Depuis que je suis revenue à Nantes, je me suis rendue compte que j’ai quitté la ville (ou ses environs) assez peu souvent. Heureusement, Nantes recèle encore de nombreux secrets à découvrir et ses coins de nature atténuent (légèrement) le manque de montagnes californiennes… Néanmoins, comme à Claremont, rester longtemps au même endroit, aussi charmant soit-il est parfois un peu étouffant. Aussi, quand Peggy nous a proposé de visiter « son » château à Missillac dans la Brière, nous avons accepté avec grand plaisir.

Lire la suite