Les Français.e.s à Stockholm

…mais pas que ! Avec un emploi du temps régulier et un soleil qui ne couche que pour quelques heures, je ressens presque une forme d’urgence à être dehors et à voir du monde. Tous les week-ends, Ryan partons explorer un nouveau recoin de la ville, je me fais de nouvelles copines en traînant sur les groupes d’internationaux installés à Stockholm, ou alors ce sont les copains de France qui viennent nous rendre visite !

Laufey – Fragile

un château d'eau
On voit plusieurs de ces châteaux d’eau dans la ville. Cette architecture me perturbe toujours un peu avec son inspiration antique…
Un portrait de Ryan
La température commence seulement à se réchauffer et encore, tout n’est pas gagné. Je n’ai jamais vécu un mois de mai aussi frais ! Je vis dans ce drôle d’entre-deux : d’un côté, lorsque le soleil s’installe pendant plusieurs jours, les chemins bordés de pins ont un parfum d’été qui donne envie d’oublier son manteau à la maison ; de l’autre… il fait dix degrés Celsius quoi… J’étais (seulement à moitié) soulagée d’apprendre que les Suédois.e.s s’enrhument souvent au début de l’été parce qu’ils ou elles désespèrent de sortir sans pull !

Les photos publiées depuis le début de cet article ont été prises autour de Sätra et de Mälarhöjden. Nous avons pris le métro jusqu’à Sätra et avons fait le chemin du retour au bord de l’eau jusqu’à notre appartement. C’est une très, très belle balade avec plein de jolis endroits où se baigner. Je voulais faire un tour du côté de Mälarhöjden, car c’était conseillé par Guide to Silence Stockholm, un site qui référence les endroits les plus calmes de la ville. Bon, pile poil à l’endroit où l’on devait s’arrêter, un bateau à moteur est passé à toute vitesse en faisant un boucan d’enfer. Je trouve étonnant qu’un tel guide existe car je trouve Stockholm tellement calme comparé à d’autres villes !

Le paysage au bord de l'eau près de Vinterviken
Hiver versus Printemps (ci-dessus !).
Des cerisiers en fleurs dans une rue aux immeubles colorés

Les cerisiers en fleurs en bas de chez nous. Tardifs, mais toujours magnifiques ! Oslo a une carte des cerisiers en fleurs dans sa ville et je trouve ce projet vraiment adorable.

Des tulipes roses
Petit tour au jardin botanique au nord de Stockholm, le Bergianska. Ici, ce ne sont pas les roses qui sont en fleurs, mais les tulipes !
Un cerisier en fleurs dans le jardin japonais
Le jardin japonais est un peu décevant, mais ce cerisier était vraiment magnifique !

La serre, attraction principale du jardin botanique a une architecture très élégante, différente des serres « traditionnelles ». En plus, il y fait chaud…

Le jardin californien avec ses nombreux cacti
La serre californienne où je me sens un peu « comme à la maison ».
Des agrumes asiatiques qui ressemblent à de gros citrons
Un cédratier aux fruits énormes et odorants !

Je chasse les jolis coeurs du jardin botanique !

Ryan posant devant deux parts de cheesecake au citron
En parlant de « joli coeur » et d’agrumes, voilà Ryan devant notre goûter dans le café du Bergianska. Toutes les pâtisseries font envie et cette part de mi-tarte mi-cheesecake au citron était vraiment délicieuse !
d'étranges oiseaux au joli plumage orangé
J’ai pris cette photo en allant au travail de Ryan à pied, en passant par la forêt. Je n’ai jamais vu ces animaux auparavant dans ma vie et j’ignore complètement ce que c’est, mais quel beau plumage !

A Rome, faisons comme les Romains, à Stockholm… On regarde l’Eurovision au mois de mai. Il est coutume de retrouver un groupe de d’amis et de regarder cette émission ensemble (et même d’établir son propre classement en remplissant une grille !). Pour l’occasion, nous sommes allés retrouver des collègues de Ryan dans les locaux de l’entreprise. Bon, c’est rigolo pour une soirée, mais heureusement que ce n’est qu’une fois par an !

Ci-dessus, quelques photos prises en allant rejoindre le groupe de marche d’une Ukrainienne installée à Stockholm. Nous étions une dizaine de filles de France, d’Espagne, de Pologne, d’Inde et autres nationalités à faire le tour de Djurgården, l’ancien parc de chasse royal, là où se trouve la zone touristique (et quasiment tous les musées de la ville !). C’était inspirant d’être un groupe en non-mixité et j’ai vraiment hâte de les revoir pour d’autres aventures !

Un groupe de danseur.se.s de forró à Språllen
Une dizaine de kilomètres de marche autour de Djurgården et je termine la journée à Språllen où se trouve une piste de danse en plein air. J’adore danser en extérieur et nous avons démarré cette nouvelle saison avec du forró, une danse brésilienne qu’on commencé à pratiquer un peu sérieusement il y a quelques semaines… Pour l’anecdote, on s’est inscrit à un festival de forró qui a lieu au mois de juillet à Stockholm et au moment de l’inscription, on n’avait encore jamais pris un cours de forró… Un peu de pratique ne fera pas de mal !

Vendredi soir, la tradition suédoise est d’aller manger… des tacos ! Alors on embarque un groupe de Français.e.s à la Olita, un restaurant mexicain et on mange des tacos et des quesadillas. La nourriture est excellente, mais je ne sais pas trop si je le recommanderais. C’était quand même vraiment très bruyant et on avait parfois l’impression d’être dans une boîte de nuit (une machine à fumée dans le restaurant, est-ce vraiment une bonne idée ?).

Sarah, Ryan et Elie à Lådan, posant devant une table recouverte de burgers et autres aliments frits
Les lumineux Elie et Sarah sont arrivés de Montpellier passer quelques jours à la maison. J’étais à ce moment-là en plein interview technique, et je n’aurais pas rêvé mieux comme compagnie pour décompresser de mes journées studieuses. Enfin, qui dit regroupement de Français à l’étranger dit souvent « bonne bouffe ». Nous n’avons pas échappé à cette règle tacite. Ci-dessus, Sarah, Ryan et Elie à Lådan, un restaurant à l’ambiance « afterwork » où la nourriture se partage facilement. Dans la version végétarienne des « ailes de poulets » ou des sandwichs, on trouve du chou-fleur frit et j’avoue trouver ça meilleur que la version viande !

J’ai un jour vu passer sur les réseaux sociaux un événement appelé « International Food Festival » qui se promène dans toute la Suède et ça tombait bien, parce que l’édition « Stockholm » se déroulait pendant qu’Elie et Sarah étaient là. Ah les parfums ! Les stands de nourriture nous mettent l’eau à la bouche et on a envie de tout goûter, un peu comme à Smorgasburg à Los Angeles ! J’ai goûté pour la première fois des pierogis, sortes de raviolis polonais et n’ai pas pu résister devant les moules au roquefort. Pour le dessert, petit détour chez Stikki Nikki, un glacier populaire qui fait des boules de glaces qui ressemblent plus à de gros pâtés qu’à des boules.

A Trekanten, le lac à-côté de chez nous. Cela fait quelques jours que je me dis que je devrais aller nager là-bas, mais il fait encore trop froid le soir. Alors demain, je tente une nouvelle stratégie : aller me baigner au réveil. On en reparlera…

A l'intérieur d'Aifur, un restaurant viking
Dans Gamla Stan, la vieille ville, il y a un restaurant viking, Aifur, niché dans une petite ruelle. Ambiance feutrée hors-du-temps où l’on accueille chaleureusement et bruyamment chaque nouveau groupe de personnes entrant dans le restaurant. Dehors, il fait toujours jour, mais on oublie vite l’heure qu’il est et on se laisse transporter par l’ambiance générale et la musique du joueur de nyckelharpa… Notez aussi le design des couverts et des verres de vin, complètement fous !

Bon, on nous le dit très vite à l’entrée : il n’y a aucune option végétarienne. Chaque recette a une histoire et on pourrait passer une bonne partie de la soirée à lire le menu et l’origine de chaque plat. Tout ce qu’on a mangé était vraiment savoureux et nous avons également goûté à de chouettes hydromel et bières ! Pour le dessert, j’ai commandé la tarte de Sigrid Storrådas. Selon la légende, cette dernière devait se marier au roi de Norvège, mais lorsqu’elle refusa de se convertir au christianisme, le roi la frappa. En conséquence, Sigrid se maria au roi du Danemark et l’envoya faire la guerre au roi de Norvège qui bien sûr, mourut sur le champ de bataille. Probablement le dessert le plus « badass » que j’ai jamais mangé. Je me suis sentie très puissante et c’est probablement dû à cette incroyable crème fouettée.

Sarah et Elie
Sarah et Elie, avant que ça dégénère…

Le casque le moins photogénique du monde avec son drôle de protège-nez…

Sarah, prise sur le vif avec une glace dans les main à ICA, le supermarché suédois
Pour terminer, cette photo un peu rigolote de Sarah prise à la volée dans le supermarché à-côté de chez nous. Ici, il est possible d’acheter des glaces à l’unité et le comptoir à bonbons est très riche. Le vendredi soir, c’est Fredagsmys, c’est-à-dire « cosy vendredi » où l’on mange des snacks devant la télévision. Le samedi, c’est Lördagsgodis ou le jour des bonbons. Forcément, les supermarchés reflètent ces traditions et on voit que Sarah prend ces expériences suédoises très à coeur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :