Le KUMU, musée des beaux-arts de Tallinn

Grete et Samuel habitant près du parc de Kadriorg, je suis allée me promener là-bas une fois les bagages posés dans leur appartement. J’avais déjà visité ce parc, sous la pluie et m’étais même aventurée dans le palais. Cette fois-ci, j’ai poussé un peu plus loin l’exploration du parc, sans but particulier que de profiter du soleil et mes pas m’ont amenée jusqu’au KUMU, le musée des beaux-arts de Tallinn à l’architecture impressionnante et qui a su mettre mon sens de l’orientation à rude épreuve…

Lire la suite « Le KUMU, musée des beaux-arts de Tallinn »

Toulouse Fusion w-e : un premier pas sur la Lune, un premier pas sur la piste (1/2)

La vie est parfois faite de drôles de moments où l’on se dit « mais comment c’est possible ? ». Réunir le temps d’un week-end des copains français qui n’ont jamais dansé la fusion et des copains étrangers rencontrés un mois auparavant dans les montagnes madrilènes, ensemble, sur une péniche, c’est un peu improbable. Malgré nos personnalités différentes, nous avions tous ce petit côté curieux et ouvert qui nous a permis de nous retrouver sur le Canal du Midi un chaud week-end de juillet. Je vous passe le trajet en voiture que nous avons passé à parler de danse, nous  donnant l’air de faire partie d’une secte auprès des passagers pris en covoiturage par Mika. Nous sommes donc à Toulouse le temps d’un week-end de festival au rythme assez détendu : danse la nuit dans le studio, en plein air en fin d’après-midi et suffisamment de temps pour visiter la ville rose !

Lire la suite « Toulouse Fusion w-e : un premier pas sur la Lune, un premier pas sur la piste (1/2) »

Kew Gardens à Londres : fleurs sauvages et faune locale (2/2)

Second volet de notre visite à Kew Gardens, qui méritait bien deux articles. Le jardin est tellement grand que nous avons parfois l’impression d’en visiter plusieurs à la fois tant les scènes sont différentes. Malgré la fatigue, nous sommes allées à la découverte de chaque lieu, chaque nouveau décor en appelant un autre.

Lire la suite « Kew Gardens à Londres : fleurs sauvages et faune locale (2/2) »

Le British Museum à Londres : « Il est joli ce gros caillou »

Un des gros avantages de Londres réside dans la gratuité de ses musées : Le British Museum, la National Gallery, le Tate, le muséum d’histoire naturelle… Quel plaisir de pouvoir avoir accès à l’art et au savoir sans alléger son porte-monnaie. Aux États-Unis, les billets avoisinent les 25 dollars, et mis à part quelques rares exceptions, il n’y a pas de réductions même pour les étudiants, sauf si on est un mécène ayant déjà déboursé une grosse somme d’argent pour le musée. Bref, j’ai donc pu visiter ce mastodonte de musée qui est une référence pour n’importe quel féru d’art, d’histoire ou d’archéologie.

Lire la suite « Le British Museum à Londres : « Il est joli ce gros caillou » »

« Japonismes » à Nantes : « Synergies entre tradition et modernité »

Maÿlis me disait souvent que je l’emmenais faire des choses un peu folles quand nous étions toutes les deux en Californie, surtout quand il s’agissait de mettre la main à la pâte et de construire quelque chose soi-même. Faire une bath bomb et un savon dehors en pleine nuit ? Réaliser une carte avec un circuit imprimé pour allumer une LED ? Partir s’exiler dans un chalet pour écrire des romans ?  Alors quand j’apprends qu’il y a une exposition sur l’artisanat japonais dans l’espace Cosmopolis à Nantes avec toute une série d’ateliers pour créer des objets utilisant des techniques que je n’ai jamais utilisées auparavant, j’y vais presque les yeux fermés !

Lire la suite « « Japonismes » à Nantes : « Synergies entre tradition et modernité » »

Cultiver son jardin ou petite initiation à l’ikebana

Après une année à étudier le japonais quinze heures par semaine, j’essaie vraiment de faire en sorte que ce ne soit pas des efforts vains. Alors, en plus d’ouvrir mes livres de temps et de réviser mes kanjis, je sors voir des expositions et tester des ateliers. J’avais envie de tester l’ikebana, l’art floral japonais et l’Association jeunesse France-Japon proposait un atelier dans ses locaux animé par Christine Gouy. En plein week-end des Folles Journées, pendant que mes colocataires allaient voir des concerts, j’allais de mon côté discuter avec des narcisses et des tulipes.

Lire la suite « Cultiver son jardin ou petite initiation à l’ikebana »

De retour à Seattle : hurler à la mort et explorer les souterrains de la ville (4/4)

« Mais si, vous savez, l’esprit de Seattle, quand vous avez cette idée grandiose, impossible et farfelue, que vous n’avez aucun moyen d’estimer si c’est réalisable ou pas, donc que vous y allez malgré tout ? » Voilà comment nous décrit l’esprit de Seattle la guide des souterrains de la ville. Et je m’y retrouve beaucoup. Sauf que je n’ai pas décidé de construire une ville dans une zone inondable ou de monter le niveau des routes en laissant les commerces aux sous-sols, n’en permettant l’accès que via des échelles…

Lire la suite « De retour à Seattle : hurler à la mort et explorer les souterrains de la ville (4/4) »

Los Angeles : De Chinatown à Little Tokyo, quartiers aux mille couleurs (2/2)

Voilà donc la seconde partie de mon itinéraire à Los Angeles. J’ai marché jusqu’à Chinatown avant de repasser du côté d’Union Station pour me diriger vers Little Tokyo. Vous êtes perdus ? Mon itinéraire se trouve ici. Je n’étais jamais allée dans le quartier chinois et je suis retournée avec plaisir dans le quartier japonais. Dans les deux cas, nous évoluons dans des rues et des places hautes en couleur !

Lire la suite « Los Angeles : De Chinatown à Little Tokyo, quartiers aux mille couleurs (2/2) »

Les merveilles de la bande dessinée d’Asie avec Mangasia au LU

Les expositions au Lieu Unique, toujours très originales, laissent rarement le visiteur indifférent. Soit on adore, soit on déteste, mais on s’accordera tous pour dire qu’elles sont uniques, sans mauvais jeu de mots. Mangasia, Merveilles de la bande dessinée d’Asie ne déroge pas à la règle. Je suis allée au vernissage de l’exposition à la découverte de la Mangasie, ce drôle de continent qu’on connaît finalement assez peu par ici. Bien loin des clichés que je m’étais faits du manga, j’ai été frappée par toute la diversité qui se cache derrière cet art.

Jakob Ogawa – All your love

Lire la suite « Les merveilles de la bande dessinée d’Asie avec Mangasia au LU »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑