Toulouse Fusion w-e : une péniche dans la ville rose (2/2)

Lundi 22 juillet 2019, 17h49, quelque part en Toulouse et Nantes.

Pour l’Apollo Day, j’ai l’impression d’avoir côtoyé de près les étoiles avec ce week-end de danse fusion dans ville rose et de l’espace. En octobre 2017, je faisais mes premiers pas de fusion à San Francisco. Nous voulions danser et sur les conseils de copains danseurs, nous avions atterri à Shades of Blues où j’ai eu mon premier cours de blues avec Alex et José. Surprise, la musique n’est pas du blues. Un peu (complètement) perdue, je fais appel à mes sensations de tango : je suivrai mon danseur jusqu’au bout du monde et avec le sourire s’il vous plaît. Je me souviendrai toujours de ce danseur aux lèvres peintes de bleu* et de cet air de Brika. J’étais fascinée et je voulais jouer avec l’énergie qu’il créait. Plus tard, dans la soirée, Alex (grande débutante qui a pourtant dansé toute la soirée !) me présente la bande des Alex, danseurs de break, et croisements entre humains et papillons je crois. Au printemps suivant, à Los Angeles, je danserai d’ailleurs avec un parfait inconnu avant de m’exclamer « wait, are you an Alex? » en voyant apparaître les papillons dans ses mouvements.

Nous sortons de Shades of Blues, attendons notre taxi. Juste avant de monter dans la voiture, on me hèle : « hey, thank you for the tango ». De rien, même si c’est une soirée blues, non ? J’ignorais alors tout du mot « fusion », mais je savais que c’était là où je voulais être.

A Thanksgiving, Rhiannon nous propose d’aller danser à Angel City Fusion dans Los Angeles. « Si vous ramenez une tarte maison, vous entrez gratuitement. » Fusion ? Pas sûre de savoir ce que c’est, mais je suis charmée par la combinaison de deux de mes choses favorites au monde : la danse et la pâtisserie. Et si la danse se passe mal, il reste toujours de la tarte à la citrouille vegan…

Un an plus tard, j’ai retrouvé à Toulouse ce que j’aimais tant dans ACF. La diversité. L’harmonie. Un mouvement synchronisé sur celui de l’Univers. L’autorisation d’être soi et la pleine acceptation de l’Autre dans ce qu’il ou elle a de plus unique.

*Depuis mes playlists Spotify portent le nom de souvenirs et de sensations venus tout de la piste de danse, comme cette image hypnotique de lèvres bleues.

DSCF7962
Notre péniche pour le week-end, partagée avec un espace de co-working. La petite passerelle pour permettre l’accès à la chatière est juste adorable. Kairos, notre péniche est abritée sous les arbres donc suffisamment loin des regards indiscrets. On s’y sent bien et surtout, on a la climatisation à l’intérieur (même si on a dû batailler à 4 heures du matin pour réussir à la faire fonctionner…)
DSCF7963
Mika posé sur la terrasse avec en arrière-plan le Samsara, péniche-restaurant qui devait nous servir de point repère pour retrouver notre péniche. Du moins, c’est ce que la propriétaire de la péniche nous a dit. Mais si Samsara se déplace, on fait comment ?

 

Le groupe sur la péniche s’organise simplement dans un mélange de français, d’anglais et plus rarement d’espagnol. En réfléchissant dans les deux premières langues, j’ai eu l’impression d’être à Toulouse dans un pays étranger. « Tiens, c’est marrant, le nom de ce café est écrit en français ». Etrange, non ? Même sur la piste de danse, j’invitais parfois un danseur en anglais et quand on me demandait d’où je venais dans un anglais parfait, je répondais « Nantes, France ! ». « Ah bah moi Lille. » « But alors, you are French?? »

DSCF7976
Samedi matin après une première soirée dansante s’étant terminée tard, Mika, Johann et Julie ont eu le courage de se lever pour aller courir et faire du vélo. Chapeau !

 

A deux pas de la péniche, un petit jardin privé s’ouvre le samedi matin pour accueillir une buvette, de petits spectacles et un marché de producteurs vendant fruits, légumes, pain et fromage locaux et bio. Un véritable trésor dans lequel flâner et qu’on aimerait bien voir à Nantes.

DSCF7982
Trouvaille du marché : cette courgette géante à laquelle on a voulu donner un prénom, mais j’ai déjà oublié ce que c’était !
DSCF8049
A Toulouse Plages, ça danse !

La fusion est une danse amusante, car personne ne danse comme celui d’à-côté. Dimanche soir, alors que la soirée battait son plein, Mario, Justine et moi entamions une danse à trois. A côté, une blonde sculpturale attendait qu’on danse avec elle les yeux bandés. Au milieu de la piste, un danseur improvise allongé sur le sol. L’harmonie dans la diversité. Tout ce petit monde évolue avec grâce et synchronicité et lorsque la musique suspend son rythme, le temps semble également ralentir sur la piste de danse. Magique.

DSCF8052
De mon côté, j’alterne entre danse et sieste. Les festivals de danse mettent effectivement mon rythme de sommeil à rude épreuve et je n’ai pas encore trouvé de technique efficace pour résister jusqu’au bout de la nuit, sauf les micro-siestes dans la journée et celle un peu plus originale d’entre 22 et 23 heures.

 

Le premier soir, Julie, Johann et Mika sont unanimes. « Déconcertant ! » Ce qui est logique lorsqu’on lâche une bande de danseurs venus de tous horizons sur une piste de danse sans pas de base en leur disant « faites ce que vous voulez ». Même moi qui n’ai pas mis les pieds dans un événement fusion depuis plus d’un an, j’ai ressenti cette pointe d’appréhension et de doute, pourtant baignée dans l’excitation de retrouver un univers qui m’est cher. Le deuxième soir, tout le monde était converti et je me fondais avec enthousiasme dans l’énergie des danseurs et danseuses présents.

DSCF8062
Vue sur le ciel depuis la terrasse sur la péniche. On a déjà oublié l’orage tonitruant de la veille…

 

Sorbet d’amour, second round. Je teste le chocolat au piment, accompagné d’une boule au sirop d’érable et aux noix de macadamia. Nous approuvons le glacier une fois de plus.

DSCF8072
Sur la place Saint-Georges, finir sa glace avant d’aller danser.
DSCF8076
Pas de partenaire ? Pas besoin pour profiter de la musique.

 

C’est en fusion que j’ai aussi les discussions sur la danse les plus intéressantes et inspirantes. Plus qu’une danse, c’est une véritable philosophie et le mouvement qui s’exerce sur la piste est également un mouvement interne. J’ai pu le voir dans ma bande de copains et je le sens aussi à l’intérieur de moi… Cela fait du bien de démanteler quelques barrières et d’oser un peu plus, en danse et dans la vie de tous les jours.

DSCF8094
Mario a pu découvrir les joies des débats animés à la française et j’ai eu beaucoup de mal à terminer cette géante et délicieuse pizza : voilà notre dîner en terrasse avant d’entamer la dernière soirée du week-end.

 

 

5 commentaires sur “Toulouse Fusion w-e : une péniche dans la ville rose (2/2)

Ajouter un commentaire

  1. C’est très original comme événement! Personnellement, j’aime bien regarder les danseurs à Paris près de la Seine, mais jusqu’à présent je ne me suis pas jointe à eux 🙂

    J'aime

  2. Très étonnant ! Je ne Danse pas en raison de séquelles invalidantes qui restreignent mes capacités physiques. Vous lire vient d’être un très beau moment, tout comme d’en voir les illustrations. Évidemment passionné de la Vie et très profondément connecté à cette Vie je suis un Danseur Éternel de l’âme, ce qui se partage clairement comme la Danse dans la rue, les jardins et l’intimité…. Jeune et avant les accidents, je savais petit et toujours sauf dans les discothèques…, Enfin quand j’y étais, je ne pouvais résister 🤗, mais je déteste et détestais ces lieux..

    J'aime

      1. Votre compréhension est appréciable, mais oui, beaucoup de lectures tirés de récits/écrits anciens, ou bien de vécus personnels contemporains m’ont appris à danser et chanter la Vie, de la mémoire ancienne du corps autant que de l’Âme… Vos récits et supports visuels sont très beaux. J’adore le Canal du Midi, je vis au bord du Canal… Et beaucoup de ma vie s’est joué là, sur les Berges de ce Trait d’eau et de Nature entre Mer et Océan, en Synchronicités! En dansant!

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑