiter une autre ville suédoise au bord de l’eau…

P.S. Depuis la dernière mise à jour de WordPress il y a quelques mois, écrire un article pour le blog est devenu… un supplice (et je dis ça de manière diplomatique). J’ai doublé le temps que j’emploie habituellement à la publication d’un article. J’ai une solution à tester, mais qui va mettre du temps à implémenter ! Alors, jusqu’au printemps prochain, les publications sur l’Astroniste vont rester irrégulières (et un chouïa plus courtes)…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :