Pour ma dernière journée dans le Colorado, Callie et moi avons conduit jusqu’à Boulder, à une petite heure de Denver. Denver avait déjà beaucoup de charme avec ses maisons en briques dont la couleur rouge contraste joliment avec la verdure. Boulder a encore plus l’aspect d’un grand village où il fait bon vivre. Nous nous sommes d’abord arrêtées dans une petite gargote mexicaine au milieu de nulle part pour attraper un déjeuner puis, ne dérogeant pas à la règle de la randonnée quotidienne, nous sommes allées sur les hauteurs, au NCAR (National Center for Atmospheric Research) où il existe plusieurs chemins de randonnée. Les montagnes se voient de très loin, et j’ai eu envie de mitrailler depuis la voiture avant de me rappeler qu’on se dirigeait là-bas !

The Wailin Jennys – Storm Comin’ (et c’est le cas de le dire)

DSCF4975
Sur le parking du NCAR, Callie commence déjà à manger…
DSCF4977
…tandis que le panorama qui s’étale sous nos yeux me fait oublier momentanément ma faim. Le sandwich attendra et je dévore des yeux cette étendue verte et lisse.
DSCF4978
Des précipitations sont indiquées dans l’après-midi, pour le moment il ne pleut pas. Au contraire, les nuages gris apportent une dimension un peu fantastique au paysage et en plus, nous profitons du fait d’être quasiment seules dans les alentours.
DSCF4979
Du NCAR, il faut descendre le long d’une pente très abrupte. Ayant laissé mes chaussures de randonnée (trop encombrantes) en Californie, j’ai un petit peu regretté de n’avoir que mes baskets avec moi. Néanmoins, le sens de l’aventure s’est trouvé d’autant plus exacerbé.
DSCF4981
Une des rares photos de moi-même, juste pour prouver que j’y étais. Lorsque j’étais à Portland (une semaine après), Isaiah m’a demandé pourquoi je n’avais aucune photo de moi. Déjà, je suis la seule à trimballer un appareil et ce, de manière quasiment systématique. Et de surcroît, je suis plus à l’aise derrière l’objectif que devant… Mais bon, pour les montagnes de Boulder, je veux bien faire un effort !
DSCF4988
Callie, dans une pose majestueuse. Aucune photo ne peut être ratée dans ce type de décor.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le son de la nature est également incroyable. Un oiseau (je crois ! Il se cachait…) nous accompagnait d’un drôle de chant qui rappelle un peu R2D2. On peut l’entendre légèrement à la fin de la vidéo même si évidemment, lorsque j’avais décidé de le capturer en vidéo, il avait aussi décidé de se taire…

DSCF4992
Le bâtiment au fond est le NCAR et nous venons donc de là-bas. La photo ne rend pas du tout compte du relief, mais nous avons descendu une pente très raide avant d’en remonter une autre. Je profite de ma toute petite longueur d’avance pour prendre une photo de Callie.
DSCF4999
En haut de la colline, nous sommes un peu moins focalisés sur nos pieds et un peu plus sur les détails du paysage qui s’étend sous nos yeux. On aura tout de même beaucoup « surfé » sur les sentiers étroits et glissants…

 

DSCF4994
Callie me dit qu’un animal noir et isolé se trouve tout seul sur un flanc de colline… Passé le léger moment d’inquiétude, je me rend compte qu’il s’agit d’une vache et qu’elle est en fait accompagnée d’au moins trois copines, juste un peu moins voyantes.
DSCF4998
Les maisons au pied des collines et montagnes sont assez luxueuses. Celle de droite a attiré mon attention du fait de sa forme circulaire assez originale.
DSCF5005
Un tout petit papillon, mais un papillon quand même !
DSCF5007
Après quelques passages un peu délicats, mais avec une vue sublime, nous nous retrouvons en contrebas sur un sentier bien plus praticable.

 

 

 

 

 

Face à la fraîcheur de l’air, nous rions du fait que le bord de la rivière serait un décor parfait pour une publicité de lessive. L’eau est si claire et on respire tellement bien…

DSCF5010
Quelques instants auparavant, nous étions en haut de cette colline à droite. Toute lisse et se découpant parfaitement sur le ciel gris, elle donne l’impression d’être un peu artificielle, tout du moins, pas très réelle.
DSCF5009
Est-ce que vous voyez le visage sur le rocher au milieu ?
DSCF5018
C’est la dernière photo que j’ai prise dans les environs. Entre deux montagnes, on entend quelques légers grondements, mais rien de bien alarmant… jusqu’à ce que les détonations se fassent de plus en plus fortes. Callie et moi décidons de faire demi-tour et en trois fois moins de temps qu’il n’en a fallu à l’aller, nous sommes remontées vers le NCAR et sommes arrivées à la voiture en échappant au plus gros de la pluie. Les éclairs et le tonnerre, si proches, nous auront valu une course assez sportive jusqu’à la voiture. Heureusement, les sentiers sont bien plus praticables en montée qu’en descente !

 

 

 

 

 

 

La pluie s’abat sur nous, puis vient la grêle. Gloups. Par chance, nous sommes dans la voiture. Il nous reste cependant un peu de temps avant mon vol alors nous faisons une pause à The Boulder Dushanbe Teahouse, un charmant salon de thé tadjik. Le décor est soigné et c’est peu de le dire : réalisés à la main, le plafond, les murs et les colonnes nous viennent directement de Douchanbé, capitale du Tadjikistan !

DSCF5024
On commande deux Hibiscus Cooler, à base de thé à l’hibiscus, de limonade, d’agrumes et de menthe. Rafraîchissant, pas trop sucré, et parfait après notre fin de randonnée un peu chaotique.

 

 

 

 

 

Tout à coup, plusieurs téléphones se mettent à sonner et émettent une alarme. En cas de problème, des alertes sont envoyées à tous les téléphones d’un Etat : selon la dénomination, les gens sont informés de la nature du problème. J’ai oublié la couleur, mais nous étions alors prévenus de la présence soudaine d’inondations. Ne tardant pas trop, nous reprenons la voiture en direction de l’aéroport. Sur le bord des routes, des inondations…et de la neige, me laissant un souvenir encore un peu plus magico-fantastique du Colorado.