Lundi 28 Mai, 22h en Californie, Mardi 29 Mai 2018, 7h à Madrid, quelque part au-dessus des Etats-Unis

Mon escapade à Portland a été inconsciemment bien choisie quand j’y repense. Isaiah et sa mère vivent à Milwaukie (et pas Milwaukee), l’évocation du Wisconsin me rappelant que ma vie est rythmée d’un drôle de cycle qui correspond à un voyage aux États-Unis tous les huit ans. Dans l’Oregon où tout est plus vert, humide et légèrement plus petit que la Californie, j’ai eu l’impression (parfois choquante, surtout quand je me réveillais) que nous conduisions sur les routes de campagnes françaises : à deux voies, bordées d’arbres verdoyants ou de champs à pertes de vue. Autrement dit, c’est comme si je vivais une transition plus douce entre deux pays. Et alors que mes pensées s’embrouillent et que je commence à être sérieusement fatiguée, je ne peux pas m’empêcher de ressentir un peu de gratitude pour ce retour en douceur.

Lire la suite