Je ne compte plus les heures passées à gérer le calendrier avec Grete (en tenant compte des autres événements sur le campus), créer les flyers, faire de la publicité sur les réseaux sociaux, mettre en place des playlists mêlant salsa, bachata et merengue avec transitions en douceur, faire les courses, déplacer les tables et j’en passe. Grete assurait l’énorme partie communication entre nos différents partenaires sur le campus ou ailleurs pour obtenir toutes les ressources nécessaires tandis que je préférais être dans les coulisses. A deux, nous avons abattu un travail considérable pour tout mettre en place et accueillir à chaque fois les gens dans Doms Lounge avec le sourire. Nous avons réinventé Salsa at  the Claremont Colleges et nous ne sommes pas peu fières du résultat !

El Gran Combo de Puerto Rico – Sin Salsa No Hay Paraíso

Ce semestre, ce sont trois événements que nous avons organisés sur le campus (à Doms Lounge, une salle à Pomona College ressemblant à un nightclub) ainsi qu’une sortie à USC (University of Southern California) où nous avons réussi à emmener une vingtaine d’étudiants danser à l’une des soirées universitaires les plus populaires de la région. J’espère pouvoir aussi remettre Social Dance^3 sur le tapis pour clore ce semestre en beauté !

DSCF3719
Etudiants attentifs pendant la leçon de salsa précédant la soirée dansante.

(Les photos ci-dessus vont été prises par Grete !)

Notre première soirée salsa du semestre tombait en même temps que le nouvel an chinois, d’où la robe Qipao que je portais ce soir-là…

DSCF3714
Et parce que c’était aussi après la Saint-Valentin, les gens pouvait écrire des petits mots doux à leur danseur/danseuse préféré(e). On peut voir une liste de présence sur la table : nous devons à José d’avoir fait la publicité de tous nos événements auprès des étudiants prenant des cours d’espagnol. Ainsi, si un étudiant venait danser avec nous, ils pouvaient obtenir un crédit universitaire pour une activité culturelle. Parfait, non ?

J’ai de nouveau eu l’occasion d’enseigner aux côtés de Sergio, un étudiant de KGI (Keck Graduate Institute), l’un des deux graduate colleges de Claremont. Passant généralement mes lundi soirs à KGI pour apprendre de nouveaux pas de salsa ou de bachata, la collaboration entre les deux clubs nous a paru évidente.

Notre deuxième soirée était une spéciale « bachata », en collaboration avec KGI. Nous avions également invité des gens rencontrés lors de nos différentes sorties hors du campus alors nous avions placé la barre un peu haut. Les techniciens du son nous ont fait des frayeurs en arrivant une heure en retard et en venant ainsi installer le système dix minutes avant le lancement de la soirée. Lorsque nous avons vu arriver une superstar de la salsa, on s’est même senties un peu intimidées. Et lorsque l’alarme incendie a retentit, envoyant tout le monde dehors en plein milieu de la soirée (merci à la fête, beaucoup plus folle, qui se déroulait à l’étage dans le même bâtiment), on peut dire que nous avons eu droit à notre lot d’émotions…

Pour notre dernière soirée, nous avions invité KGI et UCR (University of California Riverside) à venir collaborer avec nous. Grosse soirée en perspective…

(Toutes les photos ci-dessous ont été prises par Eloïse, la résidente de français de CMC, que nous avions engagée pour l’occasion…)

IMG_6814
Nouvelle leçon de salsa enseignée par Sergio pour les débutants.
IMG_6835
Et toujours cette concentration visible sur cette photo touchante prise par Eloïse.
IMG_6843 copie
De l’autre côté de la salle, Devon de UCR enseigne une routine aux danseurs intermédiaires. Rhiannon et Kathryn ont vraiment l’air sérieux dans le fond.

Nous avions tout anticipé au maximum. Les techniciens avaient été briefés longtemps à l’avance (et un peu engueulés) si bien que tout était installé une heure avant que nous arrivions. Les tables n’avaient pas été seulement déplacées, elles avaient été aussi bougées hors de Doms Lounge. Plusieurs bouteilles de vin rouge argentin et de vinho verde sont entreposées derrière le bar. Pas d’alarme incendie. UCR et KGI arrivent à l’heure avec de l’eau fraîche et de la salsa (la sauce !). La sécurité arrive et nous leur confions la liste des invités extérieurs au campus. Je commence à me détendre une heure après que les leçons soient terminées et que la soirée semble trouver son rythme (de salsa). Malgré le stress et le temps passé à régler les soucis à droite à gauche, voir les gens s’amuser et danser dans la joie et la bonne humeur vaut toutes les récompenses du monde.

IMG_7059
Moment complice entre Grete et José.

Et maintenant ? Grete sera à l’étranger (à Paris !) le semestre prochain, mais elle garde ses fonctions de présidente. Nous avons eu assez de succès auprès des étudiants pour compter désormais sur la participation de nouvelles recrues. Surtout, Ariane prendra la relève pour assurer le rôle de vice-présidente à ma place. Ayant toujours suivi de très près les activités du club (sans compter les nombreuses fois où elle nous a sauvé la mise en tempérant les tensions survenant parfois entre Grete et moi, ou en allant chercher le matériel oublié à Oldenborg à la dernière minute), nul doute qu’avec ce duo prometteur, Salsa at the Claremont Colleges a encore de beaux jours devant lui !

DSCF3717
Une photo de Grete que j’ai prise à la volée à Doms, avant que les danseurs n’arrivent lors de notre première soirée ce semestre… et la boucle est bouclée !