Le 24 février, on commémore l’indépendance de l’Estonie ! Cette année, le pays fêtait ses quatre-vingt-dix-neuf ans : et quel meilleur endroit qu’Oldenborg pour célébrer cet anniversaire lorsqu’on est loin du pays ?

On accompagne la soirée avec de la salsa puisque nous avons un peu dansé. Illogique ? Mais nous sommes à Oldenborg, voyons !

DSCF7486
Le monstre estonien… Bouh !

La première étape a été de préparer du pain : la pâte a tellement monté qu’on a en mis partout ! Grete cuisinait, je finissais mes devoirs d’informatique et nous avons terminé les préparatifs en improvisant une chorégraphie extrêmement bien synchronisée sur un air de La La Land. Vous avez le choix de la musique du coup !

Victor et Grete nous font le défilé de mode, Victor avec son nouveau pull chiné dans Los Angeles un peu plus tôt dans l’après-midi, Grete en improvisant un costume à partir du drapeau estonien…

DSCF7504
…drapeau estonien qui s’avère multi-fonction : drapeau, robe, abat-jour et, vous le verrez un peu plus bas, capote de matador !

On retrouve notre équipe cosmopolite autour d’un apéritif dînatoire à base de fromage, guacamole, houmous, et bien sûr quelques spécialités estoniennes. J’aime ce petit rituel qui consiste à préparer plein de petites choses à manger, de les disposer sur une table, puis de laisser la soirée suivre son cours. La cuisine est aussi amusante elle-même et j’ai l’impression d’être une technicienne dans les coulisses qui essaie de faire en sorte que la représentation se déroule bien.

DSCF7512
Comité au complet ! Il manque Martin, Ting et Victor (on s’y perd dans les Victor(s)), qui arrivent un peu plus tard.

La soirée a été l’occasion de mieux comprendre les tenants et aboutissants des fêtes traditionnelles qui réunissent tous les Estoniens ensemble. Pour un pays « jeune », c’est un moyen de revendiquer son identité sans pour autant tomber dans un nationalisme extrême. Majoritairement faites de danses et de chants, les vidéos présentées par Grete reflètent la solemnité et la grâce.

DSCF7527
Ah ! Le fameux pain ! Grete me dit que la nouvelle lune a empêché le pain de gonfler, mais je suis un peu dubitative. En tout cas, cela n’a pas empêché la pâte de monter, monter, pour finalement s’enfuir du saladier.
DSCF7546
J’en salive encore. Le pain est savoureux avec du caractère et un petit goût sucré qui accompagnent bien le gouda doux et tendre.
DSCF7516
Duo hispanique, plutôt assorti avec leurs hauts noirs rehaussés de motifs oranges.
DSCF7525
Capture d’un moment pris à la volée, entre conversation absorbante et la contemplation absorbée des étiquettes de bouteilles de bière.

Le meilleur reste à venir avec un spectacle improvisé par notre duo de choc : Ariane et Grete…

DSCF7559
Nous retrouvons notre cher ami, le drapeau estonien, dont le design a été réalisé (si je me rappelle bien), par des étudiants de l’Université de Tartu. Sobre, clair et élégant à la fois, je trouve qu’il reflète un certain esprit scandinave, très à la mode en termes de décoration intérieure.

 

DSCF7563
C’est parti pour une démonstration de corrida comme vous n’en verrez probablement jamais. J’interviens à ce moment-là : « vous pouvez jouer les filles, mais si vous placez le drapeau ici, pensez à ouvrir la porte pour éviter les blessés… »

Une fois la porte ouverte, le spectacle peut enfin réellement démarrer !

DSCF7575
Nous terminons avec ce nouveau super-héros mi-espagnol, mi-estonien : nettement plus classe que notre Super Dupont franchouillard.