Après un intermède « contradance », revenons à Seattle du côté du quartier universitaire…

Le café dans lequel nous étions passait des airs de jazz…

DSCF8582
Dernier petit tour à Pike Place Market avant de partir vers le Nord-Est de la ville ! Cet endroit me manque déjà…

Seattle abrite également le premier Starbucks, célèbre café américain. Nous ne nous sommes pas aventurées à l’intérieur, mais nous sommes passées devant. Le logo original est très chouette, plus joli que la sirène actuelle, un peu trop stylisée à mon goût.

DSCF8590
Avez-vous vu ce temps ? Du soleil à Seattle ! Maÿlis et moi avions tout prévu en cas de pluie, de neige, de tempête et de grand froid, mais pas en cas de chaudes températures et de soleil au beau fixe…
DSCF8591
Murs en briques rouges, fenêtres aux encadrements contrastés qui s’avancent et auxquelles j’imagine une petite banquette pour s’asseoir avec un livre et une tasse de thé, et gouttière à la forme très originale.
DSCF8594
Toujours aussi courageuses que la veille, nous décidons de ne toujours pas prendre les transports en commun et de nous rendre au quartier universitaire à pied. Nous longeons le Lake Union, en passant par le côté que nous n’avons pas encore visité.

Après une bonne heure et demi de marche, nous voilà enfin arrivées dans le quartier universitaire. Nouvelle ambiance, très éclectique et colorée, et la population est nettement plus jeune.

Nous faisons une petite pause à l’Ugly Mug Café (recommandation de Lola) pour boire un café trop mignon pour être bu et manger un sandwich californien, à croire que la Californie nous manque déjà.

DSCF8598
Un drôle de mascaron.
DSCF8609
Il y a beaucoup d’art dans les rues de Seattle en général, mais j’ai trouvé cela encore plus flagant dans ce quartier.
DSCF8610
Refuser d’être ordinaire. Être une baleine. Avec un chewing-gum.
DSCF8695
Un petit bout de l’Université de Seattle.
DSCF8696
On se fond dans le décor, Maÿlis ?
DSCF8703
L’université de Seattle est magnifique, avec son petit côté anglais. Le temps grisâtre donne envie de se réfugier dans une bibliothèque et d’étudier des matières telles que l’archéologie ou les lettres classiques pour résoudre des mystères dignes d’un roman de mystères. Je ne suis jamais allée en Angleterre, alors l’imagination prend le pas sur la réalité. Mais, pourquoi y a-t-il tant de monde un dimanche ?
DSCF8707
Les cerisiers en fleurs sont l’attraction du moment ! Effectivement, c’est enchanteur, mais il y a tant de monde !
DSCF8710
Seattle est définitivement l’endroit pour planter un décor de roman !