Dernier volet sur les vacances d’hiver en France avant de me reconcentrer sur mes aventures californiennes ! On fait la transition tout en douceur avec un article réunissant des gens rencontrés à Claremont : Louis et Elizabeth. Louis était le résident de langue à Claremont McKenna, un des cinq colleges du campus (bon, sept, si on compte aussi les graduate universities) et Elizabeth était dans mon tout premier cours de conversation française de niveau Avancé Plus, c’est-à-dire avec des étudiants ayant passé un semestre dans un pays francophone. Elizabeth est désormais assistante de langue (mais en anglais !) à Angers et Louis a fait le chemin de Paris pour nous rendre visite…

Jóhann Jóhannsson – A Brief History of Time (qui me fait penser à Elizabeth, car on aime toutes les deux étudier sur la bande originale du film)

DSCF3339
Le Brunch du Dimanche est une institution à Claremont. Généralement les gens se retrouvent dans le dining hall Frank et c’est un moment très mondain. J’ai appris à l’éviter soigneusement, n’aimant pas trop ces grands moments de sociabilisation, surtout un dimanche matin. Néanmoins, lorsque nous avions une table dehors, profiter de la terrasse ensoleillée peu importe la saison était un vrai petit bonheur. Ainsi, s’il faut organiser des retrouvailles avec des gens de Claremont, c’est forcément un dimanche à l’heure du brunch !
DSCF3340
Après le brunch, Louis et moi partons braver la pluie pour faire un peu de tourisme. Ci-dessus, la vue depuis la promenade du Bout du Monde.

Il y a du vent, il fait froid, mais se promener sur les remparts du château quasi-déserts tout en profitant du panorama sur la ville d’Angers n’a pas de prix. Disons qu’on se sent un peu comme les rois du monde, ou alors au moins de ce château ! J’emmène également Louis voir la fameuse tapisserie de l’Apocalypse et qui a le mérite de faire son petit effet sur les visiteurs. De mon côté, je me concentre à chaque visite sur un aspect de la tapisserie : ce jour-là, c’était les plantes et on n’imagine vraiment pas le nombre d’essences végétales uniques…

DSCF3357
Petit aperçu du jardin qui a pris pied dans les douves du château.
DSCF3344
Et Louis devint le roi René d’Anjou. Après avoir pris cette photo, nous avons cherché toutes les références au roi René, imaginant la vie alternative de Louis. Ce dernier a décidé d’éviter à tout prix la ville d’Aix-en-Provence où le roi René est décédé (1409 pour la date de naissance et 1480 pour la date de décès, voilà des dates qu’on aura également réussi à retenir !)
DSCF3361
Pascal di Péri, Les aveux de la pierre, une oeuvre d’art dans la Tour du Moulin qui servait de geôle. Dramatique au possible.

Sur les photographies ci-dessus, il s’agit d’une installation d’Olivier Roller, La Cathédrale de Fil, de la cathédrale de pierre à la cathédrale de soi(e), 2017. Nous pourrions rajouter aussi « cathédrale de lumière », car c’est véritablement l’effet qui en ressort lorsque l’on se promène à l’intérieur. Evidemment, la première pensée qui nous a traversés était « cela me rappelle Jesus Rafael Soto... » La référence, en somme !

DSCF3368
Devinez où je suis retournée ? Le musée David d’Angers (renommé joyeusement Danger David _à prononcer à l’anglaise), qui en fonction de la saison et du moment de la journée, prend une nouvelle allure. Je n’ai pas retrouvé les teintes lumineuses, beiges et presque crémeuses de la première fois, mais une ambiance plus mélancolique, plus bleutée avec quelques chaleureux éclats orangés.
DSCF3369
La photo « arty » du moment.
DSCF3372
Quittons Angers un moment pour aller dans ses alentours. Bienvenue à Béhuard, commune classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et apparemment, carrefour du monde.
DSCF3398
L’extérieur de l’église Notre-Dame ou le décor rêvé pour un roman gothique.

Est-ce que vous avez déjà joué à des jeux d’objets cachés sur ordinateur ? On y trouve des lieux un peu fantastiques et construits de telle sorte à ce qu’on puisse y glisser plein d’objets difficilement distincts les uns des autres. Béhuard, et surtout son église, me fait penser à un décor pour ce genre de jeu… En tout cas, il est très étrange de voir la roche à l’intérieur même de l’église.

DSCF3386
Le calvaire, avec un amoncellement de chaises qui vient apporter une ambiance plutôt inquiétante de désolation et pourtant, toujours aussi inspirante pour un roman ou un film !

Après avoir fait le tour du village, avoir exploré les petits recoins mystérieux (on se sent vraiment l’âme d’un aventurier dans cet endroit presque désert !) et escalé là où nous pouvions, nous sommes allés faire le tour de l’île…

DSCF3404
Et on passe des Hauts de Hurlevent à un roman de Jane Austen.
DSCF3406
Une nuée d’oiseaux noirs prend son envol.
DSCF3407
Ambiance argentée de fin de journée…
DSCF3414
Notre tour de l’île a malheureusement été interrompu par les innondations. Même avec des bottes, il aurait été difficile de poursuivre notre chemin : c’était un peu frustrant, surtout que nous avions quasiment terminé la boucle. Tant pis, nous rebroussons chemin. Louis et Jérémy reprennent joyeusement leur conversation sur Cthulhu et autres sombres références littéraires qui s’accordent bien avec l’endroit. Moins bavarde, j’apprécie tout autant la promenade et les références littéraires qui s’agitent joyeusement dans mon esprit…