Je vous ai emmené voir les alentours de Tallinn, mais qu’en est-il de la ville elle-même ? Revenons donc faire un tour dans la capitale estonienne…

Après avoir fouiné sur Youtube pendant des heures et sur l’excellent Radiooooo.com à tenter de me (re)faire toute une éducation musicale spéciale Estonie, j’ai finalement trouvé le morceau parfait qui irait avec cet article :

Collage – Tallinna Blues

DSCF9978
La vue du haut du parc de Harjumägi.
DSCF9864
On a passé majoritairement notre temps dans la vieille ville, tout à fait charmante.
DSCF9860
Parfois, on se promène sur une des artères principales et on s’aventure dans une petite ruelle : on tombe alors sur de petits trésors, d’autant plus précieux qu’on a l’impression qu’ils étaient bien cachés.

 

Tallinn est une ville pleine de charme et d’histoire. Je m’attarde sur la vieille ville, car c’est la plus « touristique » ; en revanche, pour m’être aventurée au dehors, notamment en passant quelques jours chez ma soeur, la capitale estonienne est vraiment agréable à vivre. Commode, dynamique, et plutôt jolie. Je nuance mon propos en précisant que c’était le mois de Mai, lorsque les beaux jours repointaient le bout de leur nez ! A (re)voir pendant l’hiver…

 

La vieille ville dispose d’un patrimoine historique bien préservé et mis en valeur, ce qui lui confère un aspect « hors du temps ». Après quelques mois passés aux Etats-Unis, le patrimoine médiéval me semble plutôt exotique. Qu’est-ce qu’il est agréable de retrouver une espace à taille humaine dont le passé apporte une touche de chaleur supplémentaire. Il y règne une ambiance assez calme et douce, ce qui en fait l’endroit parfait pour simplement marcher ou se poser. Avec Jérémy, nous avons jonglé entre promenades et moments « thé/chocolat » dans un café.

DSCF9988
En s’engouffrant dans un autre passage bien caché, on découvre cette charmante courette.

 

En plus d’un passé bien présent, la vieille ville possède la particularité d’avoir un artisanat assez développé. On voit des boutiques un peu partout, on déambule dans quelques unes en fonction de notre curiosité et notre humeur du moment. Ces activités où il faut prendre le temps, renforcent l’impression de tranquillité qui se dégage de la ville.

 

Dans la vieille ville, la présence des fortifications médiévales rythment notre promenade. Nous nous sommes laissés tenter par une boisson chaude prise du haut d’un des remparts dans le Kohvik Dannebrog Café. Les escaliers sont raides, plutôt dangereux et au final, les consommations se sont avérées hors de prix : nous avons joué les aventuriers pour tomber droit dans le traquenard de type « attrape-touriste ». Tant pis ! Au moins, nous étions à l’abri des sculptures assez inquiétantes qui se trouvent au pied de ces remparts : ma soeur les appellent « Détraqueurs » en référence à l’univers de Harry Potter. Pour rester dans le thème, je trouve qu’ils ressemblent plutôt à des Mangemorts…

DSCF0173
Quand Tallinn prend des airs de décor en carton-pâte édulcoré, façon Disneyland… C’est un peu la norme par ici : c’était aussi le cas des manoirs et des palais. D’un côté, cela dénote un certain soin apporté aux édifices, de l’autre côté, le rendu est un peu artificiel ou on en mangerait carrément !
DSCF9903
Sur la route en direction de la ville haute, on lève la tête et on s’attend à voir Lara Croft sauter de balcon en balcon.
DSCF9916
L’église orthodoxe russe de Tallinn : des formes auxquelles on n’est pas forcément habitués en Europe de l’Ouest.
DSCF9919
Petit zoom sur la même église : l’extérieur est plus sympathique que l’intérieur. Disons que le dialogue entre extérieur et intérieur est assez faussé : quand on entre dans l’église, la structure architecturale n’est pas très bien mise en valeur par le décor. Ainsi, à l’extérieur, la verticalité est davantage exacerbée.  De toute façon, nous n’avions pas le droit de prendre des photos à l’intérieur, mais pour les curieux, j’en ai trouvé une de qualité discutable ici.
DSCF9994
En face de l’église se trouve le Parlement : sa couleur rose est assez originale ! On imagine les politiciens inventer des lois pour la joie de vivre. En plus, je trouve que l’édifice semble tout droit sorti d’un film de Wes Anderson, ce qui ne gâte rien.
DSCF9906
Depuis la ville haute, le panorama urbain est assez chouette à voir, surtout s’il y a un peu de soleil. On distingue assez bien la séparation entre la vieille ville et le reste, et l’on peut même apercevoir la mer Baltique (mais pas sur cette image).
DSCF0002
Le graffiti le plus célèbre de Tallinn : avec Jérémy, la pose et la composition donnent l’impression d’une une de magazine.
DSCF0181
« Vana Tallinn » pour « Vieux Tallinn » : c’est aussi le nom d’une liqueur estonienne à base de rhum et d’épices (et qui passe très bien en pâtisserie !)
DSCF9865
Un petit tour sur le marché russe, qui vient d’être rénové. C’est un lieu vraiment agréable pour s’y promener et les différentes boutiques installées sur des stands ou des espèces de box ont beaucoup de charme. Surtout, on retrouve cette petite pâte très « design » qui fait écho au quartier créatif de Telliskivi, ce qui apporte à l’ensemble une certaine cohésion.

 

On termine cette visite de Tallinn avec un nouveau petit tour dans la Telliskivi Creative City. On se sent bien dans ce quartier malgré certains espaces un peu délabrés. C’est effectivement le support idéal pour trouver de l’inspiration : cette matière première est l’occasion de transformer, recycler, créer par-dessus, créer avec, etc.

Dans le prochain article, je vous emmène manger à Tallinn ! Et ce sera encore plein de créativité…