« Dancing is musi » Grete sème son enthousiasme comme à son habitude avec cette petite phrase signifiant que la danse est un baiser (musi en estonien). Il reste une dizaine d’articles sur mon aventure aux Etats-Unis à raconter. Celui-ci est un peu particulier, comme tous les articles de danse, car peu de photos m’appartiennent. Pourtant, la danse aura été une grosse part de mon quotidien et j’espère qu’elle le sera encore pour un moment.

Tom Misch – Crazy Dream

Cette chanson me rappelle une soirée de West Coast Swing à CLU (California Lutheran University). Sous les projecteurs violets, c’est la première fois que je voyais le générique de fin du film de mes années en Californie tout en dansant. « Starring Marina in her own role » avec des images de visages heureux dans un cadrage de film des années soixantes et une atmosphère rétro en néon rose et bleu…

Le titre vient d’une vidéo humoristique qui est restée une blague dans la communauté dansante de Claremont.

30724346_1628970223885532_4405236544055541760_o
En Février, Do Something Blue organisait un grand festival de blues. Nous n’avons assisté qu’à une seule de leurs soirées, Teresa James jouait en live et je me rappelle de la longue robe à paillettes de Kirsten…

 

 

 

 

Ces photos ont une saveur un peu particulière, car le blues est quasiment inexistant à Nantes et sa région. J’ai cru comprendre qu’il y avait eu un stage ou quelque chose de la sorte, mais rien de régulier. Ne parlons même pas de la fusion. J’ai conscience qu’il ne sera plus possible d’avoir le même rythme et de jongler entre tant de styles de danse. Entre tango, west coast swing, lindy hop, blues, salsa, bachata et fusion, on peut dire que j’ai passé du temps sur le parquet de danse. Je me rappelle que Grete était allée à un stage de zouk, puis était venue me dire que j’avais vraiment besoin de faire de nouvelles expériences dansantes… Vraiment ?

31195648_1637045783077976_573004798278762496_o
J’aime tout particulièrement ce cliché d’Emma.

 

 

 

 

Dans un article précédent sur Salsa at the Claremont Colleges, j’avais montré que le club avait été particulièrement actif cette année. Les photos ci-dessus ont été prises lors d’une soirée à USC (University of Southern California) où nous avons emmené une vingtaine d’étudiants dans le SageCoach, le bus de Pomona College. Une de nos plus grandes réussites.

29133591_1682959278429069_6796755444925726720_o
Une photo prise par Ariane avec… Ariane, Grete, Callie et Marija. Nous étions à USC pour une nouvelle soirée salsa avec Alaje, un groupe de musique latine avec des étudiants du département de musique. Nous avions presque réussi à les faire venir pour notre dernière soirée à Claremont, mais faute de professeurs disponibles, le projet avait fini par tomber à l’eau.
26952215_10210761986819296_775574655766089703_o
Au Snowglobe Perspective, une des meilleures salles de danse dans laquelle j’ai dansé pour les meilleures soirées dansantes que j’ai pu passer. Le troisième samedi du mois, Angel City Fusion réunit des danseurs de tous styles. N’entrant pas vraiment dans une catégorie, autant dire que je m’y sens très bien.
27021707_10210762062101178_7802643057761948609_o
Kathryn danse avec Arman, avec qui on a tous sympathisé à force de le rencontrer à tous les événements de danse.

En effet, j’avais fini par créer des habitudes : le lundi, c’était cours de salsa à KGI, le mercredi, lindy à Pomona (la ville), le jeudi, blues à Pasadena, etc. En allant régulièrement danser dans plusieurs endroits à Los Angeles ou dans ses alentours, on se rend compte qu’on croise toujours les mêmes têtes, mais pas forcément au même endroit. Angel City Fusion (la vidéo ci-dessus est prise de la table du DJ) était enfin un peu le rendez-vous mensuel qui rassemblait tout le monde. Cela finit par créer un sentiment d’appartenance à une communauté large et active et c’est vraiment très plaisant…

 

 

 

 

A KGI, c’est un peu plus intime, car nous n’étions jamais plus de cinq étudiants. A deux pas de Pomona College, José et moi allions souvent là-bas pour retrouver Sergio qui nous enseignait une routine quasi sur mesure de salsa ou de bachata. A mon grand dam, j’ai appris là-bas que j’étais plus une bachatera qu’une salsera (peut-être est-ce dû au blues ? je n’en sais trop rien…). Je me suis même initié à la kizomba, qui ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. En tous cas, c’était justement toujours très convivial et parfait pour expérimenter. Je pense que nous avons pu progresser énormément en passant du temps là-bas. Pour l’anecdote, Pearl, une des étudiantes et grande danseuse de KGI, avait décidé de prendre José sous son aile en l’appelant « Sa Thèse » pour corriger ses pas de base et sa posture…

DSCF3674
Bob et José avec t-shirts assortis.

 

 

 

 

Mais la communauté dansante la plus précieuse, c’est surtout celle de Claremont. J’ai fait mes premiers pas de West Coast Swing avec Isaiah, puis j’ai essayé le lindy et le blues. Le club de salsa et celui de swing s’entendaient à merveille alors nous avions un calendrier  rôdé qui nous permettait de danser chaque semaine. A force, on crée des liens animés d’une énergie positive et d’un petit quelque chose d’authentique. On se dit aussi qu’à l’avenir, on pourra se rencontrer dans n’importe quelle partie du globe, la danse est universelle…

Ci-dessus, Isaiah et Callie qui nous laissent toujours béats d’admiration.

DSCF4340
Photo de famille pour la dernière soirée swing à Platt (Harvey Mudd) en avril dernier.
DSCF3505
Les soirées dansantes à Claremont ne seraient rien sans l’after-party dans mon appartement à Oldenborg. Avec toujours beaucoup de glace.

Ci-dessus, quelques extraits vidéo pris par Ariane à Metro Swing à Pomona (la ville). Pour la dernière semaine académique, nous avons réussi à réunir un groupe de huit personnes pour aller danser, de quoi terminer ce semestre en beauté !

 

 

 

 

Les photos ci-dessus ont été prises par Ariane. Pour notre dernière soirée tous ensemble à Oldenborg, Ariane avait tenu à tirer le portrait de tout le monde avec son application imitant un vieux Kodak. Nous avions également pris tout un tas de photos instantanées pour que tout le monde puisse repartir avec son souvenir…

32158775_1741115412613455_6448984671588974592_n
A Metro Swing, une photo prise par Paul, un des coordinateurs de l’événement.