Recherche

L'Astroniste

Tag

restaurant

De retour à Seattle : chasse aux cochons et visite de la Tour Eiffel américaine (1/4)

Il est temps de quitter la douce et bohème Olympia ainsi que la maison de Michiko dont j’ai gardé des souvenirs d’arc-en-ciels sur les murs, effets donnés par les décorations aux fenêtres. Avant d’aller à l’aéroport, nous allons à la San Francisco Street Bakery à Olympia pour acheter des baguettes au fromage, des bretzels new-yorkais et des scones. C’était un endroit magique, qui ressemblait à une vraie boulangerie. Autrement dit, un vrai miracle, perdu dans un charmant quartier résidentiel ! A Sea-Tac, nous retrouvons une grande voyageuse venue du Colorado, connue à Claremont et qui a passé le semestre dernier en Nouvelle-Zélande : Callie !

Lire la suite

Olympia sous le soleil d’hiver

Isaiah est toujours malade, cependant je ne résiste pas face aux rayons de soleil qui percent à travers la fenêtre. Il a tellement plu que les journées ensoleillées, presque tièdes, m’ont entraînée dehors pour repartir explorer la belle et bohème Olympia. Je suis allée déjeuner à une adresse conseillée par Isaiah avant d’aller du côté de West Bay et de retourner me promener à Priest Point Park pour explorer la partie que je n’ai pas pu visiter la première fois. Itinéraire par ici !

Lire la suite

Moments tout doux dans la bohème Olympia

Jeudi 27 Décembre 2018, Traditions Café, Olympia, WA.

Plus que quelques jours avant 2019. C’est étrange comme le passage vers une nouvelle année nous donne l’impression que nous pouvons prendre un nouveau départ. En tout cas, c’est cette impression que j’ai aujourd’hui. Olympia est un peu plus lumineuse sous les éclaircies et je me suis échappée pour arpenter la ville seule. J’y ai retrouvé l’ambiance des quartiers résidentiels de Seattle, verte et paisible. Le centre-ville est truffé de petites boutiques à l’allure vintage, un brin ésotérique, un chouïa bobo, pour ne pas dire hippie.

Lire la suite

Sur la route : trois Etats, depuis le Golden Gate en Californie jusqu’à Olympia, Washington.

De Claremont à Olympia, il y a donc 1250 miles, en prenant l’itinéraire touristique le long de l’océan. Je n’ai pas pris beaucoup de photos, attendant d’être arrêtée pour pouvoir prendre le temps de capturer une vue. Nous n’avons pas non plus choisi le meilleur sens pour un road-trip puisque nous avons quitté le désert du sud de la Californie pour les régions plus humides de l’Oregon et de Washington. Cet article commence à San Francisco où nous avons passé un peu de temps pour voir Guillaume et nous emmène le long de la Route 101. J’avais très envie de voir l’océan donc Isaiah m’a laissé planifier l’itinéraire de telle sorte à ce que nous nous arrêtions en bord de mer. J’étais déjà amoureuse des forêts verdoyantes et des pins majestueux ; les vues sur l’océan ne déçoivent pas non plus, malgré la météo particulièrement capricieuse.

Lire la suite

De retour à Claremont et au Borg sur fond de swing

J’ai passé beaucoup de temps à imaginer ce que ça ferait d’être de retour. Honnêtement, je m’imaginais souvent que j’allais me mettre à pleurer. En réalité, dans le Metrolink entre L.A. et Claremont, j’étais surtout fatiguée, pour ne pas dire un peu blasée. Une fois dans le village, j’étais toujours chez moi. Bruits de skateboards sur le bitume et odeur de bois séché au soleil. Je suis arrivée à Oldenborg et me suis installée chez José comme si je descendais de mon appartement pour prendre le thé. Pieds nus, assise par terre. La valise en plus, certes. Mais les murs sont toujours roses et mes amis et moi partageons la même impression qu’on ne s’est quittés qu’hier…

Lire la suite

Oregon : « I want to stay South of the (Columbia) River » (2/2)

 

Lors de ma dernière journée dans l’Oregon, nous sommes partis une nouvelle fois explorer les alentours de Portland et alors que je regarde à nouveau les images prises ce jour-là, je me rends que nous avons vraiment fait pas mal de choses ! En à peine une heure de route, nous pouvons changer complètement de décor et c’est ce qui me plaît tant par ici, tout comme c’est ce qui m’a autant plus en Californie. J’ai toutefois une petite préférence pour le vert Oregon, sa douceur de vivre et son grain de folie un plus rêveur que celui californien…

Lire la suite

Oregon : « Ma revanche sur les cascades californiennes avec le Trail of Ten Falls » (1/2)

Lundi 28 Mai, 22h en Californie, Mardi 29 Mai 2018, 7h à Madrid, quelque part au-dessus des Etats-Unis

Mon escapade à Portland a été inconsciemment bien choisie quand j’y repense. Isaiah et sa mère vivent à Milwaukie (et pas Milwaukee), l’évocation du Wisconsin me rappelant que ma vie est rythmée d’un drôle de cycle qui correspond à un voyage aux États-Unis tous les huit ans. Dans l’Oregon où tout est plus vert, humide et légèrement plus petit que la Californie, j’ai eu l’impression (parfois choquante, surtout quand je me réveillais) que nous conduisions sur les routes de campagnes françaises : à deux voies, bordées d’arbres verdoyants ou de champs à pertes de vue. Autrement dit, c’est comme si je vivais une transition plus douce entre deux pays. Et alors que mes pensées s’embrouillent et que je commence à être sérieusement fatiguée, je ne peux pas m’empêcher de ressentir un peu de gratitude pour ce retour en douceur.

Lire la suite

Portland : « Chinoiseries, ponts urbains, oisons et paradis des livres » (3/3)

 

Deuxième journée dans Portland, emportée à nouveau dans une espèce de tourbillon teinté d’éclectisme dans une ville pourtant pas si grande. Un peu comme Seattle ou comme Nantes, Portland découvre son charme dans son drôle de patchwork, son petit grain de folie et ses imperfections. Car non, elle n’est pas parfaite comme aucune des villes que j’ai visitées (même pas Seattle !), mais on évolue plus librement dans toute cette diversité.

Lire la suite

Portland : « Coucher de soleil sur volcan » (1/3)

Tout d’abord, je voulais voir pourquoi on disait  » Keep Portland weird ». Ensuite, c’était proche de Seattle, ville que j’aime tant. Puis, il y a eu l’idée de retrouver un peu d’humidité (et la peau douce qui va avec), de passer du temps avec un copain qui aime la danse et les sushis. Enfin, on m’a parlé des randonnées, des cascades et des glaces de Salt & Straw. Après Denver avec Callie, voilà donc Portland avec Isaiah. J’ai quitté une Los Angeles étrangement grise et froide pour atterrir dans l’aéroport tout mignon de Portland où il faisait étrangement beau et chaud. Le monde à l’envers, et surtout très vert.

Lire la suite

WordPress.com.

Retour en haut ↑