Recherche

L'Astroniste

Tag

restaurant

Oregon : « I want to stay South of the (Columbia) River » (2/2)

 

Lors de ma dernière journée dans l’Oregon, nous sommes partis une nouvelle fois explorer les alentours de Portland et alors que je regarde à nouveau les images prises ce jour-là, je me rends que nous avons vraiment fait pas mal de choses ! En à peine une heure de route, nous pouvons changer complètement de décor et c’est ce qui me plaît tant par ici, tout comme c’est ce qui m’a autant plus en Californie. J’ai toutefois une petite préférence pour le vert Oregon, sa douceur de vivre et son grain de folie un plus rêveur que celui californien…

Lire la suite

Oregon : « Ma revanche sur les cascades californiennes avec le Trail of Ten Falls » (1/2)

Lundi 28 Mai, 22h en Californie, Mardi 29 Mai 2018, 7h à Madrid, quelque part au-dessus des Etats-Unis

Mon escapade à Portland a été inconsciemment bien choisie quand j’y repense. Isaiah et sa mère vivent à Milwaukie (et pas Milwaukee), l’évocation du Wisconsin me rappelant que ma vie est rythmée d’un drôle de cycle qui correspond à un voyage aux États-Unis tous les huit ans. Dans l’Oregon où tout est plus vert, humide et légèrement plus petit que la Californie, j’ai eu l’impression (parfois choquante, surtout quand je me réveillais) que nous conduisions sur les routes de campagnes françaises : à deux voies, bordées d’arbres verdoyants ou de champs à pertes de vue. Autrement dit, c’est comme si je vivais une transition plus douce entre deux pays. Et alors que mes pensées s’embrouillent et que je commence à être sérieusement fatiguée, je ne peux pas m’empêcher de ressentir un peu de gratitude pour ce retour en douceur.

Lire la suite

Portland : « Chinoiseries, ponts urbains, oisons et paradis des livres » (3/3)

 

Deuxième journée dans Portland, emportée à nouveau dans une espèce de tourbillon teinté d’éclectisme dans une ville pourtant pas si grande. Un peu comme Seattle ou comme Nantes, Portland découvre son charme dans son drôle de patchwork, son petit grain de folie et ses imperfections. Car non, elle n’est pas parfaite comme aucune des villes que j’ai visitées (même pas Seattle !), mais on évolue plus librement dans toute cette diversité.

Lire la suite

Portland : « Coucher de soleil sur volcan » (1/3)

Tout d’abord, je voulais voir pourquoi on disait  » Keep Portland weird ». Ensuite, c’était proche de Seattle, ville que j’aime tant. Puis, il y a eu l’idée de retrouver un peu d’humidité (et la peau douce qui va avec), de passer du temps avec un copain qui aime la danse et les sushis. Enfin, on m’a parlé des randonnées, des cascades et des glaces de Salt & Straw. Après Denver avec Callie, voilà donc Portland avec Isaiah. J’ai quitté une Los Angeles étrangement grise et froide pour atterrir dans l’aéroport tout mignon de Portland où il faisait étrangement beau et chaud. Le monde à l’envers, et surtout très vert.

Lire la suite

Colorado : « Boulder sur fond vert et tonnerre » (3/3)

Pour ma dernière journée dans le Colorado, Callie et moi avons conduit jusqu’à Boulder, à une petite heure de Denver. Denver avait déjà beaucoup de charme avec ses maisons en briques dont la couleur rouge contraste joliment avec la verdure. Boulder a encore plus l’aspect d’un grand village où il fait bon vivre. Nous nous sommes d’abord arrêtées dans une petite gargote mexicaine au milieu de nulle part pour attraper un déjeuner puis, ne dérogeant pas à la règle de la randonnée quotidienne, nous sommes allées sur les hauteurs, au NCAR (National Center for Atmospheric Research) où il existe plusieurs chemins de randonnée. Les montagnes se voient de très loin, et j’ai eu envie de mitrailler depuis la voiture avant de me rappeler qu’on se dirigeait là-bas !

Lire la suite

Brunch dominical à Smorgasburg, Los Angeles

Après une grosse soirée à Angel City Fusion, un de mes rendez-vous mensuels favoris pour aller danser, je m’extirpais de mon lit tant bien que mal pour retourner à Los Angeles. Le comité étudiant de Pomona College organisait une sortie à Smorsgasburg pour le brunch dominical. Si nous nous levions assez tôt pour réussir à réserver notre place on nous donnait vingt dollars à dépenser en nourriture. Après un an et demi de travail à Pomona College, je n’arrive toujours pas à réaliser qu’il existe des endroits pareils, c’est-à-dire où l’on nous paie pour aller nous remplir la panse. Alors vous comprenez que faire la queue à sept heures le matin, ce n’est finalement pas grand-chose…

Vous en avez assez de La Vie en Rose ?

Lire la suite

De Claremont à Angers, en passant par Béhuard…

Dernier volet sur les vacances d’hiver en France avant de me reconcentrer sur mes aventures californiennes ! On fait la transition tout en douceur avec un article réunissant des gens rencontrés à Claremont : Louis et Elizabeth. Louis était le résident de langue à Claremont McKenna, un des cinq colleges du campus (bon, sept, si on compte aussi les graduate universities) et Elizabeth était dans mon tout premier cours de conversation française de niveau Avancé Plus, c’est-à-dire avec des étudiants ayant passé un semestre dans un pays francophone. Elizabeth est désormais assistante de langue (mais en anglais !) à Angers et Louis a fait le chemin de Paris pour nous rendre visite…

Lire la suite

A la rencontre de Carmen dans le Finistère

Chômage technique dû à des problèmes d’ordinateur et par conséquent, zéro accès aux photos, ce qui était un peu embêtant. Cependant, après presque trois semaines de silence, l’Astroniste est de retour !

C’est la rentrée à Pomona, avec toutes les bonnes choses qui vont avec : réunions administratives, soirées d’accueil des étudiants, nouveaux cours, beaucoup de devoirs… et forcément un blog mis un peu de côté. Alors, faisons une pause loin de la Californie ensoleillée pour aller faire un tour du côté de la Bretagne et plus précisément Quimper. J’ai eu la chance de pouvoir y passer quelques jours en amoureux avec Jérémy pour le nouvel an, alors la tempête était peut-être de passage, cela ne nous a pas empêchés de profiter de la région.

Lire la suite

San Francisco : « En fleur et en hauteur » (2/3)

Deuxième jour à San Francisco, deuxième petite robe noire. Trois jours, trois petites robes noires ou comment voyager de manière professionnelle, c’est-à-dire en continuant de véhiculer le cliché de la Française même en vacances. C’est Dimanche, une belle journée pour aller randonner, flâner au parc et faire un tour de manège !

En chanson ? Sur une suggestion de mon papa !

Lire la suite

WordPress.com.

Retour en haut ↑