Derniers jours à Saaremaa : des falaises « vertigineuses », un « vieux » cratère et toujours plus de moulins.

Vingt-trois mètres. C’est la hauteur de la falaise de Panga, dite la plus haute de Saaremaa. Il y a si peu de relief en Estonie que chaque petit monticule ou colline est annoncé, protégé, adulé. Mignon, non ? Voilà donc notre dernière promenade sur cette île paisible encore préservée du tourisme de masse. Même dans les lieux dits touristiques, nous avons eu l’impression d’être seuls, croisant seulement le même couple d’étrangers d’un lieu à l’autre. Saaremaa est un trésor, une île qui offre tout ce qu’il faut pour subsister Entre nous, s’il faut un jour s’isoler (au sens propre comme littéral du terme) quelque part pour survivre, c’est là-bas que je file. Tant qu’il y a des myrtilles et des forêts…

Kings of Convenience – Gold in the summer air

DSCF9311
C’est beau, mais évitons le plongeon ! Cette eau transparente semble indiquer assez peu de marge pour la tête si l’envie vous prenait d’aller piquer une tête…
DSCF9313
…Toutefois, on profiterait un peu de l’effet « toboggan ». Ici, une envie de romance à l’anglaise avec ce clin d’oeil à Pride and Prejudice (la version de 2005 !).
DSCF9322
Le passage délicat pour descendre jusqu’à la mer.

 

Regardez par ici, par là, ou encore là. En prenant en photo ma famille perchée sur cet arbre, on aurait vraiment dit une couverture d’album pour un trio de musique folk. Il manque juste la coupe de cheveux… (et la moustache ?). Du Simon & Garfunkel, avec juste une personne en plus, en fait.

DSCF9317
Même les bancs se fondent dans le paysage et ont l’air tout cosy…

Cette balançoire nous en a fait voir de toutes les couleurs ! Une famille de Finlandais passaient par là et un couple d’un certain âge nous a raconté qu’ils pratiquaient cette activité plus jeunes, faisant même des tours complets avec la balançoire !

DSCF9349
Quittons les falaises de Panga pour rejoindre la forêt. Au bout du chemin…
DSCF9351
…la plage ! J’ai oublié où elle se trouvait, quelque part entre Panga et les moulins d’Angla.
DSCF9352
Les moulins d’Angla : un petit bond dans le temps, un paysage à la Courbet…

Encore une histoire de collines ! Je vous racontais un peu plus haut dans cet article qu’elles étaient chéries par les Estoniens. Le comté d’Angla en est encore un exemple : sur ce mont à la merci des vents, cinq moulins à vent à l’architecture typique de Saaremaa y ont été construits et font aujourd’hui partie d’un centre culturel vraiment charmant.

DSCF9362
Le meilleur sur ce site ? On peut grimper tout en haut des moulins !
DSCF9361
Encore une pochette d’album de folk rock des années 1960…
DSCF9365
La vue depuis un des moulins (celui de la photo précédente) : bucolique à souhait.
DSCF9371
Un cheval ou un autre animal ?
DSCF9384
Le phare de Sörve, les moulins d’Angla, les falaises de Panga, le cratère de Kaali, le château de Kuressaare. Voilà le Top 5 des choses à voir à Saaremaa selon l’obscure carte de l’île sur laquelle nous sommes tombés en allant visiter le cratère de Kaali. Sans le vouloir, nous avons tout vu !

Je clos le chapitre sur Saaremaa avec la visite du cratère de Kaali dû à un impact de météorites pendant (a priori) l’Holocène. C’est moins impressionnant que sur les photos et surtout, vous n’avez pas l’odeur pestilentielle qui va avec. Néanmoins, cela reste une belle source d’inspiration pour le folklore local ou un bon décor pour faire apparaître un Patronus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑