Changement de rythme à Noirmout’mout

« Si, par le plus grand des hasards, j’étais réveillée à 6h du matin, je viendrai avec toi ». On a tous fait cette blague quand Margaux nous a annoncé qu’elle irait voir le soleil se lever au petit matin. Je ne me souviens plus du mauvais rêve de cette nuit-là, mais j’ai ouvert les yeux et j’ai regardé l’heure en me disant « si ça se trouve… ». Il est six heures. On prend les vélos et on file vers la plage…

Julianna Barwick – Anjos

DSCF1124
Avant de partir à Noirmoutier, je passe une semaine stressante : boucler les bagages, terminer les devoirs, tenter de décompresser tant bien que mal en assurant la logistique. Pendant qu’on prépare du houmous avec notre blender bruyant, un pianiste joue suspendu à la grue en face de notre fenêtre… et on relativise, car ça semble plus stressant que boucler un projet de design.
DSCF1128
Alain Roche répète pour sa performance Piano Vertical « Chantier ». Entendre des bouts de récital tournoyer dans l’air est à couper le souffle
DSCF1132
Les merveilles du ciel : on voit rarement la combinaison de l’épaisse couche de nuages menaçants et du soleil brillant. Gris lumineux.
DSCF1136
Simon et Jeanne dans une image qui résume bien la température sur l’île de Noirmoutier. Autant vous dire que Ryan et moi n’étions pas vraiment préparés…

Cela faisait quelques années que je n’avais pas mis les pieds à Noirmoutier, et presque dix ans que je n’étais pas allée dans la maison familiale de Margaux. Beaucoup de choses ont changé : on ne transporte plus nos guitares et nos amplis pour répéter dans la dépendance, et on n’a plus besoin d’escalader le portail pour faire le mur et se balader sur la plage en pleine nuit.

DSCF1154
Quand on me prend en photo, je ne sais jamais quoi faire de mes bras. Ryan résout le problème avec la position « maison ».
DSCF1167
Jouons à « Où est Margaux ? »
DSCF1175
Pendant le confinement, nous avons quelquefois joué à Sea of Thieves avec les copain.ine.s. En conséquence, à chaque fois que l’on voit un énorme et joli voilier, on repense à toutes nos aventures marines.
DSCF1177
En balade au bord de la mer

A quel moment ont été prises les photos ci-dessus ? L’apéro-tisane, tout un concept…

DSCF1184
Margaux, maîtresse des lieux. Est-ce qu’on a changé tant que cela en dix ans ?
DSCF1186
Un résumé de nos vacances à Noirmoutier. Margaux, hôtesse parfaite, Ryan a froid, et on est tout le temps en train de manger.
DSCF1188
Pas un chat sur la plage.
DSCF1190
Têtes chiffonnées mais heureuses de 6h30.
DSCF1191
Encore quelques secondes d’attente…
DSCF1196
Et un autre moment-trésor à garder au chaud pour les jours de grand vent.

Californienne dans le cœur, j’ai toujours préféré les couchers de soleil vibrants sur le Pacifique… et me lever un peu plus tard. Cet été, n’ayant plus de soirées dansantes, j’ai changé un peu de rythme et apprécie de m’endormir tôt et de me réveiller aux premières lueurs du jour. C’est finalement la différence entre maintenant et nos années d’adolescence. Avant, on veillait jusqu’au matin… maintenant on dort un peu plus.

DSCF1210
J’avais presque oublié à quel point les couleurs du lever de soleil peuvent être dorées.
DSCF1211
Sur le chemin du retour, je m’arrête pour admirer la lumière dans les arbres et rêvasser. Margaux s’arrête pour ramasser les déchets au sol. On voit tout de suite celles qui sont du matin, et celles qui le sont un peu moins.
DSCF1212
J’aime me lever tôt pour une chose : profiter des quelques heures tranquilles pour vaquer à ses propres occupations avant l’éveil du reste du monde. Ce matin ne déroge pas à la règle : planning des repas, mise à jour du calendrier,…
DSCF1216
…et préparation de pancakes végétaliens pour le petit-déjeuner !

C’est le moment d’étaler tous nos talents culinaires, durement entraînés pendant le confinement. Le pain fait maison est divin, les pancakes ont cette fameuse texture « gooey » (je vais faire rentrer ce terme dans le langage courant…) qui n’a rien à envier aux pancakes traditionnels.

DSCF1227
Au marché, on arbore fièrement le masque et la botte de carottes.
DSCF1236
On s’arrête aussi chez Tutti Frutti pour goûter des sorbets aux noms exotiques (gingembre-cactus, sudachi, yuzu,… j’ai envie d’un verger avec des agrumes japonais sur mon balcon) et on fait ami-ami avec les locaux (qui portent d’adorables socquettes blanches).
DSCF1239
J’enseigne à Ryan comment manger « nettoyer » les noyaux de mangue comme le faisait ma grand-mère et comme le fait encore ma mère. Avec l’Asian squat en bonus.
DSCF1248
Pour terminer, un joli cerf-volant qui fait penser à un animal, mais pas forcément à un cerf volant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑