De retour à Tallinn sur fond de retrouvailles internationales

L’Estonie, dernier refuge contre le réchauffement climatique ? Seul pays à donner le choix entre une amende et une pause en cas d’excès de vitesse sur la route ? A vous faire gagner deux kilos en deux semaines sans aucun, mais alors vraiment aucun regret ? Dans les couloirs de l’aéroport, je me sentais déjà un peu chez moi. Grete arrive et m’accueille avec une tasse de thé vert fumant à la main « comme à la maison ». On ne change pas les vieilles habitudes. C’est parti pour quelques jours en compagnie de Grete et Samuel, avant d’aller rejoindre ma famille pour une virée à travers le pays.

FKJ – Skyline

 

 

Une Estonienne, un Brésilien et une Française vont dans un restaurant argentin à Tallinn pour manger des empanadas, du velouté de champignons et danser le tango. Vous ai-je parlé de l’Estonie comme haut point de rencontre international ?

DSCF8743
Grete s’initie au tango. Il n’y a personne ? Le groupe de musiciens argentins joue effectivement du tango dehors alors que la milonga a lieu à l’intérieur. Danser à l’intérieur ou écouter la musique live à l’extérieur ? Notre choix est fait, tant pis s’il n’y pas de parquet pour bien danser dehors !
DSCF8751
Pendant que les amis travaillent, je reprends mon rythme de vacances personnel et pars faire de longues marches à travers la ville et au bord de l’eau.

 

 

« Communism is prison ». Voilà le titre de l’exposition qui se déroule dans la prison Patarei, à côté de laquelle je suis passée lors de ma promenade (une cellule avec vue sur la mer, ça vous dit ?). Titre étrange et qui fait froid dans le dos, on ne s’attend pas forcément à tomber sur une exposition sur les crimes liés au communisme alors que la route qui longe le bord de mer semble si paisible…

DSCF8759
Autour de Port Noblessner, un nouveau quartier est en train de voir le jour. J’ai eu un coup de cœur pour l’immeuble en face et j’ai rarement eu autant envie de vivre dans un de ces appartements.
DSCF8767
Petit tour dans la vieille ville : les arbres poussent au milieu des cours.
DSCF8777
Au Maiasmokk Café, apparemment le plus vieux café de Tallinn !

 

 

Quelques jours après mon arrivée, mes parents et ma petite soeur atterrissent à leur tour sur le sol estonien. Premier détour obligatoire : le marché russe (Balti Jaama Turg) pour faire le plein de provisions et surtout de pain estonien et de fruits rouges.

 

 

On redécouvre avec plaisir les endroits que l’on connaissait déjà, on part à la recherche de ce que l’on n’a pas encore vu. Nous avions décidé de ne passer que quelques jours dans la capitale, mais au final, on aurait pu y passer encore plus de temps sans s’ennuyer tellement il y a de choses à voir ! Néanmoins, Tallinn semble de plus en plus fréquentée l’été et nous nous sommes éloignés de la capitale sans trop de regrets non plus…

DSCF8991
Devant le Musée de la Photographie, à ne pas confondre avec le Centre photographique qui vient d’ouvrir.

 

On fait un détour par la Chocolaterie de Pierre qui se trouve dans une impasse charmante de la vieille ville. L’Ours est toujours là, quoique moins en forme qu’il y a deux ans.  Trois chocolats chauds, un thé et deux parts de gâteau plus tard, nos quatre estomacs n’ont pas pu venir à bout de ce goûter gargantuesque… Aucun regret, le lieu reste ma pâtisserie préférée de Tallinn avec son ambiance rétro, ses nappes en velours coloré et ses toilettes ultra-sombres (private joke here! _Coucou Maman !).

 

L’autre grand trésor de Tallinn, c’est le quartier créatif de Telleskivi, probablement mon quartier préféré et celui de ma sœur. Cette année, il fallait absolument que nous y retournions pour découvrir la grande nouveauté…

DSCF9005
Fotografiska, un centre d’art photographique qui a ouvert cette année.
DSCF9014
Quand j’y repense, je suis allée voir très peu d’expositions entièrement dédiées à la photographie. Je me souviens d’une exposition à Paris sur mon photographe préféré (Izis) lorsque j’étudiais en licence, autrement je ne pense pas être allée dans un musée consacré à la photographie. (ci-dessus des bouts de clichés pris par Jimmy Nelson pour sa magnifique exposition « A Homage to Humanity« ).

 

Le musée est d’une rare classe. Les photographies sont lumineuses et très bien mises en valeur dans l’atmosphère tamisée et les salles spacieuses. On regrettera peut-être un peu le prix exorbitant de l’entrée qui ne rend pas le centre accessible à tout le monde. Trois expositions se tenaient cet été. Andréa et moi avons eu un véritable coup de coeur pour Anja Niemi, photographe norvégienne et ses thèmes associés à la Femme, avec pour décors l’Ouest américain (ah le désert) et d’autres motifs végétaux dans une exposition appelée « In Character ». Nous sommes reparties chacune avec une affiche sous le bras et The Imaginary Cowboy s’étale fièrement sur l’un des murs de ma chambre.

DSCF9024
« Les femmes vont commencer à porter des pantalons ! »
DSCF9030
Un format de photographie qui rappelle les peintures japonaises. Ce sont des clichés de Pentti Sammallahti pour la contemplative et relaxante exposition « Far Country ».
DSCF9041
Légende de l’image : « Ma famille est bizarre. »
DSCF9042
Après l’effort, le réconfort ! Dans Telleskivi, il y a un restaurant indien très populaire qui s’appelle (j’hésite à vous le donner) Lendav Taldrik, délicieux, mais bondé. Je n’avais pas pu y aller lors de mon premier séjour à Tallinn car il était constamment complet, néanmoins le problème est maintenant résolu et l’estomac, rempli !

 

Est-ce que ça a beaucoup changé en deux ans ?

 

Je vous ai dit que la Chocolaterie de Pierre était ma pâtisserie préférée de la ville. Oivaline est peut-être la seconde avec ses gâteaux vegan qui sentent bon la noix de coco et qui prouvent une fois de plus que l’on peut être et vegan et gourmand (et obèse).

DSCF9051
Marcello ou Cosmo donc ?
DSCF9057
Nouvelle session de chasse au gâteau avec les parents et petite balade en bord de mer.
DSCF9053
J’adore l’assemblage des couleurs sur cet immeuble !
DSCF9059
Nuages gris au-dessus de la prison : glauque à souhait…
DSCF9060
On s’amuse dans les installations artistiques disséminées dans la ville.
DSCF9063
Le fameux gâteau végétalien de chez Oivaline : chocolat et fruits rouges sur une base dattes et noix…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑