Recherche

L'Astroniste

Tag

jardin

De retour à Seattle : chasse aux cochons et visite de la Tour Eiffel américaine (1/4)

Il est temps de quitter la douce et bohème Olympia ainsi que la maison de Michiko dont j’ai gardé des souvenirs d’arc-en-ciels sur les murs, effets donnés par les décorations aux fenêtres. Avant d’aller à l’aéroport, nous allons à la San Francisco Street Bakery à Olympia pour acheter des baguettes au fromage, des bretzels new-yorkais et des scones. C’était un endroit magique, qui ressemblait à une vraie boulangerie. Autrement dit, un vrai miracle, perdu dans un charmant quartier résidentiel ! A Sea-Tac, nous retrouvons une grande voyageuse venue du Colorado, connue à Claremont et qui a passé le semestre dernier en Nouvelle-Zélande : Callie !

Lire la suite

Moments tout doux dans la bohème Olympia

Jeudi 27 Décembre 2018, Traditions Café, Olympia, WA.

Plus que quelques jours avant 2019. C’est étrange comme le passage vers une nouvelle année nous donne l’impression que nous pouvons prendre un nouveau départ. En tout cas, c’est cette impression que j’ai aujourd’hui. Olympia est un peu plus lumineuse sous les éclaircies et je me suis échappée pour arpenter la ville seule. J’y ai retrouvé l’ambiance des quartiers résidentiels de Seattle, verte et paisible. Le centre-ville est truffé de petites boutiques à l’allure vintage, un brin ésotérique, un chouïa bobo, pour ne pas dire hippie.

Lire la suite

La pluie et le beau temps à Nantes : connecter les côtes Ouest (2/2)

Nous sommes en 2019, c’est encore l’automne sur l’Astroniste. Nantes a encore ce parfum de neige fondue qui me fascine. Alors que j’ai enfin réussi à me poser un peu dans la ville, je dois être à l’heure qu’il est toujours perdue dans les forêts de Washington. Cet article fait le lien entre les deux pays : aux Etats-Unis, je recherche toujours des bouts de France ; en France, des bouts d’Etats-Unis. J’entretiens cette sensation de frontières abolies et d’un monde connecté, et bizarrement, cela me rend vraiment sereine au quotidien.

Lire la suite

La pluie et le beau temps à Nantes : réflexions d’une ancienne expatriée (1/2)

Nous sommes le 25 décembre 2018, et j’ai décidé de retourner faire un tour sur la côte Ouest…des États-Unis ! Repartie faire le plein d’aventures en Californie et dans L’État de Washington (en passant par l’Oregon), je suis allée retrouver des têtes familières et vivre l’expérience de l’ex expatriée de retour chez elle. Plus ou moins. L’Astroniste n’est pas en reste puisque j’y ai laissé deux articles qui ressemblent un peu à des pots-pourris sur ce premier semestre d’automne en France.

Lire la suite

Un coin de Pomona College au château de Missillac : Chirp! Chirp!

Depuis que je suis revenue à Nantes, je me suis rendue compte que j’ai quitté la ville (ou ses environs) assez peu souvent. Heureusement, Nantes recèle encore de nombreux secrets à découvrir et ses coins de nature atténuent (légèrement) le manque de montagnes californiennes… Néanmoins, comme à Claremont, rester longtemps au même endroit, aussi charmant soit-il est parfois un peu étouffant. Aussi, quand Peggy nous a proposé de visiter « son » château à Missillac dans la Brière, nous avons accepté avec grand plaisir.

Lire la suite

La Folie des Plantes : des retrouvailles comme à Claremont

Que serait Nantes sans ses jardins ? Au début du mois de Septembre, au parc du Grand Blottereau a lieu La Folie des Plantes, grand festival floral à base d’animations, de ventes et d’expositions. Ce jour-là, j’y retrouvais des étudiants d’IES, des étudiants de Claremont et Peggy Waller, professeure de français à Pomona College ! Le monde est-il donc si petit ? Ou est-ce le merveilleux pouvoir d’attraction de la ville de Nantes ? Au moment où j’écris ces lignes, une de mes étudiantes pianote la mélodie principale de La La Land dans la pièce à côté, à croire que la Californie n’est jamais très loin…

Lire la suite

Faire un pas de côté avec le VAN 2018

L’été à Nantes rime avec le Voyage à Nantes, un des événements les plus enthousiasmants quand arrivent les beaux jours. C’est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir la ville sous un nouveau jour et lorsque les copains ou la famille viennent nous rendre visite, impossible de ne pas savoir quoi faire. Alors que je reprends doucement mes repères, le VAN est effectivement un moyen assez sympathique de me familiariser à nouveau avec la ville. Retour sur près d’un mois et demi de surprises à base d’expériences lumineuses, de toboggan, de mandarins et bien évidemment de glaces !

Lire la suite

Portland : « Chinoiseries, ponts urbains, oisons et paradis des livres » (3/3)

 

Deuxième journée dans Portland, emportée à nouveau dans une espèce de tourbillon teinté d’éclectisme dans une ville pourtant pas si grande. Un peu comme Seattle ou comme Nantes, Portland découvre son charme dans son drôle de patchwork, son petit grain de folie et ses imperfections. Car non, elle n’est pas parfaite comme aucune des villes que j’ai visitées (même pas Seattle !), mais on évolue plus librement dans toute cette diversité.

Lire la suite

Portland : « Exploration du Washington Park en roses, en carpes et en coeurs » (2/3)

 

José était tombé amoureux de Portland et était impatient de voir ce que j’en pensais. Après avoir passé tant de temps ensemble à étudier chez dans le salon de l’un ou de l’autre, Portland est la ville idéale pour s’imaginer à nouveau voisins et aller danser le soir. Ma première journée s’est donc déroulée en plein air (comme toutes les autres !). Le Washington Park abrite toutes sortes de choses tels qu’une roseraie, un amphithéâtre, un jardin japonais, un arboretum, d’autres réservoirs et j’en passe. Situé à deux pas du centre-ville, il y a de quoi tomber sous le charme de Portland certes bizarre, mais où la vie semble un chouïa plus douce qu’ailleurs.

Lire la suite

WordPress.com.

Retour en haut ↑