Moments tout doux dans la bohème Olympia

Jeudi 27 Décembre 2018, Traditions Café, Olympia, WA.

Plus que quelques jours avant 2019. C’est étrange comme le passage vers une nouvelle année nous donne l’impression que nous pouvons prendre un nouveau départ. En tout cas, c’est cette impression que j’ai aujourd’hui. Olympia est un peu plus lumineuse sous les éclaircies et je me suis échappée pour arpenter la ville seule. J’y ai retrouvé l’ambiance des quartiers résidentiels de Seattle, verte et paisible. Le centre-ville est truffé de petites boutiques à l’allure vintage, un brin ésotérique, un chouïa bobo, pour ne pas dire hippie.

Sur les conseils de la mère d’Isaiah, je suis allée m’installer dans ce café-boutique coloré. En entrant, Coralie Clément fredonne dans les enceintes, dans le café, c’est Django… Il y a un piano à queue, une bibliothèque avec des livres sur les thèmes de l’antinucléaire, la non-violence et l’environnement et oh, je crois que j’aperçois Michelle, la soeur d’Isaiah en train de déjeuner avec une amie. J’ai appris la phrase « Great minds think alike »…

Coralie Clément – Samba de mon coeur qui bat 

 

J’ai passé les fêtes de fin d’année à Olympia, dans la famille d’Isaiah qui m’a accueillie avec beaucoup de simplicité et de bienveillance. Nous avons décoré le sapin, je suis allée à la messe de Noël pour la première fois de ma vie, j’ai écouté Michiko (la maman d’Isaiah), Michelle et Isaiah chanter des chants de Noël, goûté à des raviolis russes pour la première fois de ma vie également, passé des heures à discuter de cinéma français avec la maman d’Isaiah et pris le temps de prendre le temps en lisant Rupi Kaur, qui a su résumer ma vie en quelques lignes.

dscf5320
Isaiah est malheureusement tombé malade à notre arrivée et ce, plusieurs jours durant. Je suis donc partie en exploration seule, sous la pluie et toujours à pied, moyen de transport favori pour s’approprier un nouvel endroit inconnu. Suivez la mousse !
dscf5322
L’Olympic Film Society abrite un merveilleux cinéma géré par une association de bénévoles. Isaiah et moi y sommes allés voir le superbe documentaire sur Alex Honnold, Free Solo, à couper le souffle ! On a beau savoir qu’il réussit à effectuer l’escalade de El Capitan, on se sent un peu nerveux malgré tout. Heureusement, nous étions tellement bien installés avec un thé à la framboise et à la grenade, et du pop-corn au citron et au poivre… Prochaine destination de voyage : Yosemite ? En attendant, je découvre de nouveaux explorateurs modernes tels que Alex Honnold ou Sarah Marquis et j’ai hâte de repartir en randonnée. Si vous avez vu Free Solo, l’article du National Geographic est un excellent complément  (la vidéo à 360° et la feuille de route notamment, sont chouette à regarder !)
dscf5329
Le Traditions Café est un petit restaurant et boutique vendant des produits issus du commerce équitable.
dscf5325
Sur une suggestion de Michiko, je suis allée y manger un brunch : un petit-déjeuner dit turc à base de crudités, de pain grillé au sésame et à l’huile d’olive et de houmous. Autant vous dire, parfait, accompagné d’un thé à la mangue.
dscf5331
En face du café, le Heritage Park déploie son large lac couronné du majestueux Capitole.
dscf5334
Vue depuis le Heritage Park Trail qui mène jusqu’au Capitole. Le Traditions café se trouve un peu à droite de l’échafaudage de l’autre côté du lac.
dscf5335
Le Capitole, dont le caractère solennel est renforcé par le ciel gris.

 

J’ai toujours été sensible aux coins de nature en pleine ville donc suis vite tombée sous le charme de la ville, petite mais colorée à sa manière. En fait, j’adore l’Oregon et Washington aux Etats-Unis. En plus, ce sont vraiment les deux seuls Etats des Etats-Unis où l’on peut dire qu’on y mange bien !

dscf5347
Un héron sur l’eau
dscf5356
Un nuage ou une montagne ?
dscf5364
Par temps de pluie, on sait rester occupés malgré tout. Cela faisait des années que je n’avais pas fait des puzzles et je me suis demandé pourquoi… Je pense bientôt militer pour la réhabilitation du puzzle comme activité sociale à la mode.

 

Je marche plusieurs heures dehors puis vais me poser dans un café avec un livre (ou le contraire) avant de retrouver Isaiah pour le dîner. Je crois que je l’avais déjà écrit dans un article sur Montréal, mais j’adore ce rythme-là.

dscf5370
Dans le centre-ville, dans une petite ruelle, on trouve une petite référence japonaise très mignonne.
dscf5372
J’ai osé m’aventurer à Priest Point Park, une belle forêt à une bonne demi-heure de marche un peu au nord de la ville. La pluie ne me dérange pas trop et j’étais assez bien équipée pour avoir chaud, cependant j’ai été assez surprise par la constance du rythme de cette première. Il a plu de manière soutenue et continue pendant les quatre heures que j’ai passé dehors si bien qu’en rentrant, j’avais l’impression de nager (littéralement) dans mes vêtements et mes chaussures… Je suis cependant retournée là-bas un jour de soleil pour poursuivre mon exploration dans des conditions plus agréables.
dscf5375
Deux jours, plusieurs tasses de thé à la menthe poivrée bues et morceaux de chocolat (à la menthe eux aussi) croqués plus tard, notre café allemand voit enfin le jour !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑