Deuxième partie de notre promenade dominicale avec OTL. Juste à côté du canyon se trouve un lac avec une drôle d’histoire. Du fait de sa taille immense, on se croirait au bord de la mer…

En musique ?

DSCF7766
Un lac gigantesque, plus salé que l’Océan Pacifique, entièrement créé par l’Homme.

Salton Sea est définitivement un endroit curieux, serein et désolant à la fois. On y retrouve la nostalgie du bord de mer avec l’odeur de l’eau salée, mais mélangée à une odeur pestilentielle qui met un peu mal à l’aise. Au final, on a l’impression d’être au bord de l’océan, et en même temps, on sent que ce n’est pas vraiment normal…

DSCF7774
L’endroit est étrangement désert.

Une chose est sûre : on n’a pas vraiment envie de se baigner dans cette eau probablement bourrée de produits chimiques. Il est également possible d’y pêcher des poissons et les panneaux d’information indiquent qu’il faut bien les rincer et les cuire longtemps. De mon côté, j’ai beau adorer le poisson, je pense passer mon tour cette fois-ci…

DSCF7781
Au fur et à mesure que nous avançons, les mouettes s’envolent et se posent un peu plus loin, se renvolent et se reposent. « Ils sont vraiment embêtants ces humains. »
DSCF7782
On se sent moins à l’étroit par ici, n’est-ce pas ?
DSCF7788
Paige, plutôt téméraire, met les pieds dans le plat.
DSCF7796
« Le petit bonhomme en mousse… »
DSCF7793
Au premier plan, un sol jonché de restes de poissons et de mouettes. Au second plan, un train de marchandises très, très long…

Nous allons jeter un coup d’oeil au chemin de fer qui longe le lac. Yannai et Miles déposent un penny sur les rails et attendent le passage du prochain train. Malheureusement, on n’aura jamais retrouvé la pièce. En même temps, vu la taille du train, je pense que la pièce a eu le temps de fusionner avec le rail sur lequel elle était posée.

Ci-dessus, je m’amuse avec les effets spéciaux de mon appareil photo : un petit côté vignetté pour donner une touche rétro au train de passage. Ouh ouh ouh, nous sommes dans le Far West !

Plus on s’éloigne de l’eau, plus la nature semble reprendre vie. Le paysage est plus vert et Maÿlis dégote quelques coccinelles cachées sous les feuilles ou morceaux de plastique sur le bord de la route.

DSCF7811
Après les clowneries sur les rochers viennent les clowneries sur la route !
DSCF7813
Au revoir Salton Sea, il est temps de retourner à Claremont, qui ce dimanche, se trouvait sous la pluie…