Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain est le film français le plus connu, et aussi le plus aimé, aux Etats-Unis.
Si vous demandez ici à quelqu’un quel est son film français préféré, il y a de fortes chances qu’il vous réponde « Amelie!! ». Intouchables vient alors en seconde position…

De fait, lorsque la comédie musicale inspirée du film de Jean-Pierre Jeunet a été annoncée à Los Angeles, cela a suscité énormément d’enthousiasme sur le campus. *Hiiiiiiiiiii !!!* Néanmoins, tout cet engouement me laissait un peu de marbre. L’idée d’organiser un nouvel événement culturel off-campus le dernier week-end du semestre ne m’enchantait pas vraiment. Surtout, je ne trouvais pas cela pertinent puisqu’il ne s’agissait pas réellement d’un événement « français », ou pour le moins, francophone.

Cependant, le département de français de Pomona, grâce à l’aide de la géniale professeur Waller, a dégoté quelques billets et c’est comme cela que j’ai été invitée. Oldenborg, de son côté, s’est greffé à l’événement et nous voilà partis dans le Sagecoach, le bus de Pomona College, direction Los Angeles.

dscf5247
Tatiana, Sabrina, Peggy, Hannah, Elizabeth, Tiffany, Leanne, Jessica, Guillaume et Mélanie. Voilà une chouette équipe très active dans la promotion de la culture française à Pomona !
dscf5241
Un sapin de Noël géant avec au sommet une étoile qui ressemble à ces feux d’artifice que j’aime tant.
dscf5253
L’attrait de l’uniforme, comme dans un roman de Jane Austen.

Arrivés avec un peu d’avance, nous sommes allés nous promener autour du théâtre et chercher un café au Starbucks du coin. Une originalité du théâtre est d’autoriser les boissons à l’intérieur de la salle et même de conseiller d’aller se servir avant de prendre place. Je jette mon dévolu sur un café latte aux noisettes, en accord avec la saison. Du moins, on essaie de s’accorder avec l’idée que l’on se fait de la saison.

Par exemple, au moment où j’écris, j’écoute des chansons de Michael Bublé pendant qu’Ariane et Grete cuisinent une bûche au chocolat à côté !

dscf5261
Devant l’Ahmanson Theatre, où se déroule la comédie musicale.
dscf5267
Et nous voilà enfin dans le théâtre !

Ci-dessous, un tout petit trailer pour vous donner un (tout petit) aperçu du spectacle :

Je n’ai pas vraiment l’habitude de regarder des comédies musicales (sauf lorsqu’il s’agit de films avec Fred Astaire ou Gene Kelly). Je me demande même si ce n’était pas la première fois que j’en voyais une en live. Une fois les premières réticences passées, on passe un très bon moment. La scénographie était vraiment superbe et il y a eu de beaux instants de créativité dans les effets utilisés, pour un rendu assez poétique. On s’éloigne de l’ambiance initiale donnée par le film: l’humour et les farces prédominent ici. Néanmoins, la trame du scénario est quasiment suivie à la lettre.

Un ajout inédit dans la comédie musicale est l’utilisation du Paradoxe de Zénon. Je le connaissais déjà, car vu dans le film I.Q.(L’Amour en Equation en français). J’ai trouvé cela très pertinent dans l’histoire d’Amélie Poulain : je ne suis pas sûre que c’était l’intention de Zénon, mais je trouve ses réfléxions mathématiques très romantiques !

La musique et les chansons, pas inoubliables, étaient tout de même agréables à écouter et en fin de compte, on sort du théâtre de très bonne humeur. Une jolie manière de fêter la fin du semestre !

Un morceau extrait d’Amelie

dscf5268
Après la représentation, Hannah est partie demander un autographe à l’actrice/chanteuse/comédienne (que dit-on pour une comédie musicale ??) qui jouait Amélie, Phillipa Soo.