…quelque part avec Count Basie…

C’est Thanksgiving, ce sont les vacances, c’est donc le moment idéal pour prendre un peu de temps d’écrire sur l’Astroniste. Il y a un mois maintenant, nous sommes allés passer quelques jours à San Francisco. On m’avait beaucoup parlé de la ville, comme quoi j’allais tomber sous son charme, etc. Seattle reste indétrônable, néanmoins, quel plaisir de se retrouver dans une « vraie » ville avec de la personnalité !

received_1600331573357044
Photo prise par Mykyta à notre arrivée.
DSCF1984
Ambiance urbaine : des arbres et des gratte-ciels, le tout ayant parfois un petit charme rétro et désuet.
DSCF1993
Posant devant une fontaine réalisée par un artiste local, Ruth Asawa en 1970. La fontaine est faite de 41 plaques de bronze représentant la ville de San Francisco.

Après une nuit de voyage en bus assez chaotique (un bus en retard, un passager accusant quelqu’un d’avoir volé son sac qu’elle n’avait pas, ronfleurs,…), nous arrivons de bon matin dans une San Francisco ensoleillée. Je voulais de la pluie, du brouillard et du froid, or il s’avère qu’Octobre est le mois le plus chaud dans le Nord de la Californie. Tant pis !

DSCF2011
Notre auberge de jeunesse se trouve dans Chinatown, immense quartier dont la décoration ne laisse aucun doute sur l’endroit où nous sommes. Nihao !

Ville cosmopolite, c’est peu de le dire ! Maggie, à l’aise, s’adresse aux passants de l’énorme quartier chinois dans sa langue natale pour demander son chemin. Trop facile.

DSCF2019
Le quartier italien, aussi repaire des grands noms de la Beat Generation (avez-vous remarqué le nom de la rue ?). Techniquement, cette photo représente à mes yeux le cliché que j’avais de san Francisco : les gratte-ciels, les immeubles fifties, aux coins arrondis et aux escaliers de secours extérieurs, les travaux permanents et les taxis jaunes.

A côté de la librairie City Lights, apparemment connue pour abriter une scène du film le Parrain, il y a de belles fresques et mosaïques cachées dans une petite ruelle piétonne. Comme à Seattle, ce sont ces petits détails qui font la différence…

DSCF2030
De quoi régaler les amateurs d’ail les plus « hardcore » d’entre nous.
DSCF2036
« L’un sans l’autre, c’est un incendie, de forêt ou d’euphorie… » Bon en l’occurrence, nous étions entourés de feux de forêt et la couche grise que vous voyez à l’horizon vient de la fumée causée par les incendies. Quelques jours auparavant, on distribuait des masques dans la ville de San Francisco…
DSCF2048
Photo digne d’un album de musique pop des années 70. Nous étions dans Lombard Street pour aller voir une célèbre rue nommée « Crookedest Street » (la rue la plus serpentine). Au final, la rue est autorisée aux voitures alors ça gâche un peu le décor, et c’est sans compter la multitude de touristes. On apprécie mieux le charme du lieu…depuis son ordinateur.
DSCF2052
Californiens un jour, Californiens toujours… Déjeuner dans le très classique In and Out !

Après avoir déambulé dans le centre-ville de San Francisco, nous commençons à en avoir un peu assez de faire de la randonnée urbaine (ça monte et ça descend, et ça remonte beaucoup pour redescendre beaucoup) et nous dirigeons vers l’océan. Soleil au beau fixe, touristes de sortie et un petit charme un peu rustique, quoique moins prononcé qu’à Seattle (j’arrête les comparaisons, c’est promis).

DSCF2067
Le cadrage bien pensé.

Le Pier 39, célèbre embarcadère fêtait ses 39 ans cette année. L’ambiance est festive, il y a plein de petits restaurants dans des petites maisons en bois. Au bord de l’eau, on s’arrête pour contempler le paysage. A côté de nous, un restaurant passe du vieux jazz, parfait pour swinguer. Ce ne sera ni la première, ni la dernière fois et petit à petit, le souvenir que je me suis forgé de la ville a pris cet air jazzy, différent de celui de Boston, mais un air de jazz tout de même !

DSCF2082
Au loin, la prison d’Alcatraz sur son île au milieu de l’océan. Objet d’un tourisme que je trouve assez malsain, nous l’avons juste observée de loin…
DSCF2083
Les otaries profitent du soleil dans ce qu’on pourrait appeler le meilleur endroit de la ville pour faire une sieste !

Pour le goûter, nous allons faire un tour dans la célèbre chocolaterie Ghirardelli. Pendant que nous faisons la queue, on nous offre du chocolat au caramel parfumé à ce célèbre mélange d’épices américain appelé « pumpkin spice ». Pendant que je salive sur mon chocolat, j’essaie de me décider sur un parfum de glace en essayant d’oublier le nombre monstrueux de calories que je suis le point d’ingurgiter. Exit les mélanges spéciaux qui vous offrent des calories pour au moins deux jours, et je choisis la modeste (haha !) boule au chocolat, spécialité de la maison.

DSCF2107
L’escalier « Oldenborgien » : devinez où nous sommes !
DSCF2111
The Golden Gate Bridge (plus rouge que doré, mais ne jouons pas sur les mots et faisons marcher un peu l’imagination) ! L’endroit parfait pour aller admirer le coucher de soleil sur l’incontournable monument de San Francisco.
DSCF2133
Toujours à côté du Golden Gate Bridge, les environs sont paisibles et un peu pittoresques je dois dire !
DSCF2134
Jouons à « Où est Charlie ? » mais avec Marina.

Cela a été une grosse journée après une courte nuit passée dans le bus. La journée a été riche en découvertes et en rebondissements (je vous passe les histoires d’adolescentes de l’autre groupe de résidentes de langue pas tout à fait préparées au vivre ensemble) et voir le jour tomber au Golden Gate Bridge a permis de finir cette première journée en beauté et en douceur. L’équipe Oldenborg ne se départ pas de sa bonne humeur et je pense que ce séjour a même resserré un peu les liens.

DSCF2151
De gauche à droite : Hugo, Alex (résidente française à Scripps), moi, Maggie, José et Maria (résidente espagnole à Scripps). La photo sérieuse (prise par Mykyta)…
received_1998318987122530
…et la photo un peu moins sérieuse.

On s’écroule de fatigue dans un restaurant italien où nous partageons les pizzas : les meilleurs restaurants sont toujours ceux où l’on partage les plats…