Des Américains gourmets : Vérines-Rochefort-Bordeaux (1/2)

Accompagner des étudiants américains expatriés à Nantes pour un week-end pédagogique autour de la gastronomie française ? J’ai connu de pires journées. Au programme pour cette première journée : visite d’une chèvrerie, petit arrêt à Rochefort, promenade épique dans Bordeaux et dîner dans un charmant restaurant au premier étage d’un immeuble. Le professeur de gastronomie était un peu inquiet vis-à-vis de la situation « gilets jaunes », néanmoins tout s’est bien déroulé et nous avions des étudiants au top. Mieux encore, le temps était magnifique et j’ai l’impression d’avoir (re)découvert une partie du patrimoine gastronomique français. Que demander de plus ?

Lire la suite « Des Américains gourmets : Vérines-Rochefort-Bordeaux (1/2) »

Angers au milieu de la brume, des tapisseries et des champignons

Pendant les vacances d’hiver, Alex et moi nous sommes rendues à Angers un jour de brouillard épais. Initialement, nous souhaitions faire un peu de tourisme et passer la journée à flâner dans la ville, mais avec ce drôle de temps, nous avons décidé de faire le tour du Musée de la Tapisserie consacré à l’artiste Jean Lurçat et d’écourter notre visite pour rentrer à Nantes après le déjeuner. Néanmoins, c’est toujours amusant d’explorer une ville dans ces conditions : le matin dans la brume, Angers a des allures de ville-fantôme contrastant avec les tonitruants travaux sur le boulevard Saint-Michel qui sont pires qu’à Nantes (et il faut vraiment y aller pour faire pire qu’à Nantes !).

Lire la suite « Angers au milieu de la brume, des tapisseries et des champignons »

De retour à Seattle : hurler à la mort et explorer les souterrains de la ville (4/4)

« Mais si, vous savez, l’esprit de Seattle, quand vous avez cette idée grandiose, impossible et farfelue, que vous n’avez aucun moyen d’estimer si c’est réalisable ou pas, donc que vous y allez malgré tout ? » Voilà comment nous décrit l’esprit de Seattle la guide des souterrains de la ville. Et je m’y retrouve beaucoup. Sauf que je n’ai pas décidé de construire une ville dans une zone inondable ou de monter le niveau des routes en laissant les commerces aux sous-sols, n’en permettant l’accès que via des échelles…

Lire la suite « De retour à Seattle : hurler à la mort et explorer les souterrains de la ville (4/4) »

De retour à Seattle : Des papillons et des boules de neige au Pacific Science Center (3/4)

Après notre randonnée à Rattlesnake Ledge, Isaiah, Callie et moi sommes revenus à Seattle pour aller au Pacific Science Center. Nos journées sont chargées et nos soirées aussi puisque nous ne retrouvons notre chambre d’hôtel qu’après avoir été danser le lindy ou le west coast swing. Un musée par jour, découverte de jolis coin de nature, de la bonne nourriture et une scène dansante vraiment cool : autrement dit, je suis vraiment heureuse à Seattle.

Lire la suite « De retour à Seattle : Des papillons et des boules de neige au Pacific Science Center (3/4) »

De retour à Seattle : chasse aux cochons et visite de la Tour Eiffel américaine (1/4)

Il est temps de quitter la douce et bohème Olympia ainsi que la maison de Michiko dont j’ai gardé des souvenirs d’arc-en-ciels sur les murs, effets donnés par les décorations aux fenêtres. Avant d’aller à l’aéroport, nous allons à la San Francisco Street Bakery à Olympia pour acheter des baguettes au fromage, des bretzels new-yorkais et des scones. C’était un endroit magique, qui ressemblait à une vraie boulangerie. Autrement dit, un vrai miracle, perdu dans un charmant quartier résidentiel ! A Sea-Tac, nous retrouvons une grande voyageuse venue du Colorado, connue à Claremont et qui a passé le semestre dernier en Nouvelle-Zélande : Callie !

Lire la suite « De retour à Seattle : chasse aux cochons et visite de la Tour Eiffel américaine (1/4) »

Olympia sous le soleil d’hiver

Isaiah est toujours malade, cependant je ne résiste pas face aux rayons de soleil qui percent à travers la fenêtre. Il a tellement plu que les journées ensoleillées, presque tièdes, m’ont entraînée dehors pour repartir explorer la belle et bohème Olympia. Je suis allée déjeuner à une adresse conseillée par Isaiah avant d’aller du côté de West Bay et de retourner me promener à Priest Point Park pour explorer la partie que je n’ai pas pu visiter la première fois. Itinéraire par ici !

Lire la suite « Olympia sous le soleil d’hiver »

Moments tout doux dans la bohème Olympia

Jeudi 27 Décembre 2018, Traditions Café, Olympia, WA.

Plus que quelques jours avant 2019. C’est étrange comme le passage vers une nouvelle année nous donne l’impression que nous pouvons prendre un nouveau départ. En tout cas, c’est cette impression que j’ai aujourd’hui. Olympia est un peu plus lumineuse sous les éclaircies et je me suis échappée pour arpenter la ville seule. J’y ai retrouvé l’ambiance des quartiers résidentiels de Seattle, verte et paisible. Le centre-ville est truffé de petites boutiques à l’allure vintage, un brin ésotérique, un chouïa bobo, pour ne pas dire hippie.

Lire la suite « Moments tout doux dans la bohème Olympia »

Sur la route : trois Etats, depuis le Golden Gate en Californie jusqu’à Olympia, Washington.

De Claremont à Olympia, il y a donc 1250 miles, en prenant l’itinéraire touristique le long de l’océan. Je n’ai pas pris beaucoup de photos, attendant d’être arrêtée pour pouvoir prendre le temps de capturer une vue. Nous n’avons pas non plus choisi le meilleur sens pour un road-trip puisque nous avons quitté le désert du sud de la Californie pour les régions plus humides de l’Oregon et de Washington. Cet article commence à San Francisco où nous avons passé un peu de temps pour voir Guillaume et nous emmène le long de la Route 101. J’avais très envie de voir l’océan donc Isaiah m’a laissé planifier l’itinéraire de telle sorte à ce que nous nous arrêtions en bord de mer. J’étais déjà amoureuse des forêts verdoyantes et des pins majestueux ; les vues sur l’océan ne déçoivent pas non plus, malgré la météo particulièrement capricieuse.

Lire la suite « Sur la route : trois Etats, depuis le Golden Gate en Californie jusqu’à Olympia, Washington. »

De retour à Claremont et au Borg sur fond de swing

J’ai passé beaucoup de temps à imaginer ce que ça ferait d’être de retour. Honnêtement, je m’imaginais souvent que j’allais me mettre à pleurer. En réalité, dans le Metrolink entre L.A. et Claremont, j’étais surtout fatiguée, pour ne pas dire un peu blasée. Une fois dans le village, j’étais toujours chez moi. Bruits de skateboards sur le bitume et odeur de bois séché au soleil. Je suis arrivée à Oldenborg et me suis installée chez José comme si je descendais de mon appartement pour prendre le thé. Pieds nus, assise par terre. La valise en plus, certes. Mais les murs sont toujours roses et mes amis et moi partageons la même impression qu’on ne s’est quittés qu’hier…

Lire la suite « De retour à Claremont et au Borg sur fond de swing »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑