La météo s’associe au thème du jour puisqu’il fait un gris tout à fait nantais…

Parmi mes obligations professionnelles, je dois organiser des activités culturelles et ce qu’on appelle des « Study Breaks » : moins sérieux que les premières, ce sont des événements destinés à aider les étudiants à faire une pause dans leurs devoirs tout en restant dans le thème des langues.

Du coup, il y a un truc qui marche plutôt bien pour les Study Breaks français : manger, cuisiner, manger ce qu’on a cuisiné, et re-manger. Lorsque vous demandez à vos étudiants ce qu’ils voudraient faire pour leur premier Study Break, ils hurlent presque à l’unanimité « KWÊÊÊPES » !

Nous avons préparé cinq litres de pâte à crêpes. Cinq litres, c’est-à-dire le double des quantités écrites dans la recette initiale. En apparté, il faut dire « cinq litres » d’un ton tout à fait désinvolte et en regardant ailleurs comme si ce n’était rien du tout. En réalité, cinq litres, c’est énorme. C’est encore plus énorme lorsque l’on doit préparer ça après une séance de kickboxing ciblée sur les triceps. Mais, ce n’est finalement rien lorsque l’on voit débarquer une trentaine d’étudiants dans le lounge français pour engloutir des crêpes toutes chaudes.

Note pour la prochaine fois : on quadruple les quantités de la recette initiale.

dscf3366
Début de soirée : vous pouvez aussi voir la décoration de mon lounge, très nantaise (marre de la Tour Eiffel…). A gauche, une belle affiche offerte par Ariane.
dscf3408
Ariane et Grete (toutes deux parlant couramment le français) découvrent Oldenborg et les joies de s’orienter dans ce bunker. Il y a encore des endroits que j’évite ici, car je perds trop de temps à retrouver mon chemin… Par exemple, j’ai découvert la semaine dernière seulement, un nouveau raccourci pour rejoindre le Dining Hall depuis ma chambre.
dscf3389
Louis et Maÿlis (qui fait la même taille que moi, huhuhu), FROM FRANCE ! Ce sont tous les deux des résidents de langue, comme moi, mais ils font partie des autres colleges de Claremont.

 Jérémy et moi avons mis la crêpière électrique à disposition des étudiants pour qu’ils fassent leur crêpes eux-mêmes. Cela a été une attraction plutôt sympathique. J’ai même réussi à ne jamais leur avouer que c’était la première fois que j’en utilisais une…

dscf3393
On s’agite un peu plus. Maÿlis pose toujours avec les crêpes. Louis grimace, car ce sont les dernières. Pour tout vous dire, nous en avions caché quelques-unes pour les copains espagnols et allemands (Martin avait son Study Break en même temps que moi_ on a fait un troc « crêpes contre spätzle »)

Qu’est-ce qu’on fait la prochaine fois ? J’ai un set à raclette dix-huit personnes, deux sets à fondue pour le fromage, un autre pour le chocolat, deux gaufriers…