Une nuit dans Nantes, de nid en nid

« Non, mais ils n’ont pas pu installer un nid sur la Tour LU, on l’aurait vu quand même ! ». Ah. En fait si. Il y a effectivement un nid sur la tour du Lieu Unique. Chaque été, c’est la même chose. Le Voyage à Nantes nous invite à jeter un nouveau regard sur la ville et l’inauguration du festival passe par la fameuse Nuit du VAN, qui a eu lieu le 6 juillet dernier. Cette année, j’y allais accompagnée de ma soeur et nous formions un joyeux duo de vert et de rose corail. Au programme : test d’un nouveau restaurant, passage obligatoire par la Fraiseraie, poursuite de boules de feu et lancement de débats houleux entre la France et l’Amérique…

Lire la suite « Une nuit dans Nantes, de nid en nid »

Ouvrir grand ses oreilles au Château des Ducs de Bretagne : des forêts et du rock

Les expositions qui ont lieu au Château des Ducs de Bretagne sont toujours des valeurs sûres. Je me souviens encore de celle sur les Samouraïs que j’avais même visitée plusieurs fois. Ainsi, lorsqu’une nouvelle exposition est annoncée au Château, j’y vais les yeux fermés. Cela tombe bien, car les deux expositions qui ont lieu actuellement, Amazonie : Le Chamane et la Pensée de la Forêt et Rock ! Une Histoire Nantaise invitent autant à écouter qu’à regarder.

Lire la suite « Ouvrir grand ses oreilles au Château des Ducs de Bretagne : des forêts et du rock »

La National Gallery à Londres : en couleurs vives, découvertes et surprises

Dernier article pour conclure ce périple londonien ! Nous faisons un petit tour dans un autre des célèbres grands musées de la ville : la National Gallery. Sur le moment, j’ai un peu regretté de ne pas être allée au Tate, car j’étais plus d’humeur à voir de l’art contemporain ; cependant, je suis aussi tombée sur de belles surprises comme l’exposition temporaire consacrée au peintre parisien Louis-Léopold Boilly, un tableau finlandais et des crabes Van Goghien.

Lire la suite « La National Gallery à Londres : en couleurs vives, découvertes et surprises »

Kew Gardens à Londres : Sur les traces des chinoiseries et de Chihuly (1/2)

Durée moyenne d’une visite à Kew Gardens : trois heures. Durée de notre visite : sept heures, interrompue par l’annonce de la fermeture. J’envisage de créer une catégorie « jardins & serres » dans le blog pour partager mon enthousiasme pour les jardins botaniques. Kew Gardens vient s’ajouter à la longue liste incluant Denver, Portland, Los Angeles, Montréal, Pasadena, Nantes, Claremont, et encore, je ne vous ai jamais parlé des jardins royaux de Bruxelles qui n’ouvrent que trois semaines par an et dont j’en suis encore émerveillée. Kew Gardens est un peu particulier dans ma liste des jardins à visiter, car il était une référence importante dans mes recherches sur l’influence orientale dans les jardins français du 19e siècle. Sa pagode à plusieurs étages me fascinait, mais je n’avais jamais réussi à l’inclure dans mon mémoire car elle sortait de ma chronologie…

Lire la suite « Kew Gardens à Londres : Sur les traces des chinoiseries et de Chihuly (1/2) »

Le British Museum à Londres : « Il est joli ce gros caillou »

Un des gros avantages de Londres réside dans la gratuité de ses musées : Le British Museum, la National Gallery, le Tate, le muséum d’histoire naturelle… Quel plaisir de pouvoir avoir accès à l’art et au savoir sans alléger son porte-monnaie. Aux États-Unis, les billets avoisinent les 25 dollars, et mis à part quelques rares exceptions, il n’y a pas de réductions même pour les étudiants, sauf si on est un mécène ayant déjà déboursé une grosse somme d’argent pour le musée. Bref, j’ai donc pu visiter ce mastodonte de musée qui est une référence pour n’importe quel féru d’art, d’histoire ou d’archéologie.

Lire la suite « Le British Museum à Londres : « Il est joli ce gros caillou » »

Questions de demain au LU et femmes artistes à la HAB Galerie

Qui dit Ariane dit histoire de l’art, et des aventures en histoire de l’art, on en a eues un paquet ensemble ! Nous nous rappelons encore le cours de Modernisme Européen qui nous fait hérisser les poils des bras à chaque fois que le nom de la professeure est prononcé. Néanmoins, nous sommes toujours partantes pour aller voir une exposition. C’est ainsi que nous sommes tombées par hasard sur Tomorrows, Fictions spéculatives pour l’avenir méditerranéen au Lieu Unique et une rétrospective sur l’Allemande Josephine Meckseper à la HAB Galerie. Une balade sous le signe de l’art contemporain…

Lire la suite « Questions de demain au LU et femmes artistes à la HAB Galerie »

Des Américains gourmets : La France, en vins et en cognacs (2/2)

Seconde journée en compagnie du groupe d’étudiants américains du cours de gastronomie ! Après un solide petit-déjeuner, nous allons passer quelques heures à la Cité du Vin, un musée sur le thème du vin tout récent (il a ouvert en 2016). Avant de rentrer à Nantes, nous nous arrêterons aussi à Cognac pour visiter le Château Royal et les caves de cognac. Le soleil est toujours de la partie et moi qui ne serais pas allée spontanément visiter un musée sur le vin ou sur le cognac, j’étais ravie d’avoir eu l’occasion de découvrir de nouvelles choses !

Lire la suite « Des Américains gourmets : La France, en vins et en cognacs (2/2) »

Angers au milieu de la brume, des tapisseries et des champignons

Pendant les vacances d’hiver, Alex et moi nous sommes rendues à Angers un jour de brouillard épais. Initialement, nous souhaitions faire un peu de tourisme et passer la journée à flâner dans la ville, mais avec ce drôle de temps, nous avons décidé de faire le tour du Musée de la Tapisserie consacré à l’artiste Jean Lurçat et d’écourter notre visite pour rentrer à Nantes après le déjeuner. Néanmoins, c’est toujours amusant d’explorer une ville dans ces conditions : le matin dans la brume, Angers a des allures de ville-fantôme contrastant avec les tonitruants travaux sur le boulevard Saint-Michel qui sont pires qu’à Nantes (et il faut vraiment y aller pour faire pire qu’à Nantes !).

Lire la suite « Angers au milieu de la brume, des tapisseries et des champignons »

« On m’appelle nature et je suis tout art » : « Éloge de la sensibilité » au Musée d’arts de Nantes

Une nouvelle exposition au Musée d’arts de Nantes ! Pour être honnête, je ne m’y attendais pas du tout quand j’ai organisé une sortie au musée pour mes étudiants américains. Je savais que certains étudiants devaient aller au musée suffisamment tôt pour le cours d’histoire de l’art et en conséquence, avant le lancement d’Éloge de la Sensibilité. Néanmoins, le musée est grand et nous allions forcément trouver quelque chose à nous mettre sous la dent surtout qu’il y a souvent des animations pendant les nocturnes. Effectivement ce soir-là, ce n’était rien de moins que le vernissage de l’exposition !

Lire la suite « « On m’appelle nature et je suis tout art » : « Éloge de la sensibilité » au Musée d’arts de Nantes »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑