Kew Gardens à Londres : fleurs sauvages et faune locale (2/2)

Second volet de notre visite à Kew Gardens, qui méritait bien deux articles. Le jardin est tellement grand que nous avons parfois l’impression d’en visiter plusieurs à la fois tant les scènes sont différentes. Malgré la fatigue, nous sommes allées à la découverte de chaque lieu, chaque nouveau décor en appelant un autre.

Lire la suite « Kew Gardens à Londres : fleurs sauvages et faune locale (2/2) »

Kew Gardens à Londres : Sur les traces des chinoiseries et de Chihuly (1/2)

Durée moyenne d’une visite à Kew Gardens : trois heures. Durée de notre visite : sept heures, interrompue par l’annonce de la fermeture. J’envisage de créer une catégorie « jardins & serres » dans le blog pour partager mon enthousiasme pour les jardins botaniques. Kew Gardens vient s’ajouter à la longue liste incluant Denver, Portland, Los Angeles, Montréal, Pasadena, Nantes, Claremont, et encore, je ne vous ai jamais parlé des jardins royaux de Bruxelles qui n’ouvrent que trois semaines par an et dont j’en suis encore émerveillée. Kew Gardens est un peu particulier dans ma liste des jardins à visiter, car il était une référence importante dans mes recherches sur l’influence orientale dans les jardins français du 19e siècle. Sa pagode à plusieurs étages me fascinait, mais je n’avais jamais réussi à l’inclure dans mon mémoire car elle sortait de ma chronologie…

Lire la suite « Kew Gardens à Londres : Sur les traces des chinoiseries et de Chihuly (1/2) »

London calling : retour du brunch dominical et exploration du temps à Greenwich (3/3)

C’est seulement en arrivant dans le quartier Canary Wharf que le charme londonien a commencé à opérer. Dans le tramway, en passant devant les gratte-ciels sur l’eau, j’ai enfin ressenti l’excitation d’être dans le tourbillon d’une grande ville. Nous ne sommes passées qu’en coup de vent dans ce quartier puisque le point de départ de notre balade dominicale se trouvait à Greenwich où nous allions pour visiter le marché et l’observatoire. Que dire de Greenwich à part que c’est l’endroit que j’ai préféré dans tout mon séjour londonien (avec les serres de Kew Gardens, dont je vous parlerai un peu plus tard) ?

Lire la suite « London calling : retour du brunch dominical et exploration du temps à Greenwich (3/3) »

London calling : une randonnée dans la ville (2/3)

Après une matinée ensoleillée à Greenwich, nous avons décidé de parcourir la ville d’Est en Ouest jusqu’à notre studio en passant le long de la Tamise et près de plusieurs lieux emblématiques de la ville. Pas de renard aujourd’hui, mais des oiseaux et des écureuils. J’ai trouvé Greenwich particulièrement agréable (et cela fera l’objet d’un article un peu plus tard) alors j’étais dans mes meilleures dispositions pour me promener dans Londres qui jusque-là m’avait laissée un peu de marbre…

Lire la suite « London calling : une randonnée dans la ville (2/3) »

Nostalgie printanière en instantanés et couronnes de fleurs

Des étudiants américains arrivés et aussitôt repartis, quelques instantanés pour figer un anniversaire, une visite d’Ariane à Nantes pour faire des couronnes de pâquerettes, la découverte de jardins aux allures de gravures du 19e siècle,… Les deux tiers du printemps sont passés tellement vite même si j’en garde des souvenirs de lenteur et de flânerie. Un avant-goût de l’été ?

Molly With Charles – Strawberry (que j’écoute en boucle et qui me rappelle un peu les printemps californiens)

Lire la suite « Nostalgie printanière en instantanés et couronnes de fleurs »

Angers au milieu de la brume, des tapisseries et des champignons

Pendant les vacances d’hiver, Alex et moi nous sommes rendues à Angers un jour de brouillard épais. Initialement, nous souhaitions faire un peu de tourisme et passer la journée à flâner dans la ville, mais avec ce drôle de temps, nous avons décidé de faire le tour du Musée de la Tapisserie consacré à l’artiste Jean Lurçat et d’écourter notre visite pour rentrer à Nantes après le déjeuner. Néanmoins, c’est toujours amusant d’explorer une ville dans ces conditions : le matin dans la brume, Angers a des allures de ville-fantôme contrastant avec les tonitruants travaux sur le boulevard Saint-Michel qui sont pires qu’à Nantes (et il faut vraiment y aller pour faire pire qu’à Nantes !).

Lire la suite « Angers au milieu de la brume, des tapisseries et des champignons »

De retour à Seattle : Splendeurs de verre au Chihuly Garden & Glass museum (2/4)

J’ai vu une oeuvre de Dale Chihuly pour la première fois à Denver avec Callie. A Seattle, au pied de la Space Needle, un musée entier est consacré aux oeuvres de l’artiste américain. Sa spécialité ? Le verre, présenté sous des formes inimaginables. Chihuly expérimente et teste les limites du verre. Ses idées sont simples, les objets auxquels il donne vie assisté d’une ribambelle de souffleurs de verre, beaucoup moins. On se perd dans cette forêt de verre au point d’en oublier le matériau lui-même…

Lire la suite « De retour à Seattle : Splendeurs de verre au Chihuly Garden & Glass museum (2/4) »

De retour à Seattle : chasse aux cochons et visite de la Tour Eiffel américaine (1/4)

Il est temps de quitter la douce et bohème Olympia ainsi que la maison de Michiko dont j’ai gardé des souvenirs d’arc-en-ciels sur les murs, effets donnés par les décorations aux fenêtres. Avant d’aller à l’aéroport, nous allons à la San Francisco Street Bakery à Olympia pour acheter des baguettes au fromage, des bretzels new-yorkais et des scones. C’était un endroit magique, qui ressemblait à une vraie boulangerie. Autrement dit, un vrai miracle, perdu dans un charmant quartier résidentiel ! A Sea-Tac, nous retrouvons une grande voyageuse venue du Colorado, connue à Claremont et qui a passé le semestre dernier en Nouvelle-Zélande : Callie !

Lire la suite « De retour à Seattle : chasse aux cochons et visite de la Tour Eiffel américaine (1/4) »

Moments tout doux dans la bohème Olympia

Jeudi 27 Décembre 2018, Traditions Café, Olympia, WA.

Plus que quelques jours avant 2019. C’est étrange comme le passage vers une nouvelle année nous donne l’impression que nous pouvons prendre un nouveau départ. En tout cas, c’est cette impression que j’ai aujourd’hui. Olympia est un peu plus lumineuse sous les éclaircies et je me suis échappée pour arpenter la ville seule. J’y ai retrouvé l’ambiance des quartiers résidentiels de Seattle, verte et paisible. Le centre-ville est truffé de petites boutiques à l’allure vintage, un brin ésotérique, un chouïa bobo, pour ne pas dire hippie.

Lire la suite « Moments tout doux dans la bohème Olympia »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑