Parmi les 47 choses à faire d’après le Bureau des étudiants de Pomona College, il y a la visite d’un musée célèbre de Los Angeles. Ting, Martin, Joaquin et moi sommes donc allés au Musée Getty à Los Angeles avec Smith Campus Center (le BDE de Pomona College). Oh et j’oubliais que Martin avait également ramené Yoda !

dscf6928
Dans le Sagecoach, le bus de Pomona College (toujours…)

Arrivés au musée, il faut prendre un tramway qui nous emmène sur les hauteurs de Los Angeles. Une fois sur place, on se rend vite compte que le musée lui-même est une oeuvre d’art.

dscf6936
Bienvenue au Getty Center ! Ok, j’avoue qu’à première vue, j’avais l’impression qu’on allait à la piscine…
dscf6943
L’architecture est tout à fait fascinante : le bâtiment date de 1997, mais semble avoir été construit un siècle plus tôt. C’est ce petit côté « Frank Lloyd Wright », très clair, harmonieux, presque organique…

Les jardins sont fermés lorsque nous arrivons sur les lieux : c’est dommage, mais pas dramatique. Il y a tant de choses à voir rien qu’à l’extérieur, alors nous partons en exploration. En nous dirigeant vers le promontoir aux cactus, on observe des gens le nez collé contre les murs. Intrigués, nous nous approchons : il y a des feuilles imprimées (fossilisées ?) sur le matériau qui constitue les parois. Maintenant, c’est nous qui sommes bizarres à scruter les murs !

dscf6961
Le panorama depuis le musée est simplement splendide ! Sur la droite, vous pouvez apercevoir le promontoir avec son jardin de cactus.

La météo fait un peu des siennes dernièrement, et le temps est inhabituellement grisâtre et froid pour la région. C’est donc un panorama brumeux qui s’offre à nous et l’océan qui pointe le bout de son nez au fond ne ressemble pas vraiment à l’image qu’on peut se faire de Santa Monica.

Néanmoins, le paysage reste grandiose. Surtout, il illustre le caractère étalé de la ville de Los Angeles : on distingue plusieurs semblants de centre-ville, le vert végétal se mêle au gris béton, si bien que nous ne sommes pas vraiment capable de reconnaître une ville à part entière.

dscf6972
Petite photo de groupe avant de nous séparer pour explorer les différentes salles du musée : nous n’avions que deux heures et demi, donc il a fallu faire des choix. Martin et Ting sont allés voir la collection de photographies ; Joaquin et moi, celle de peintures.
dscf6982
Concernant la muséographie, il est intéressant de noter l’exposition de tableaux sur plusieurs rangées. Ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus confortable pour le visiteur (bonjour les reflets sur le vernis !), mais on retrouve un peu l’ambiance des salons de peinture du XIXe siècle… On se promène en musique ?
dscf6986
Nicolas Poussin, Landscape with a Calm, 1650. Avec un Joaquin absorbé dans sa contemplation. Comme je le comprends ! C’est un des plus beaux tableaux qu’il m’ait été donné de voir durant ma visite. Cette peinture a quelque chose de vivant : on y entend des sons, on y voit les gens s’animer, dans une atmosphère assez paisible. Toutes les peintures de paysages ne rendent pas cet effet.

Ci-dessus, un petit échantillon des peintures qui m’ont touchée, rendue curieuse. C’est tout à fait subjectif, et je n’ai pas forcément d’explications sur le comment du pourquoi !

dscf7002
Le soleil refait son apparition sur une des terrasses reliant deux galeries de peintures.
dscf7003
Sur cette photo, on aperçoit mieux le côté « étalé » de la ville de Los Angeles dont je parlais un peu haut dans cet article. Tout ce paysage, c’est la ville des anges !
dscf7006
L’incrustation du Getty Center à la fois visible et discret dans le paysage est vraiment réussie. J’ai eu un vrai coup de coeur pour ce promontoir !

La manière dont s’agencent les salles est vraiment agréable : on passe d’une galerie à l’autre suivant un parcours chronologique.

Entre chaque galerie, il y a une terrasse ou un couloir lumineux, bref, de vraies respirations qui rendent la promenade encore plus chouette !

dscf7045
Vue sur les jardins, d’un style très contemporain, finalement plus « espace vert architecturé » que jardin.

Avant de repartir vers le bus, nous nous rendons compte qu’avec le retour du soleil, les jardins ont rouvert : nous y avons donc fait une petite visite express !

dscf7058
Pfiou ! Nous voilà à la fin de cet article. La visite était courte, mais intense : on peut dire qu’une sortie a été chouette lorsque les gens dorment dans le bus qui nous ramène à Claremont… Même Yoda est épuisé !