« Allô, votre vol est annulé, vous partirez demain soir. » Merci Stella, tempête qui s’est abattue sur le Nord-Est du continent. Même si mon vol a été retardé de vingt-quatre heures, je suis tout de même partie retrouver ma chère amie Lola et la ville de Montréal, que j’avais déjà eu la chance de découvrir quelques années auparavant.

De la neige, en veux-tu, en voilà. J’ai quitté Los Angeles et ses trente-cinq degrés celsius pour atterrir de l’autre côté du continent où il faisait…moins cinq ! Tandis que certains passaient leur Spring Break dans des destinations aussi exotiques que Hawaii, le Mexique ou les Bahamas, j’ai pataugé dans la neige et j’en étais plus que ravie. Stella m’a peut-être enlevé une journée de vacances, mais à la place, a recouvert la ville d’un vaste manteau blanc.

Un petit aperçu en vidéo avec Chagall, des papillons, de la neige, beaucoup de neige et du couscous sur de la musique orientale :

Après cet article d’introduction, quatre articles sont programmés pour vous faire découvrir la ville, et tout spécialement le Mont-Royal, le jardin botanique et le musée des beaux-arts… En attendant, j’ai aussi testé la vie montréalaise, la vraie, en déneigeant le balcon de Lola :

« C’est amusant la première fois », me dit-elle. Amusant, et ça réchauffe, même si j’ai probablement dû traumatiser le chat en bas qui cherchait un moyen de rentrer à l’appartement. Cependant, il est vrai que cela doit être contraignant de devoir déneiger son balcon et ses escaliers toutes les semaines…